Inverser les rôles

Decouvrir un nouveau territoire d’expression sensuelle !

Aujourd’hui, j’avais envie de m’amuser à vos dépens, mais pour votre plaisir

Si cela vous tente, j’aurais aimé lors de prochaines rencontres que vous pensiez à inverser les rôles

Attention, je ne demande pas aux hommes de se travestir en fille.

Simplement d’écouter ce que votre partenaire souhaiterait obtenir et que ce soit elle qui vous le montre.

Reconnaissez qu’il n’y a rien de plus frustrant pour un homme que de se voir capturer sa tige de jade pour un shaker express, rien autour et plus rien après.??

Et bien pour les femmes, c’est identique!!

Vous vous préoccupez tellement peu de leur plaisir malgré votre dévotion de bon petit soldat à lui infliger un cuni en bonne et due forme (oui vous avez lu, ça fait partie de la liste) mais c’est tellement mécanique qu’elles n’éprouvent pas de plaisir. Elles sont obligées de s’imprégner d’un fantasme très loin de vous et votre corps. Rien de plus excitant que de regarder la personne dans les yeux. Votre bien aimée garde-t-elle les yeux ouverts pendant l’amour ???

Beaucoup de femmes se plaignent en matière de sexualité. (Plus que les hommes) elles ne sont pas assez prises en considération. Pour une femme le trajet qui amène à l’orgasme à de l’importance voire presque plus que l’orgasme lui-même. Rares sont celles qui jouissent ! (désolée)

C’est vous dire si le moment passé à cultiver cette montée est important. Donner un temps non négligeable aux préliminaires, c’est bien mais être présent l’un à l’autre, c’est mieux, NON.??

Notre énergie Yin met du temps à se chauffer alors que vous, les hommes, vous êtes d’emblée yang.

Chaud brûlant fin prêt pour l’action mais votre but tend davantage vers la délivrance pour vous apaiser que l’accroissement du plaisir chez votre partenaire. Il risquerait de vous retarder dans votre course. Bon, je vous l’accorde, c’est un peu caricatural comme schéma, néanmoins pas faux.

Vous avez évolué, mais alors dites-moi pourquoi les femmes persistent à se plaindre de ne pas rencontrer le plaisir hormis dans leurs lectures érotiques ou lors de séances solitaires avec un dildo ou vibro.

Les hommes représentent tellement plus d’intérêts à mes yeux et ils ont beaucoup plus d’avantages qu’un toys !

Passons à la pratique

D’abord pour permettre aux femmes de se rendre compte que connaître les désirs et la mécanique ne sont pas si évidents. Comprendre qu’il faut s’occuper de l’autre avant soi ne l’est guère plus !

Prendre les rênes demande de l’audace.

Et pour vous messieurs se retrouver pour une fois à la place de celui qui se laisse guider malgré son envie, n’est pas toujours très confortable voire souvent frustrant.

Communiquez plus entre vous. Vous êtes nus prêts à faire l’amour, alors quoi les mots qui sortent de votre bouche seraient plus intimes, plus sales ou inconvenants ?

EXERCICE PRATIQUE

Le jeu consiste à garder une position la plus passive possible dans la prise d’action. Aux femmes de jouer les amazones. Sans pour autant vous ressembler et galoper dans une chevauchée effrénée pour vous expédier.

Pour vous, finit le temps des prouesses acrobatiques pour un nouveau point de pénétration. Le fond restant le même, vous vous masturbez avec son sexe alors laissez là vous guider.

Si elle veut des caresses à elle de prendre votre main de mettre la dose d’huile et de la positionner de se frotter dessus ou de vous dire comment faire vous guider

C’est à elle de s’exprimer ! Si vous deviez vous exprimer pour savoir alors arrêter pour qu’elle garde la main.

Si elle veut un cuni, elle devra se positionner sur votre bouche ou à elle de vous présenter son sexe d’écarter les lèvres

Si elle veut jouir de son point G à elle de monter sur vous et de choisir le rythme

Si c’est trop rapide parce que la situation l’excite ou si elle a été trop gourmande, elle ne pourra s’en prendre qu’à elle.

En revanche du côté de votre plaisir masculin, elle doit s’évertuer à vous faire tenir le plus longtemps possible avec un maximum de sensations différentes.

Elle doit garder à l’optique que votre corps est une source de plaisir pour elle.

Je pense en particulier à la fellation. Elles se plaignent de subir, d’être utilisé, de ne pas aimer. Quel biais pourront-elles inventer pour rendre ce moment amusant ?

Vous mettre au supplice, le parfumer, l’observer, le titiller pour finalement le voir comme sujet d’excitation dans leur désir.

Accepter de donner les rennes de votre plaisir aux femmes et de vous laisser guider.

Aux filles d’être espiègles et inventives. Vous vous rendrez compte également qu’il est grisant d’avoir le pouvoir et parfois difficile de ne pas en abuser 🙂

Vous avez beaucoup à gagner à utiliser les forces et caractéristiques de chacun.

Lâchez la culpabilité d’un désir peu commun.

Amusez-vous………beaucoup.

Si vous avez besoin de conseil toujours la même adresse pou une séance de coaching mail ou skype

À bientôt

Annah

*image campagne ikea trouvée sur pinterest

Jouir – l’itinéraire du plaisir

Aïe, le dicta de l’orgasme fait mal. Jouir est un impératif !

Aux femmes qui pensent être hors norme, des nulles, des coincées, des incapables.

A toutes celles qui attendent l’orgasme pour se penser femme.

Il n’y a pas de super bon ou de très mauvais partenaires. Il y a juste des hommes et des femmes qui ne se connaissent pas !

Vous le savez maintenant mon passif de violences sexuelles ne me permettait pas plus qu’à vous, l’accès au plaisir. Etre an-orgasmique est une définition enfermant le désir.

A vous de trouver le chemin du plaisir.

Il est possible de jouir de sa peau, de son corps, de son sexe, d’un parfum, de l’autre

Femme, ma belle au bois dormant qui veux-tu comme sonneur ?
Qui peut, qui veut ou qui doit réveiller ce corps assoupi ???

Si chacune de nous à cette capacité, le souhaitez-vous, le cherchez-vous vraiment ?

Est-ce si utile ?

On nous vend l’orgasme pour notre bien être, notre épanouissement physique, psychique et spirituel, pour notre ligne, notre vitalité, notre santé.

Mais s’il se suffisait simplement à lui-même pour quoi lui attribuer les valeurs d’une poudre à perlimpinpin

A quel sein se vouer de quel coté penche la balance l’élévation ou la mortification ?

La jouissance diabolisée : risque de se perdre, de perdre son amour propre, sa raison.

Jouir de quoi, de qui, pourquoi avec quoi et en quel lieu ???

La femme n’a plus d’autre choix que de se dire active, au risque de paraître frigide.
Pour la paix social, nous avons bien une issue, inviter notre ami simulacre

Mais pourquoi ? Si jouir est mal, ne pas jouir l’est tout autant

Jouir deviendrait-il le seul but pour rassurer sur sa vitalité ?

Exit le plaisir d’être, avec soi, en soi, de prendre du temps pour soi, de vivre la découverte, ressentir des sensations.

Non, Jouir devient mesurable : 1 niveau – 1 intensité – 1 sonorité

Jouir vaut son pesant de liquide !

Quand pourrons nous simplement être une femme sans avoir à se justifier ou à se pervertir ?

Vivre avec la fluctuation du désir, moduler les plaisirs pour un jour s’éveiller

Dans bien des cas à trop vouloir jouir, l’orgasme nous fuit, se dérobe, nous attriste

Il est dommage aujourd’hui de jouir pour par_aître au lieu d’être

Reprenons la main! 🙂

A toi de décider avec qui jouir, quand jouir, sa fréquence et son but.

Redonne du sens à ta vie sexuelle pour que jaillisse ton plaisir

 

Partage ton avis

Si tu as envie d’échanger sur ton intimité on se retrouve ici

A bientôt

Annah

Yoni temple sacré, la beauté au féminin

Mon YONI kezako ?

Encore une idée lubrique

Non, en faite je crois que cela symbolise en un mot les problèmes que beaucoup de femmes parmi vous avez eu le courage de me confier.

Incompréhension, anesthésie, inconnue, sale, inutile, hygiénique… vous et la sexualité n’êtes pas franchement amies.

Beaucoup de croyances limitantes héritées par voie génétique de vos lignées de femmes. L’image sous évaluée de la place de la femme dans la société.
Le stéréotype négatif du pouvoir sexuel des femmes encore oscillant entre la salope ou la nympho si jamais, elles osent se lâcher.
Le cadre étriqué dans lequel certains hommes trop peureux de perdre leur pouvoir dominant les enferment. Un rôle cantonné à celui de la vierge et de la mère en dissociation avec la femme sauvage.

Je ne blâmerais pas trop les hommes car de votre côté, vous ne mettez pas toujours du votre. 😉

Combien parmi vous, êtes capable de me dessiner votre anatomie et me donner la localisation de vos zones érogènes. Les avez-vous déjà explorées ??? Regardées ??? Appréciées ?? Honorées ?

Alors si je vous demandais d’écouter votre utérus, respirer avec votre vagin, contracter vos différents cercles du périnée, je ne sais pas mais j’ai comme l’impression que j’aurais un blanc.

Comment s’engager dans l’amour quand on n’a aucune connaissance anatomique ?

Oui, je sais le sujet est tabou. On ne parle pas de ces choses là ! Ce n’est pas bien !
A qui profite l’ignorance ? C’est aux femmes, mère, grand-mère, sœur, tante de transmettre.

Si personne n’accueille votre féminité, si vous avez peur de votre pouvoir, si votre corps est perçu comme sale avec des zones occultées comme se sentir bien avec ???

Si on généralise l’appellation de votre sexe en un mot : la chatte, la cramouze, le con, comment avoir une image positive pour cohabiter en harmonie ???

Vagin n’est pas un gros mot, pas plus que les mots clitoris, mont de vénus, glandes de skènes ou bartholin, utérus, périnée, vulve, petites et grandes lèvres.

Nous sommes dotées d’un sexe merveilleux avec une mémoire et une capacité érotique phénoménale. Il est important de le célébrer, de tourner sur lui un regard bienveillant.

Yoni en sanskri cela veut dire vagin, mot sacré pour parler du temple.
Célébrer son Yoni, c’est se reconnecter avec sa sphère génitale.
C’est à vous qu’il appartient de révéler votre potentiel

Mon premier conseil

avant même d’utiliser un dispositif œuf de jade ou boule de geisha essayez d’aller à la rencontre de votre sexe. Regardez-le dans un miroir, observez-le, touchez-le. Glissez vos doigts à l’intérieur pour en faire le tour. Constatez les différents aspects. Comme dans toute chose c’est l’intention qui fait la différence. Vous n’êtes pas la pour fourrer une dinde ou vous enfiler un suppositoire alors je vous en prie un peu de bienveillance et d’ambiance!

Mon deuxième conseil

qui aurait dû être le premier! Faire cette découverte dans un lieu calme ou vous savez que vous ne serez pas dérangée ! Oui on a toujours peur d’être prise les doigts dans le pot de confiture comme une petite fille. Même adulte, on garde une honte à faire ce geste.

Mon troisième conseil,

si c’est possible pour vous, serait de vous caresser les seins. Nue debout sans culpabilité, honorez ce corps que la nature vous a offert. Peu importe sa forme, il est votre soutien le plus fidèle.

Pourquoi je vous demande de vous caresser ??
Simplement pour apporter un peu de réconfort à votre peau. Vous n’aimeriez pas qu’un nouvel amant, arrive d’emblée et pénètre votre intime ?? Alors pourquoi pensez-vous que parce que ce sont vos doigts, il apprécie ??? Si vous êtes détendue un peu stimulée, l’ouverture de votre vagin se fera naturellement en douceur.

Mon quatrième conseil

Ne vous jugez pas ni pour l’acte ni pour la forme de votre sexe.
Je suis sur qu’il ne vous plaira pas, vous trouverez plein de choses à lui reprocher :trop petit, trop grand, le clito comme-ci, les lèvres comme ça. Tout ceci n’est qu’une projection restreinte de l’image que vous pensez avoir perçue des sexes des copines

Je vous joins le lien ci-joint pour la 3ème fois de Jamie McCartney un sculpteur qui prend des empreintes de sexes (homme et femme). Il existe une plus grande diversité que vous ne pourriez l’imaginer.

Mon cinquième conseil

Utilisez une huile de massage pour rendre tout ceci plus agréable
Puisqu’il y a de la gène autant avoir du plaisir 😉

On se retrouve prochainement avec Mylhéna. Je sais quand ce moment, elle travaille sur l’élaboration d’une formation sur l’utilisation de l’œuf de jade et ses bienfaits.

Si ça vous intéresse, je reviendrais vers vous dès qu’elle sera prête et je verrais à l’intégrer à ma plate forme.

Je vous embrasse je vous souhaite une belle découverte
Oh et pour info, Betty Dodson la grande prêtresse du genre, organisait des groupes de femmes dans les années 60 pour s’étudier ! 🙂
http://dodsonandross.com/videopodcast/betty-dodson-method

bonne semaine

Annah

lien image http://alexandra-sophie.fr/jardin-fleuris

Formation sur le massage anal et prostatique

Bonjour à vous tous lecteurs et lectrices non abonnés à ma newsletter. Petite annonce pour bénéficier de la promo avec un peu de retard.

Jeux de mains, jeux de corps, le massage à l’honneur

Cela fait déjà quelques années, que nous communiquons ensemble.

Je vous ai souvent questionné à travers des sondages :

Le dernier en date montrait que :

75 % des femmes aimeraient apprendre à faire un massage tantrique et érotique à leur partenaire.

63 % Hommes/Femmes aimeraient apprendre à préparer son ou sa partenaire à la pénétration anale.

Et 75 000 personnes ont plébiscité, mon article sur le massage de la prostate, c’est énorme !

Pour savoir plus cliquer ICI

J’ai donc décidé de vous préparer un petit packaging, pour les vacances. J
Vu le temps qui s’amorce pour l’été quitte à rester à l’intérieur autant réchauffer l’atmosphère.

En partenariat avec deux sexologues Américaines, oui, je persiste, le regard des filles est intéressant dans ce domaine, il apporte de la douceur et un petit côté plus sensuel.

En exclusivité pour les Français, une mini-formation sur un sujet encore trop souvent tabou.

Attention, l’offre promotionnelle n’est valable que 10 jours, à compter d’aujourd’hui !

1.      Une vidéo sur massage tantrique et érotique de votre partenaire. (pas de panique, mesdames, votre tour arrive.) (en anglais)

2.      Une vidéo de préparation au massage et à la pénétration anale.

3.      Une  vidéo sur le massage anal pour Homme

4.      Une vidéo sur le massage anal pour une Femme

5.      Une  vidéo sur le massage anal Femme/Femme

Voir le contenu de la formation ICI

Et j’ai remis en vente mon livre sur le massage érotique de la prostate, mais avec une belle surprise.

Voir ici la surprise.

« On prend son plaisir où on le trouve :
ordinairement un degré plus bas qu’on ne l’avoue »
Louis DUMUR

C’est le moment d’ouvrir de nouveaux horizons !

Je vous souhaite beaucoup de plaisir

Annah

TEST- CREME CALINE pour les fesses – YESFORLOV

J’ai testé la crème câline pour les fesses de la marque YESFORLOV.

Contre toute attente, j’ai été surprise du résultat. 🙂

Nous savons toutes que l’utilisation de produits corporels étiquetés érotiques ou non ont qu’un seul effet hydrater la peau pour lui rendre plus d’élasticité.

J’ai la chance d’avoir le grain de peau très fin. Je doutais très franchement qu’une crème appliquer pendant 8 jours puisse produire un quelconque effet intéressant en un temps record.

Je me suis donc amusée à appliquer la crème câline 2 fois par jour, sur une seule de mes fesses pour m’assurer du changement. Il est vrai que la partie charnue, plus sollicitée en position assise, à perdu de sa rugosité au niveau du pli à la jonction des cuisses.

Je vous livre mes impressions qui n’engagent que moi. Nous n’avons pas toutes le même corps, le même grain de peau ou les mêmes attentes. À mon sens, une crème érotique se doit de se distinguer d’un produit courant, trouvé au rayon parapharmacie.

Pour ma part, j’attends d’un produit qu’il se démarque et éveille mes 5 sens.

AVIS ANNAH après l’application de la crème caresse câline

  1. La caresse sur la fesse est plus soyeuse, grâce à l’acide salicylique qui élimine les cellules mortes et les rugosités
  2. Le grain est comme l’annonce la marque, lissé.

Seulement, cette impression de sensation poudrée ne perdure pas. Très vite après, s’être rhabillée, si vous caressez à nouveau vos fesses, elles seront douces, comme avec n’importe quelle crème. Les fesses absorbent très ou trop vite le tapioca qui compose la crème et elles perdent vite cette impression d’avoir un voile poudré.

J’aurai aimé qu’une fois appliquée, cette crème dise à mon partenaire « mange-moi, ou viens croquer mes petites pommes ».

Je n’ai pas aimé son odeur de colle blanche, assez acide. J’avoue que cela me pique le nez. Je suis moins séduite. Une odeur plus poudrée ou sucrée à mon sens aurait eu plus d’effet. C’est dommage d’autant que les autres produits déjà testés étaient plus alléchants (fleurie) pour des applications sur des zones qui appelaient moins à la dégustation.

Mais là, c’est moi qui m’égare, il était convenu qu’elle gomme les imperfections rien de plus ! Définitivement, trop gourmande Annah 🙂

Autre petite chose, qui me gêne, c’est sont rapport qualité-prix. 29.90€ est un peu cher !

Dans l’optique de faire correctement les choses, le tube est trop petit. Un tube de 100 ml en application quotidienne, sur une surface plus large que moins demanderait un investissement bi mensuel.

D’autant que la marque précise que cette crème câline à plusieurs usages : en soin après épilation et/ou en crème de massage coquin

Je déplore juste que ces effets ne perdurent pas dans le temps!

Ce n’aurait pas été du jeu que la marque fasse un sans-faute, ainsi elle aura tout le loisir de nous surprendre avec une nouvelle version.

Pour retrouver La crème câline pour les fesses je vous renvoie sur le site de YESFORLOV.

Si vous souhaitez bénéficer d’une réducation de 5€, précisez le code ANNAH au moment de la commande 🙂

[su_button url= »http://www.yesforlov.com/fr/notre-ligne-soin-intime/16-creme-caline-pour-les-fesses.html » style= »bubbles » background= »#e09010″ size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: heart-o » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »coach de vie »]crème câline YESFORLOV[/su_button]

Les produits sont accessibles également lors de ventes privées.

Merci à Benoît de m’avoir permis de faire connaissance avec cette crème câline

Pour ceux et celles qui connaissent le produit, soyez gentil de nous faire part de vos impressions!

Bonne semaine

Annah

Conçue pour jouir à l’infini

Jouir à l’infini, le slam engagé de Marie Beauchesne.

Un joyau, une merveille, une ode au plaisir. la beauté de l’échange.

Ce que l’homme et la femme sont amenés à developper quand on prend conscience de son pouvoir.

Jouir  respect de son plaisir.

Jouir avec son sexe.

Juir de ses zones érogènes

Jouir avec le corps de l’autre.

Jouir de cette conscience

Jouir de sa magnificence

Jouir le chant de la femme libre!

Caresser chaque centimètre de peau comme si la vie en dépendait.

Que pourrais-je rajouter de plus? Marie à tout dit! avec éloquance grace et simplicité

[su_youtube url= »[su_youtube url= »www.youtube.com/embed/dMCpLaIvYoQ’ frameborder=’0′ allowfullscreen » class= » »Conçue pour jouir à l’infini », »] »

Quel est votre avis sur cette interprétation?

Vous sentiriez vous gênés d’assiter à une telle déclaration?

N’hesitez pas à partager vos impressions

Comme d’habitude je vous transmet le lien du coach si vous avez des difficultés avec votre corps [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »bubbles » background= »#10dde0″ size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: heart-o » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »coach de vie »]coach de vie intime[/su_button]

Bonne semaine

Annah

 

La femme et son plaisir

La femme une inconnue, son plaisir une énigme.

Beaucoup de questions en perspective sur le plaisir.

Pour bien comprendre, parlons avant tout de la femme.

Que mettez-vous derrière la représentation de la femme ?

La femme se fait : chatte, câline qui se love près de vous ou chienne, louve aux instincts primitifs qui vous dévore. Elle est vile, orgueilleuse parfois odieuse pourtant si charmante. Une femme est tantôt sèche ou généreuse, aimante et détestable

Un concentré d’émotion dans ce corps si sensuel. Pas si simple d’être dans la peau d’une femme.

Le dilemme plane toujours au-dessus de sa vertu !
Doit-elle choisir entre la mère et la putain, être une femme et/ou une maîtresse. ?

Putain, geisha, dhilo ou skases, selon vos origines, quelque soit cette appellation reste galvaudée et péjorative pour cette femme qui vit son plaisir.

En un mot, elle est une femme du 21e siècle. Elle choisit sa sexualité.

En quoi est-ce mal d’assumer son savoir-faire, porter le plaisir en son corps et le partager avec la personne de son choix ?

Doit-on la punir de vibrer, de jouir et de s’exprimer ?

Qui préférez-vous rencontrer ?  :

  • L’experte qui renvoie l’image d’autosatisfaction pour vous valoriser à grand renfort de jérémiades
  • ou la femme discrète et timide qui se laisse chavirer…… parfois………par surprise
    par un râle sourd venu des profondeurs qu’elle tente d’étouffer par convenance

Maintenant que vous avez fait votre choix.

Comment l’aider à accueillir ses orgasmes et leur laisser de la place pour grandir ?

La jouissance est-elle une question résumée à la connaissance technique de son anatomie ou naît-il dans un espace sécurisé ? Est-il préférable de l’obtenir seule ou de le partager ?

Auriez-vous peur, de votre femme ou de vous !
Peut-être doutez-vous de vos compétences, si elle jouit  supposez-vous qu’elle simule ?

Et si la femme prend du plaisir sa jouissance doit-elle être sonore

  1. un souffle ?
  2. Un grondement ?
  3. Un spasme ?
  4. Un hurlement ?

Dites-moi,  comment jouissez-vous ?

Messieurs, vous qui souhaitez tant lui offrir la jouissance

……Que se passera-t-il si votre femme se libère ?

Êtes-vous prêts à découvrir une autre facette d’elle-même ?

Qu’êtes-vous prêts à lâcher, de vos habitudes sexuelles,  pour l‘y conduire ?

La jouissance fait mal !

  • elle se heurte
  • elle se perd
  • elle se dévoile
  • elle se déploie

Elle se nourrit de votre histoire

Ainsi, elle va, elle vient, elle grossit, avec le temps s’amenuise

Le plaisir tout comme le désir n’ont pas de « bouton on » !

Il est impossible de reproduire deux fois le même contexte pour que la jouissance s’invite et vous donne satisfaction à tous les deux

Il vous faudra vous adapter à chaque fois et donc pas de recette miracle.

C’est facile d’accuser l’autre quand son couple va mal !

Mais ……Quand on voit toutes les interrogations que soulève le plaisir, on comprend mieux que la sexualité n’est pas si naturelle à vivre.

Gardez à l’esprit que cette impression d’échec n’est qu’un résultat non désiré sur l’un des râteaux et non le reflet de votre couple.

Pensez à communiquer, verbalisez vos envies et joignez le geste à la parole. 80% de votre communication passe par votre posture et votre attitude.

Pour nourrir se désir et passer une soirée en bonne compagnie, je vous propose un vieux film de Bertrand bélier (2005) « combien tu m’aimes ? » avec Monica Belluci, Bernard Campan, Gérard Depardieu, Édouard Bert et Jean-Pierre Daroussin admirable dans son rôle du médecin pragmatique qui  n’a que 5 doigts à offrir à l’amour 🙂

retrouvez encore plus d’actu sensuel sur mon facebook et sur ma chaîne youtube

pour ceux et celles qui auraient besoin de conseil [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Bonnes vacances à ceux qui auront le loisir d’en prendre.

Je vous embrasse tous

Annah

Masturbation – Podcast

Masturbation – Comment devenir un virtuose du bouton de rose?

La masturbation est une technique à utiliser avec délicatesse. Quelques conseils pour ne pas blesser votre femme

Retrouvez ici d’autres articles sur le sujet :

Articles divers sur la masturbation

Comment caresser le clitoris

Comment se masturber pour une femme

N’hesitez pas à me rejoindre sur mon Facebook encore plus d’actualité sensuelle

Beaucoup de plaisir à vous.

besoin de conseil, envie de changement [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Bonne semaine
Annah

 

Genre et l’identification de la sexualité?

« Le genre (théorie)» c’est quoi encore ce truc pour nous enfermer dans une case.

Le genre c’est facile on l’a appris en primaire ; le genre d’un mot c’est le féminin ou le masculin
Et j’insiste bien sûr le « ou », car quand cela s’applique à l’HOMME bien que nous soyons à la fois ying et yang, il semble difficile de prendre certaines caractéristiques du sexe qui nous est opposé.

L’être humain n’est plus identifié par son genre, mais par sa sexualité et le statut attaché.

Je suis hétérosexuel du côté femme. Je me dois d’être passive/soumise délicate douce et sexuellement attirante avec des attributs bien apparents. J’attends inconsciemment d’être protégée et je m’évalue quand fonction d’une appréciation extérieure.

Mon mari est hétérosexuel du côté homme. Il se doit d’être un mâle viril, représentation de la toute-puissance et se positionne comme dominant.

Là où les choses se compliquent si l’homme toujours viril et dominant n’est pas attiré par moi la femme délicate, mais par un autre homme. On remet non seulement en cause sa place, mes ses attributs. C’est une tarlouze, tantouze, un pédé, un sous-homme sur le simple fait de sa préférence sexuelle (homosexuel).

Même effet côté fille, une femme qui aime une autre femme se voit masculinisée comme pour rétablir l’équilibre précaire homme-femme. Et se voit attribuée de non incompréhensible et dévalorisant : Gouine, la pelouse, goudou et j’en passe.

L’être ne peut exister dans son genre !

Voici une bande-annonce, ma manière de vous éveiller en douceur à une problématique qui me touche.

Comment être compréhensif avec des personnes qui dès l’enfance ne s’identifient pas à leur sexe?

La dite « notion de genre » très en vogue dans les revues de presse prend un sens.

Avoir un pénis et pourtant être femme ou avoir un vagin et se sentir homme. C’est bien que la chose est plus complexe qu’il n’y paraît.

Un film réalisé par François Ozon avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz

Après la mort de sa meilleure amie, Claire a fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante sur le mari de Son Amie d’enfance va la sortir de sa léthargie et lui redonner le goût à la vie.
Romain Duris est tout simplement sublime !

Le sexe ne détermine pas qui on est, encore moins notre sexualité !

Et s’il l’on pouvait faire preuve de tolérance et de respect pour l’humain sans distinction d’attributs ou de sexualité pour nous flatter.

Comment peut-on accepter de tuer l’humain? Enfermer les enfants et continuer cette éducation sectaire.

Les garçons sont doués en géométrie, les filles en français. Les filles sont studieuses, car plus calmes. Les garçons sont plus dissipés et bordéliques donc ils seront en retard scolaire dès le primaire.

Il faut les faire jouer à des jeux de garçons et surtout pas à la poupée ou la dînette quand on sait que beaucoup de grands chefs sont majoritairement masculin idem pour les grands couturiers. Ils ne sont pas tous « pédés » !

Ces questions s’opposent essentiellement à un problème de parentalité et de modèle. Sommes-nous moins aptes à éduquer un enfant si l’on change les codes imposés par l’église. (Leurs peurs portent sur la déconstruction de la famille et problème de la filiation, ou sur la reconnaissance d’orientations sexuelles diversifiées.

Choisir sa sexualité et créer son propre fonctionnement

Ces questions ne sont pas là de trouver un bout de solutions quand on voit le simple fait de vouloir apporter une initiation à la sexualité dans les écoles. Tenter d’inculquer le respect comme valeur première, les parents boycottent l’école. Est-ce pour protéger leurs enfants ou eux même ?

Je vous joins une vidéo sur Jazz c’est ce que la société appelle un transgenre!  Je n’aime vraiment pas cette appellation trans qui sous-entend une transgression.

La langue française est riche nous avons déjà le pronom indéfini; les uns, les autres, tous, autrui!

C’est juste une petite fille.

Elle est née avec le corps d’un garçon, mais dans sa tête, elle s’est toujours considérée comme une fille. C’est parent on fait preuve de persévérance et de lucidité face à la société qui crée la problématique.

C’est émouvant et complexe.

retouvez d’autres vidéo sur Jazz sur ma chaîne youtube

Merci aux personnes velléitaires de se dispenser des commentaires injurieux et homophobes ou vouloir brûler vive cet enfant comme indiquer dans la vidéo !

Je rajouterai qu’un mot : la tolérance

à bientôt
Annah

« Le sexe de la modèle » – spectacle

Bonjour chers tous,

Ce que je vous propose aujourd’hui est un spectacle peu ordinaire.
Spectacle écrit et interprété par Rachel Monnat 

«Le sexe de la modèle»

Rachel parle d’un métier peu connu, le métier de modèle, celle des peintres, des dessinateurs, des sculpteurs… Un métier qu’elle exerce

Avant même, la fin des représentation Rachel est déjà en mesure de faire le constat suivant

« la nudité fait peur ! »

Une mise à nu, pour mettre en scène la femme et ses pensées. Sans entraves ni complexe, la modèle est sorti de son atelier et vient vous cueillir le temps d’une soirée.

Mais que fait « cette modèle » nue comme un ver.

modèle
« le sexe de la modèle » crédit Photoval.ch, Valérie Pinauda

Pourquoi est-elle sortie de l’ombre de l’atelier ?

Tout simplement parce que cette modèle avait des choses à dire. Fini de faire le pantin qui se désarticule pour la bonne cause, trouver la pose qui donnera au tableau toute sa singularité.

La lumière est son amie, plus besoin de passer le peignoir, c’est une voile bleue qui l’habille. On se perd à nouveau, elle a créé sa réalité, où la nudité est oubliée. La mise à nu est verbale. Ce monologue ne serait-il pas plus intime ?

La modèle et ses questionnements

  1. Quel rapport entretient-on vraiment avec son corps?
  2. Quelle place prend-il dans la société ?
  3. Qu’est-il acceptable de montrer ?
  4. Peut-on parler de la nudité du corps de la femme, simplement sans le pervertir?

Certains viendront peut-être par pur voyeurisme, mais cela n’entachera pas la teneur de son discours. Le contenu est plus précieux, « cette modèle » est le porte-parole des questions restées en suspend.

le conflit muet qui anime toutes les femmes!

Et si par une porte dérobée, vous pouviez vous reconnecter avec votre moi. Dans ce cas, je vous suggère de réserver au plus vite vos places.

 N’oubliez pas que seule la toile est porteuse d’un message érotique, le ou la modèle est tout comme le médium, un outil pour libérer la sensualité du peintre.

Le soir de la représentation, c’est vous qui occuperez cette place, attention alors, à ce que « cette modèle » pourrait révéler sur vous-même !

Mise en scène sublimée par Jean Jollet.

Voici un commentaire subtilisé du site accrosens

Le mot de Massimo:
Je n’ai jamais entendu parler de nudité et d’intimité avec autant de naturel et de poésie.
C’était vraiment très surprenant. Ou plutôt, c’était tellement naturel, que la surprise s’est illico transformée en harmonie

Voilà, tout est dit, « la modèle » s’est débarrassé du superflu, le nu académique a gagné en harmonie !

Extrait pour vous mettre en appétit

Annah

À marquer dans vos agendas
Les dernières dates 2015:
C’est en suisse !
PORRENTRUY – 24 au 26 septembre, 20h – Salle des Hospitalière
info@cultureporrentruy.ch – tél. 032 466 92 19

source photo : Photoval.ch, Valérie Pinauda

Cyberagression – la femme visée

Cyberagression virtuelle ou pas cela reste une agression néfaste qui a plusieurs visages :

1. Menaces, insultes, dénigrement, diffamation ou propagation de rumeurs sur le Web
2. Usurpation d’identité (prétendre être quelqu’un d’autre)
3. Envoi d’un message, d’une photo ou d’une vidéo préjudiciable par téléphone cellulaire (flingue)
4. Diffusion sur le Web d’une vidéo de quelqu’un qui a été filmé à son insu

Cyberagression – Le profil type d’une victime

Les victimes de cybercrimes déclarés par la police sont généralement jeunes. Dans l’ensemble, 42 % des victimes d’affaires de violence mettant en cause un cybercrime identifiées par la police avaient 17 ans ou moins, tandis qu’une autre tranche de 17 % des victimes étaient de jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans. (…) En 2012, 96 % des victimes d’infractions sexuelles liées à un cybercrime étaient âgées de 17 ans et moins, dont 10 % avaient moins de 12 ans source calac 

Cyberagression – La femme encore en ligne de mire

69% des victimes d’affaires de violence, lié à la cyberagression sont des femmes. Mais, pourquoi encore la femme ?

Chaque technologie est porteuse de bon comme de mal.
L’internet n’en est pas exempt !
Je dirai que dans le genre, elle ouvre la porte à ce qu’il se fait de pire.

Le détraqué a dorénavant la possibilité de se rallier à une communauté, s’échanger, s’auto stimuler, s’encourager et diffuser à grande échelle.

Une dispute dans la cour d’école qui avant restait dans son enceinte ou s’étendait dans le village, fait aujourd’hui le tour du monde et ce voit relayer par des personnes velléitaires et inconscientes de l’impact de leur participation à cette propagande de la violence.

Les sites de rencontres sont incapables au vue proportionnellement du peu de personnel face aux milliers voire millions d’utilisateurs de filtrer leur contenu. Ce qui transit via leur plate forme passe la majorité du temps inaperçu !
Il semble impossible aujourd’hui d’endiguer ce fléau.

On le constate à petite échelle sur twitter facebook et autres plate forme sociale. Le contenu inapproprié ou malsain ne peut être retiré que sur dénonciation et dans un registre précis. La seule protection est de bloquer son utilisateur. Il peut par conséquent continuer ses obscénités à la vue des plus jeunes ou moins informés des recours possibles.

Cyberagression vécu par une victime

Si je me mets dans le contexte d’une victime qui subit des attaques. Qui voit son image ou des photos de son quotidien détournées, quel recourt lui restera-t-il avant qu’il n’ait atteint son moral et que des dégâts irréparables soient déjà faits ?

Voyez, ne serait-ce que les bêtises des commentaires et l’envolée lyrique dès qu’il est question de juger d’une personne, de faire un choix d’un candidat préféré à un autre.

On crache sa colère, dissimulé derrière son écran !

Il n’est plus question de + ou – d’aimer le titre ou l’interprétation.

Imaginez la proportion de la colère déchaînée quand il est question de donner son point de vue sur la religion, l’ orientation sexuelle d’une personne ou évoquer la sexualité…….

On croit encore à tort que ce qui est virtuel n’est pas réel et ne peut avoir d’emprise sur la personne atteinte.

Je n’ose imaginer l’état de fragilité mentale d’une femme, filmée à son insu pendant un rapport et qui se retrouve épinglée sur la toile par l’amant éconduit. Elle n’est plus dans un rapport d’agression « basique » prédateur-victime mais une victime bafouée humiliée, avilie et jugée par un agresseur associé à des milliers de voyeurs et pervers connectés.

Chacun ayant pu copier le contenu pourra à tout moment continuer à le propulser dans sa communauté, l’ami, d’un ami, d’un ami et ainsi de suite. Et la trace d’une photo ou d’une vidéo reste sur le web et peut refaire surface à tout moment.

Le comble, elle n’a pas de séquelles physiques dans ce cas, comment reconnaître la cyberagression et son statut de victime.

La paperasserie bureaucratique couplée à un faible niveau d’écoute et peu de sensibilisation au phénomène, c’est le couplé gagnant pour vous sentir seule au monde !

Cyberagression et la justice

Quel parcours thérapeutique lui sera ouvert pour sa reconstruction ou quelle indemnisation ou considération de la part de ses proches ???
Les victimes savent qu’il relève du parcours du combattant de faire valoir ses droits et faire reconnaître un statut de victime lors d’agression physique. Alors dans le cas virtuel, je n’ose imaginer la complexité, porter les preuves, avoir les ressources les moyens et le bon interlocuteur pour endiguer la propagation. Ensuite seulement tenter d’obtenir une condamnation pour ladite cyberagression quelque soit sa nature et l’ampleur.

C’est une fois encore bafouer les droits de l’être humain.

En France, voici le lien concernant la cyberagression ( harcelement) à l’école – Vidéo. Nous sommes moins avancés qu’au Canada!

Le conseil de votre sexcoach

  1. Veillez à mettre des alertes sur votre nom, prénom ou nom de société pour prendre connaissance des personnes qui parlent de vous et surtout dans quel terme.
  2. Parlez davantage avec vos enfants.
  3. Restez vigilant !

Sources :
>  Michelle blanc qui a rédigé ce rapport, financé par la condition Féminine du Canada

Annah

 

Test de l’INA WAVE vibromasseur multi-orgasmique de chez lelo

Cette année, je repars à la chasse pour vous dégoter LE VIBROMASSEUR d’excellence.

Celui qui fera sortir le grand méchant orgasme qui se cache derrière la forêt et se dérobe jusqu’alors !

Je vais encore devoir passer à la casserole pour sélectionner la perle rare 🙂

Ne sachant, lequel choisir entre vibromasseurs clitoridiens, vibromasseurs vaginaux et/ou vibromasseurs, spécial point G, j’ai décidé de ne pas restreindre le champ des découvertes.

J’ai sélectionné un vibromasseur capable de répondre aux trois plaisirs.
L’hédonisme à son paroxysme, la femme est multi orgasmique qu’à cela ne tienne!.

Je ne perds pas à l’esprit que c’est mon 1er test. J’ai pris de longues vacances sur le plan physique.

Vais-je réussir à prendre du plaisir et vous donner envie de l’essayer ?
Réponse en dessous de l’article, laissez-moi un commentaire.

L’objet des délices est beau à regarder, un bras avec une petite pousse. Vous l’aurez deviné, c’est un rabbit dernière génération, encore plus design que son prédécesseur l’INA 2 présenté en fin d’année 2014 retrouver mes conclusions ICI

Il est important de se valoriser et de pousser ce vice de la perfection, jusqu ’à choisir des masseurs intimes de qualité. L’INA WAVE est beau à regarder, doux au toucher jusqu’à sa base. Terminé la partie plastique . Il est enveloppé d’une couche silicone ultra douce sur sa totalité.

credit photo Lelo
credit photo Lelo

Dommage, de ne pas rajouter l’odeur,  au sens mis en action ! C’est toujours possible avec une bougie ou une huile. Pensez-y !

Comme je suis Française avec une nette préférence pour les couleurs punchy, j’ai opté pour un  rabbit aux couleurs d’Annah. Le mystère est grand, roulements de tambour , il est rose fuchsia.

Oui, la testeuse est une fille, féminine qui n’a plus peur d’affirmer ses goûts et assume son côté bonbon rose !

À ce stade, ne nous perdons pas ! Il est temps de se lancer dans ce nouveau voyage explorer votre potentiel érotique.

Sera-t-il à la hauteur , en corrélation avec ce qu’a pu vanter la marque.

  • Il vous renvoie des vagues successives de plaisir
  • Procure des orgasmes intenses
  • Vibromasseur double action interne et externe, en simultanée
  • Et cible, le point G

Pour celles qui n’ont jamais ressenti de plaisir, bloquées dans une problématique sexuelle. Ce masseur vous sera d’une grande utilité, car il pourra vous suivre tout au long de votre évolution.

Il faut bien sûr accepter de se caresser, mettre en place un petit scénario grivois et tranquillement descendre sur votre mont  de vénus. Pas si simple. Je le sais, mais dans un premier temps, il est question de découverte. C’est une prise de contact en douceur. Pas de pression pour obtenir d’orgasme.

Pensez à vous lubrifier. Vous n’êtes pas une machine de guerre, toujours prête !

Avec L’INA WAVE, trois  solutions s’offrent à vous.

Option n°1

Avec les 10 vibrations, vous trouverez très vite celle qui provoquera de petits frissons.
J’ai bien aimé la 5ème qui permet une vibration intense puis une petite accélération.
Elle pourrait vous surprendre et vous éviter ainsi quelque chose de trop monotone ou mécanique.

N’hésitez pas à changer le sens au départ posé sur le haut puis on descend sur le clitoris.
Enveloppez-le de vos lèvres telle une couverture. L’intérêt, renvoyer  les vibrations. La résonance va envahir tout les capteurs de votre sexe. À ce propos, celle qui le garde assez longtemps en place peuvent ressentir comme des fourmis après utilisation, hihihi. Voilà ce que c’est d’être gourmande !

Comme vous êtes toujours en extérieur, vous pouvez avoir la partie blanche soit vers le haut ou soit vers le bas.

Il est important de ne pas négliger cette découverte extérieure, car on vous parle de multiples orgasmes ou d’intensité +++. Mais ils sont réservés aux femmes qui se connaissent et savent allumer la lumière sans interrupteur.

À ce stade, plus vous vous exciterez : mont de vénus, capuchon ,  grandes et petites  lèvres , plus vous allez faire affluer le sang et mettez de chance de votre côté pour atteindre le plaisir et/ou augmenter le plaisir. L’intensité de l’orgasme est en lien avec votre pratique ou passif, mais, on y arrive, rassurez-vous.

Quand on vous annonce que 82 % des femmes sont clitoridiennes, cela montre bien la méconnaissance de votre corps et/ou son potentiel. À la décharge des hommes, ils ne sont pas responsables de tout. Et certains plaisirs peuvent se découvrir seuls !

Maintenant que vous êtes excitée, option n°2

Vous rentrez le bras de L’INA WAVE

Là, oh miracle ! Il épouse les courbes de votre intimité, tout s’ajuste à la perfection.

À l’intérieur rien de blessant, j’ai lancé le mode vague et le bras s’articule pour venir masser mon vagin, cela n’est pas sans rappeler la technique du massage vaginal manuel ! Le plus de la technologie. Il ne fatigue pas sauf si vous avez oublié de le recharger, normalement il a une autonomie de 2 heures. De cas, vous aurez de l’avance pour faire le tour de la question.

Donc, je vous le disais, l’association bras et appendice est intéressante dans le sens où à chaque rotation interne du bras,  l’appendice à l’extérieur est soulevé et vient taper votre clitoris. À cela s’ajoute sa vibration indépendante. C’est juste un délice.

Non seulement vous  pouvez avoir un orgasme clitoridien et ensuite un orgasme vaginal. Mais vous pouvez les cumuler ! Si, si. Avec l’option où vous introduisez le jouet sans toucher au préalable au clitoris. Ou encore mieux, jouer le doublé gagnant ? Car rien à par vous, ne vous empêches après un premier orgasme clitoridien, d’en avoir un second. Vous multipliez les orgasmes. Ce sera  juste un peu plus sensible, la seconde fois.

Je donne raison à  LELO indiqué que ce masseur INA WAVE stimule en interne, en externe et en simultané et multiplies les orgasmes le cahier des charges est en adéquation avec le résultat soumis au test tout terrain d’Annah.

Très souvent chez ses homologues Rabbit une fois en place au chaud, les oreilles sont trop courtes pour masser le clitoris ou trop dur et cela rend le massage désagréable. Ce n’est pas son cas. Il est vraiment très doux.

Les vibrations sont suffisamment subtiles et intenses pour déclencher le plaisir. Combiner raffinement et avancée technologique, Lelo ne cesse de me surprendre

Option 3

Pour le point G. j’ai mon astuce.

Quelque soit la polémique autour du liquide qui coule de vos cuisses urine ou pas urine. C’est un orgasme bien réel et salvateur qui vous attend. S’il est un plaisir qui vous soulage au sens propre comme figuré, c’est bien celui-ci.

Il irradie tout votre corps et quand enfin le Saint Graal se révèle, c’en est terminé de la frustration.
On est plus calme, sereine, en paix avec soi comme si on avait réussi à se connecter avec la partie la plus primitive de son être.

La partie théorique va vous dire et moi la première, cherchez le bras un peu rugueux sur votre plancher pelvien pour arriverez à boule de la taille d’une pièce. Ensuite, frottez dessus, par va-et-vient. Disons que tout ceci est un bon indicateur et valable quand on met le doigt dans le pot de confiture, avec le masseur dans la main, c’est différent.

Je vous recommande de l’introduire jusqu’au bout. Ensuite, appuyez un peu vers le bas. (poussez la partie blanche comme ci vous vouliez vous rapprocher de l’anus) Vous allez incliner le masseur  en oblique la tête pointe vers le nombril. Il est en place, pile sur le point G. On mode Wave, c’est parfait. Sans le mode Wave avec ou sans vibration. Il a la longueur idéale donc si vous lâcher prise et que l’envie de pipi vous reprend alors que vous êtes déjà allés vider votre vessie, ne retenez plus.  Votre tour est arrivé !

L’exercice il n’y a que ça de vrai 🙂

J’ai, je pense, réussi à vous démontré que l’emballage ne fait pas tout. L’innovation accompagnée d’un certain lâcher-prise un peu de pratique et une bonne dose de curiosité vous mèneront :

  • aux plaisirs multiples, clitoridien – vaginal – point G
  • Aux plaisirs simultanés, point G et clitoridien, car la racine est la même, le clitoris.
  • La clé pour des orgasmes profonds et intenses, l’entraînement.

Dans ce cas un peu exceptionnel, les sensations ne se localisent plus uniquement sur les parties génitales, mais courent à l’intérieur du corps. Vous pouvez ressentir des spasmes dans le bas ventre, des contractions involontaires dans les jambes. Vous gesticulerez dans tous les sens parce que c’est presque ‘insupportable tellement c’est fort.

Nota bene aux femmes qui se sentent sales!

car malheureusement beaucoup trop de maman qui croyaient bien faire. On dit au stade où leur petite fille était en pleine découverte de son corps et de ses zones érogènes « non, ne fait pas ça, c’est sale ou ne te caresses pas ce n’est pas bien ou encore ce n’est pas convenable pour une fille bien élevée !! » Ces paroles vous parlent-elles encore aujourd’hui ?

Bonne nouvelle, vous allez pouvoir vous masturber dans le bain hihihi Il est étanche !
Vous serez propre, tout astiquée.

Il est plus que temps de faire tomber ce tabou sur la masturbation.

POINTS POSTIFS
De belles améliorations techniques apportées à L’INA WAVE 3ème génération.
Entre le MONA –  l’INA 2 et le WAVE mon ne balance plus

L’INA WAVE est le plus complet en terme de plaisir.

2 modes et non des moindre car ils contiennent LA VAGUE
le plus : l’appendice ultra flexible. Vous pouvez vous pencher sans risque de vous blesser!

Garantie et qualité produit, identiques à toute la gamme rabbit chez LELO

Profitez, sans culpabilité !
Nous sommes dans une nouvelle ère. Ce ne sont pas  déjà présenté et plus des propos ni des revendications féministes, mais une prise de conscience.
Accepter ce que le corps a à vous offrir. La masturbation n’est pas incompatible avec une sexualité saine et une bonne éducation.

Pourquoi ne pas venir gonfler les rangs des 74 % de Français qui possèdent déjà un sex-toys ?

J’espère avec ce nouveau test, vous aider à repousser vos limites et approfondir vos connaissances en matière d’éducation sexuelle, le seul objectif, de ce blog !

Merci au service de presse de chez Lelo pour l’envoi de ce nouveau jouet INA WAVE
Vous pourrez le retrouver sur leur site ICI

Attention, le bémol

identique à tous le sproduits de ce fabricant, le prix supporte l’innovation.
Il faudra débourder 159€

à très bientôt

Annah