Tara Sue Me La soumise – le dominant et l’apprentie

Posted on Juil 7 2014 - 5:16 by annah

La trilogie qui aurait apparemment inspiré EL James pour l’écriture de FIFTY SHADES OF GREY.

Oui, c’est incontestable.

Un riche homme d’affaires, la 20e plus grosse fortune des ÉTATS UNIS. Un dominant invétéré, des problèmes relationnels avec les femmes. Toujours en quête d’une nouvelle soumisse. De gros problèmes psychologiques après le décès de ses parents.

Il grandit dans un univers fortuné, Recueilli par sa tante. entouré de son cousin et d’amis proches. Un clan soudé !

Pourtant cet homme dur et intraitable à la réputation de salaud est tombé amoureux d’une cruche!

Attention, pas n’importe qu’elle cruche une déesse, la plus belle femme du monde : une bibliothécaire employée à la bibliothèque municipale de New York et sa future directrice. Il ne faudrait pas pousser non plus !!!

Elle est brune voluptueuse, bonne cuisinière et veut devenir soumisse, à vrai dire seule différente avec Anastasia dans « 50 nuances de gris » qui tombait des nues en apprenant les travers sexuels de son homme.

> Abigaïl a postulé pour devenir la prochaine soumise de Nathaniel.

Vous l’aurez constaté par vous même rien de nouveau sous le soleil américain. On reste malheureusement à chaque fois dans la même dynamique.

Mais alors, pourquoi présenter la saga de SARA SUE ME?

A priori, l’histoire n’a pas grand intérêt !

Beaucoup d’incohérences, des scènes d’amour peu exaltantes assez mal décrites ou mal traduites !!! À vrai dire, je pense que la traduction est aussi pour beaucoup dans le rythmeavec des expressions pour un livre érotique comme « brûle pour point – droit en cap qui a mon sens déservent  la sensualité, de même que le mot bite à tout bout champs et le verbe défoncer. Le vocabulaire est très basique, c’est bien dommage.

Le seul point intéressant et c’est la raison de cette présentation, il montre > la normalité des différents types de sexualités.

La sexualité doit être vécue de l’intérieur d’un couple. Les expériences effectuées doivent servir uniquement votre plaisir et vous ne devez pas vous soucier des normes en vigueur.

Les envies changent et la sexualité évolue !

Bon et pour abréger vos souffrances sur les 3 je n’en ai gardé que 2 ;

la soumise de Tara Sue Me

la soumise de Tara Sue Me

 

Le 1er de la trilogie « la soumise » L’histoire est développée du point de vu d’Abigaïl, et n’apporte pas grand-chose.

 

 

 

le dominant de Sara Sue Me

le dominant de Sara Sue Me

Le 2ème « le dominant » c’est exactement le même sujet, mais cette fois, côté Nathaniel.. Je commencerai par là, l’histoire un peu plus passionnante. On comprend davantage les incohérences, sur son comportement de dominant fleur bleue.

 

Des personnages secondaires qui donne du corps à l’histoire, son ancien maître Paul, sa femme Christine , son cousin Jackson  et  je ne vous l’ai pas dit au début, il épouse Félicia, la meilleure amie d’Abigaïl. Exactement comme dans 50…..  et son meilleur ami Todd le psy et sa femme Elaina, les anciennes soumises et ses anciennes connaissances du club très fermé.

On aurait pu d’ailleurs c’est tenir là, mais le dernier « l’apprentie, de Tara Sue Me » sort un peu du côté neuneu, amoureux transit quoi que! Il n’en reste pas moins le plus intéressant des 3.

l'appentie de Tara Sue Me

l’appentie de Tara Sue Me

Une jolie histoire d’amour, le conte de fées à l’americaine où l’auteure a su réconcilier toutes les facettes de la femme, l’amante, la maîtresse, la professionnelle et la mère.

On vie de l’intérieur les prémices d’une relation Dominant/soumis avec ses codes.

Vous allez sentir la tension à l’intérieur d’un club SM.

Vous allez assister à l’élaboration d’une séance de bondage.

Vous allez avoir un échantillon de sextoys et accessoires en passant par les cravaches, le panel de martinets avec de la fourrure de lapin, en cuire ou tressées, de cannes, de tapettes en bois, la roulette de rotenberg, barre d’écartement et j’en passe

  • Petit rappel, pour la panoplie de délices!

Il est toujours amusant d’avoir l’avis de chacun!

C’est un des points intéressants de l’histoire. A tour de rôle, Tara Sue Me nous dévoilent les impressions et sensations de ses personnages principaux Abby et Nathaniel.

Au pire, vous aurez glané quelques sénarios 🙂

Bonne lecture

âme latine s’abstenir, on est très loin de la sensualité d’Irène Cao!

Annah

2 Comments so far. Feel free to join this conversation.

  1. cyric 12 novembre 2014 at 16 h 29 min - Reply

    je lis actuellement ce livre après 2 auteurs francaise (Angela BEHELLE et Emma Cavalier) et c’est vrai que l’histoire du milliardaire et de la bombe atomique me parait très loin de moi.
    Même si ma femme est magnifique, je parle pour moi 🙂
    L’univers américain est vraiment différent de l’univers Français sur ce type de littérature.

    • annah 12 novembre 2014 at 17 h 21 min - Reply

      bonjour cyric
      j’ai adoré le tome 2 de la rééducation sentimentale ‘l’éveil des sentiments »
      Rien à voir avec Tara Sue Me.

      Je suis toujours heureuse de savoir mes lecteurs amoureux et absolument pas objectifs sur leur femme!:)

      Les auteurs américains majoritairement des femmes, dépeignent toujours leur personnage féminin comme des cruches! C’est à se demander qu’elle vision elles ont d’elle-même.

      Et puis je suis chauvine, j’ai une nette préférence pour les intrigues des auteurs latins.
      N’hésitez pas de laisser un autre commentaire en fin de course!

      bonne semaine à vous
      annah

Leave A Response