Pourquoi est-il si bon de se masturber ?

La masturbation(ma-stur-ba-sion) s. f

Genre de libertinage solitaire, nuisible à la santé. 🙂 (déf dico)

Heureuse de savoir la libération de la femme en marche

Les femmes de ma génération sont rentrées dans la sexualité avec des images candides de la libération sexuelle. « Le plaisir féminin est désormais pris en compte voire revendiqué. » oui mais………..on ne sait toujours pas comment s’y prendre.

Qu’attendent réellement les femmes de la sexualité?

Elles veulent que quelqu’un s’occupe d’elles et leur offre des sensations, les rassurer sur leur corps pour devenir une petite chose désirable, sexy mais pas trop ! Répondre au besoin impérial de se sentir désirée. Elles ont besoin d’être rassurée sur leur technique (bien meilleure que la précédente petite amie) 🙂 . Elles attendent d’être valorisée et rassurée sur leurs  mensurations « où il faut comme il faut » ni trop petit, ni de trop gros.  Oui mais j’ai des hanches, des petits seins, des jambes comme ci, des fesses comme ça. Es tu bien sur que tu les aimes ? et surtout, elles veulent pouvoir s’exprimer sans être cataloguée de…super cochonne 🙂

Vous êtes dans la relation à l’autre, une position de retrait et d’attente. La peur du regard de l’autre, le besoin de sécurité prime.  Vous n’êtes pas dans une dynamique de plaisir, ni de découverte de votre corps ou celui de votre partenaire. Le cadre est posé et celui-ci est déjà lourd à porter.

1er constat : vous portez vos attentes vers l’extérieur

Et face à vous se place un homme aux supers pouvoirs, plus érotique, plus sensuel et surtout plus expérimenté. Croyance tenace, l’homme est censé permettre à la femme en devenir, d’atteindre le nirvana, facilement.

Est-ce vraiment son rôle à notre époque ??

Souhaitez-vous une relation sous lui ou avec lui ?

Quoi de plus simple comme raccourci, imaginer l’homme en expert de l’anatomie féminine au motif qu’il aime perdre ses doigts dans sa moiteur. Il est inébranlable puisqu’il bande à la vue d’une petite culotte et/ou d’une paire de seins un peu trop généreux qui ne demande qu’à sortir du décolleté.

Erreur, réduire l’acte sexuel à l’emboitage  de brique lego agrémenté d’un soupçon de stimulation visuelle. S’il suffisait de s’emboiter pour que tout se passe bien ça se saurait. 🙂

Revenir aux fondamentaux et prendre le temps d’apprendre …

Comment fonctionne votre sexe ? Quelles zones vous préférez ?  Quels type de caresses vous préférez, aux doigts, avec langue, la main, une plume, griffures, avec ou sans huile, peau contre peau? Dans quelle position ? Quel fantasme permet de mettre en marche le petit vélo ?  Quel cadre vous plaît ? Quelles odeurs

Vous voyez bien que votre partenaire ne peut répondre à toutes ces questions.  Seul votre regard, votre implication, votre passage à l’action et votre curiosité envers la chose pourront donner si ce n’est une réponse un début de piste pour apprendre à vous connaître et appréhender le plaisir sexuel.

Pour remédier aux manques, je ne vois plus qu’une seule chose à faire

Petite vidéo pour bien comprendre l’importance des choix

La masturbation est la seule drogue qu’on a toujours sur soi.

jean hedern hallier

Etape 1 : se découvrir ou redécouvrir le petit berlingot et gouter sa perle de rosée

L’Onanisme vous parle ou vous le classifiez toujours en perversion sexuelle ???

Pratique d’auto érotisation pour parvenir à l’orgasme normalement pratique solitaire en dehors de la pénétration pénis/vagin. Se caresser dans le seul but de se donner du plaisir pas nécessairement un orgasme mais surtout s’adonner à une pratique sensuelle en dehors du but de procréer.

Si l’on se réfère à cette définition, cela nous laisse un champ d’action énorme pour s’adonner au plaisir solitaire ou en couple. Il n’y a pas que le vagin qui comprend des zones érogènes. On pourrait même dire que c’est la zone la moins réactive puisque désensibilisée pour permettre de rendre tolérable le passage de l’enfant. Par conséquent, n’importe quelles zones du corps stimulées pourraient très bien faire l’affaire pour se donner du plaisir. Un téton, un coude, un lobe d’oreille, un doigt, un pied.  On parle pourtant de masturbation et non de relation intime ???? étrange

Le terme masturbation garde une connotation honteuse pour une pratique où la main est souillée. (Lat. manus, main, et stuprare, polluer.) L’utilisation de toys ergoniques n’y aura rien change.

Se caresser reste tabou !

Madame, vous ne risquez plus l’enfermement, ni le qualificatif d’hystérique. Les hautes instances sauf dans certains pays pour des raisons magico religieux, ne brûlent plus le clitoris pour éradiquer toutes envies qui grattent ou pour éloigner la tentation ou le mal. Dans les pensionnas, on n’attache plus les jeunes filles même si pour vous le traumatisme est encore vivace.

Il y a du bon dans la masturbation

Un plaisir sensuel remis au goût du jour par et pour les femmes

Aujourd’hui, VOUS avez la possibilité de reprendre le contrôle de votre corps et la manière la plus sur de lui procurer un plaisir, c’est de vous caresser.

Cela vous donnera du peps pour la journée, réduira votre niveau d’anxiété, permet à vous organes internes de se nourrir de ce feu. Vous offrira une meilleure circulation à vos gonades. Les endorphines libérées au moment de l’orgasme est un bon régulateur.

Alléluia, la répétition décharge la pression ça vous rendra moins sujette à la dépression

Le bonus de la pratique masturbatoire

  • Bien se connaître, c’est bien guider son partenaire et se donner plus de chance de s’épanouir en couple.
  • Savoir obtenir un orgasme seule met plus de chance de l’obtenir en couple

Contrairement aux idées reçues, l’activité sexuelle ne nuit pas à l’activité intellectuelle !

Vous n’allez pas devenir bête ou sourde, si vous vous me masturbez.

A notre époque une place est accordée à la santé sexuelle, cette pratique fait partie des jeux de couple. L’héritage de notre culture judo chrétienne n’est plus aussi prégnant sur nos bonnes mœurs.

Je vous pose la question

Qu’est-ce qui vous empêche encore de vous découvrir ???

la masturbation revient à mettre les doigts dans le pot de confiture  et cette peur associé de se faire surprendre. La vilaine petite fille désobéissante et trop gourmande. Pourtant on ne saurai imaginer prendre du plaisir si on ne connaît pas le potentiel de son instrument. Comment savoir si vous partenaire sait le faire vibrer sur la bonne note ??

De vous et moi, avez-vous déjà regardé votre vulve dans un miroir ? Ecarté ses plis, exploré ses recoins, mis les doigts dans sa fente, décalotté votre capuchon. Avez-vous pris conscience de sa complexité et de sa beauté unique ?

Et pour compléter le tableau

Il est intéressant pour favoriser la lubrification de stimuler vos glandes galactophores… encore une zone méconnue. décidemment le corps de la femme nous réserve bien des suprises.

Belle découverte

Sensuellement vôtre!

annah

 

Conçue pour jouir à l’infini

Jouir à l’infini, le slam engagé de Marie Beauchesne.

Un joyau, une merveille, une ode au plaisir. la beauté de l’échange.

Ce que l’homme et la femme sont amenés à developper quand on prend conscience de son pouvoir.

Jouir  respect de son plaisir.

Jouir avec son sexe.

Juir de ses zones érogènes

Jouir avec le corps de l’autre.

Jouir de cette conscience

Jouir de sa magnificence

Jouir le chant de la femme libre!

Caresser chaque centimètre de peau comme si la vie en dépendait.

Que pourrais-je rajouter de plus? Marie à tout dit! avec éloquance grace et simplicité

[su_youtube url= »[su_youtube url= »www.youtube.com/embed/dMCpLaIvYoQ’ frameborder=’0′ allowfullscreen » class= » »Conçue pour jouir à l’infini », »] »

Quel est votre avis sur cette interprétation?

Vous sentiriez vous gênés d’assiter à une telle déclaration?

N’hesitez pas à partager vos impressions

Comme d’habitude je vous transmet le lien du coach si vous avez des difficultés avec votre corps [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »bubbles » background= »#10dde0″ size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: heart-o » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »coach de vie »]coach de vie intime[/su_button]

Bonne semaine

Annah

 

Test du vibromasseur CALLA Fun Factory, chez Annah.fr

Une lectrice m’a demandé conseil dernièrement sur le choix d’un masseur efficace à un prix raisonnable.????

Vous êtes toujours curieuses de trouver,  le masseur qui pourrait allumer l’étincelle.
Le problème, c’est que je vous présente des masseurs de qualité.
Ils sont souvent vraiment chers voire très cher!

C’est pourquoi, je comprends votre inquiétude avant l’achat.Vous voulez être sûr d’investir correctement.

A cela, je réponds à la collégiale.
> Il n’existe pas de masseur idéale mais certains s’en approche de très près.

Il y a toujours un petit truc qui fait baisser la moyenne : son prix, sa grosseur, son temps de charge, sa texture, des problèmes au nettoyage.

Il ne faudrait pas oublier que le meilleur outil pour vous apporter du plaisir, c’est vous , vos fantasmes, vos doigts et après ceux de votre partenaire.

Les sex-toys ne sont que des valeurs ajoutés à votre sexualité!

Mais comme on me demande mon avis, je conseillerais :

Le CALLA qui répresente un bon compromis.

Je dirais qu’il sait ouvrir les vannes du plaisir.

Disons que parmis tous ceux que j’ai déjà testé, c’est celui qui offre le plus de choix :
plaisir vaginal,  anal, clitoridien et point G.

C’estdonc un bon rapport : qualité – prix – plaisir

Vous pourrez le retrouver chez mes partenaires . Il me semble que néoplaisir vous le vend en ce moment, aux alentours de 69€.

Retrouvez le test ci-dessous

La flamme qui libéra ma pussy, oh,oui !
statue-de-la-liberte
Sa forme est étudié pour faire éclore votre désir.

Il ressemble à un arum fermé, en contrepartie c’est votre sexe qui va s’ouvrir.
Une belle fleur épanouie vous allez devenir si FunFactory ne cesse de nous présenter des jouets aussi intéressants et performant pour développer votre plaisir!

calla prise en main

 

Avec ce moteur ultra puissant et silencieux placé à sa base, vous allez sentir les vibrations de la pointe de vos doigts jusqu’au bout de la tige.

C’est aussi un inconvénient quand on passe un bon moment avec.
Votre main qui enserre la poignée va absorber les vibrations et risque de vous démanger un certain moment.hihi

Voilà ce qui arrive quand on est gourmande 🙂

Ce CALLA offre 4 plaisirs en même temps.

  • le vagin,
  • le point G,
  • les lèvres,
  • le clitoris.

> Si vous le placer à l’intérieur, il viendra masser les parois de votre vagin.
> Changez un peu l’angle, en appuyez vers le bas et la pointe viendra titiller votre point G
Il est fait pour multiplier les plaisirs, qu’a cela ne tienne profitons-en .

On continue l’exploration !

11

Sa base est évasée stimule au même moment vos grandes lèvres .
C’est comme si elles venaient l’envelopper pour l’absorber.
La sensation est diffuse, c’est tout votre sexe qui ondule.

Et ce n’est pas fini< il faut vraiment que je trouve une autre phrase !!
> La base est irrégulière et la pointe du grand pétale vient s’appliquer et agacer la racine du clitoris.
C’est juste une petite merveille.

C’est une caresse complète de la vulve qu’il prodigue.

En règle générale les vibromasseurs sont soit trop longs ou trop courts.
Si, ils ont la bonne taille, ils n’ont pas le bon moteur ou la bonne vibration.
Et quand on trouve le bon, il est soit pour l’intérieur ou soit pour l’extérieur.

Le Calla fait les deux, c’est un tout en un avec qualité.

Et pour celles qui restent sur leur faim avec l’impression de ne pas être remplies.
Vous aurez tout loisir de varier la dilatation .
Vous passerez de la taille d’un doigt à la pointe, à la dilatation de 3 de mes doigts à sa base. Bon, j’ai une petite main et de petits doigts.

Ce CALLA est efficace !

11

Pour le moment, je n’ai qu’un seul bémol

La matière silicone, toucher velours, habituellement douce à un aspect poreux (celui que j’ai en test). Même après lavage à l’eau chaude et au savon antibactérien, il a tendance à pelucher comme si du lubrifiant avait séché !!!!

Mon astuce pour détecter les bonnes ondes

Je fais un test moteur pour voir si la vibration est suffisamment profonde.
Je le pose uniquement sur mon mont de vénus et si je sens que quelque chose s’éveille à l’intérieur comme une brûlure ce sont les prémices du plaisir qui montent, en général, le jeu en vaut la chandelle.

Il a la fonction plaisir anal que je n’ai pas testé.

On se retrouvera ultérieurement pour ce test car je vous sais plus réticente au plaisir de votre feulle étoilée. Nul nécessaire de brusquer les choses!

Si vous voulez retrouver la flamme chez funfactory c’est ici : cliquez ici.

Je remercie au passage Ava Oiknin pour l’envoi de ce petit bijou

A vous maintenant!

>Postez vos impressions

Bonne semaine
Annah

La fabuleuse histoire du clitoris

Le podcast ci-dessus : « Les nuits d’une demoiselle » chanson interprétée par Colette Bernard.

Parler du clitoris, c’est rester dans une dimension purement psychologique où l’on renie le plaisir du corps.

> Freud le qualifiait de « continent noir» diabolisé parce que cet organe n’a aucune utilité dans la reproduction.

Aujourd’hui, les femmes sont plus alertes sur leur plaisir, pourtant, il reste encore bien des pas à franchir pour le connaître et mieux l’utiliser.

Pour en apprendre davantage sur ce bourgeon, ce bouton, cet interrupteur, cet arum, ce cornichon, ce Saint-Graal, cette mangue, cette fleur, le petit oiseau du plaisir et pour le faire chanter un livre :

« La fabuleuse histoire du clitoris »

écrit par le sexologue Jean Claude Piquard

Pour le présenter, une petite vidéo avec la présentatrice des maternelles, Daphné Burki qui offrirait bien les clés de son clito à qui saurait s’en servir ! 

Lien amazon

COMMENT CARESSER LE CLITORIS ?

Petit cours de rattrapage pour ces messieurs.

CLITORIS

Comment caresser l’intimité d’une femme ?

S’il l’on considère le rapport sexuel et pas uniquement sur le plan génital, la caresse à une place de choix.
Le contact sensuel, tendre nourrit l’âme.
Effleurer la peau pour signer à son/sa partenaire son appétence à la relation charnelle est à reconsidérer dans la manière dont les Occidentaux voient l’amour.

On ne rentre pas en relation avec l’autre comme s’il suffisait d’allumer le bouton ON. Après une journée surchargée, il faut du temps pour que chacun se réapproprie l’espace de l’autre. Il faut sans cesse s’apprivoiser. Se regarder, s’embrasser, se toucher avant de poser un acte. On ne s’appartient que dans la théorie!

Rassurez votre peau. Proposer à sa partenaire un nid sécurisé dans l’antre de la chambre à coucher.

L’acte sexuel est un moment de tendresse et de joie à condition qu’il soit partagé par les 2 partenaires.

1. Je sais, vous l’avez lu partout, pour satisfaire une femme, il est important de redonner une place aux préliminaires. Vous avez aussi enregistré les préférences des femmes, qui ont tendance à jouir plus aisément de leur clitoris. Donc, il fait passer par là comme si vous remplissiez une check liste.
Mais à votre femme, lui avez-vous seulement demandé ce qu’elle préférait ?

2. Attention, à vouloir être de bons petits soldats, vous procédez mécaniquement en oubliant de sonder l’envie du moment et vous occultez les désirs de votre moitié.

C’est la raison essentielle de manque de plaisir éprouver chez beaucoup de femmes.

3. Autres soucis dans la compréhension de la masturbation, la rapidité ! Le clitoris la vulve et les lèvres (petites et grandes) sont des zones sensibles qui demandent autorisation et tendresse de votre part.

4. À vouloir bien faire, vous calquez un modèle qui n’est pas pour vous convenir. Chaque couple à sa propre organisation selon son anatomie et ses positions favorites.

Exemple :
si je préconise l’index et le majeur pour caresser le clitoris, rien ne vous empêche si madame le demande d’utiliser l’annulaire ou mettre la main à plat pour lui caresser de manière plus douce la vulve. Ou si elle préfère avoir une pénétration vaginale en simultanée, c’est en fonction des doigts restant que vous pourrez effleurer son clitoris et dans ce cas le pouce reste tout indiqué !

Me comprenez-vous?

Personne ne détient là bonne méthode, ce ne sont là que des pistes après ce sera à vous de trouver celle(s) que vous préférez !

5. Si vous voulez que madame éprouve du plaisir, il ne suffit pas de maîtriser la technique. Il est important de comprendre la nature même de la femme. Nous sommes des diesels, nous sommes lentes à nous exciter. Ne pas s’impatienter ou vouloir l’expédier serait adopter une attitude en votre défaveur pour la suite du jeu. Pas simple de comprendre que nous ne fonctionnons pas de la même manière.

De votre côté, si vous avez hâte de ressentir le moment où vous allez basculer vers l’éjaculation et enfin ressentir l’orgasme. Pour la femme, je dirai que le plaisir réside dans la manière de monter plus que dans l’explosion.

6. L’ambiance érotique.
Plus vous avez d’interaction érotique et plus le plaisir pourra se développer rapidement.

ensemble :
• si vous visionnez un film érotique et non pornographique. (plus agressif et choquant pour certaines)
• si vous lui déclamez quelques lignes de poésies ( un « reiku » )
• si vous regardez ensemble des images érotiques et sensuelles.
• si dans la journée vous avez communiqué par sexto
• si au moment du repas vous lui avez faits des sous entendus
• si en rentrant vous l’avez embrassé vraiment (pas un bisou de fratrie)
• si votre regard lui montre à quel point vous la désirez
• si vous lui montrez à quel point vous la trouvez belle
• si vous lui exprimez à haute voix votre envie de vous retrouver seul pour partager ce moment érotique

Je sais avec des « SI » on refait le monde !
Toutefois, vous serez l’un et l’autre dans de meilleures conditions au moment de vous isoler dans la chambre. Elle sera plus encline à accepter que vous descendiez entre ses cuisses et même rapidement parce que vous aurez allumé l’étincelle du désir.

Passons à la technique de la caresse intime

CLITORIS

Partons à la découverte du bouton de rose

Le clitoris si vous n’avez pas encore fait connaissance avec lui, c’est le petit renflement en dessous du mont de vénus, après les poils si madame les a encore. À sa base, si vous posez un doigt , vous allez sentir très vite le bras du clitoris, un peu comme un tuyau c’est la partie érectile et au bout, dans son prolongement se trouve la petite boule, le gland, ensuite les petites lèvres.
En dessous se trouvent l’urètre et plus bas la porte de jade (l’entrée du vagin).
clitoris au repos
Si ce joyau est ainsi protégé par les lèvres et son capuchon, ce n’est pas pour venir le maltraiter. Il est d’autant plus sensible qu’il n’est jamais en contact direct. Certaines femmes d’ailleurs ne toléreront pas que vous envisagiez de le décalotter.
Imaginez que l’on vienne frotter votre gland avec de la toile émeri 🙂
Pour information notre clitoris comprend 8000 terminaisons nerveuses soit 3 fois plus que tout votre pénis

Je le répète, zone sensible, attention!

Conseil n°1 – lubrifiée toujours elle sera !

lubrifiant soft paris

Si vous voulez rendre plus agréable la caresse pour vous comme pour madame, il est intéressant de rajouter une lubrification extérieure !

1. Humectez vos doigts avec votre salive
2. utilisez un lubrifiant à base d’eau si vous souhaitez utiliser des jouets ou placer un préservatif
3. sinon utilisez un lubrifiant à base de silicone. Ce type de produit a un pouvoir super glissant avec une toute petite quantité de matière
4. voire à utiliser un lubrifiant comestible au parfum de votre dessert préféré ainsi la langue succédera avec délice à vos doigts

Conseil n°2 – le plaisir tu varieras !

CLITORIS

Restez toujours attentifs aux manifestations de plaisir ou de déplaisir de votre partenaire.

Plusieurs possibilités  sur le dos à mettre en application aussi en position à 4 pattes. a vous de tourner autour passer en dessous sur le côté ou au dessus!

1. Par l’extérieur
des mouvements concentriques larges sur la vulve
Vos cercles se réduisent et vous effleurez au passage le clitoris sans appuyer
2. De haut en bas
avec le majeur et/ou l’index vous allez effectuer de petits mouvements rapides
3. En étau
vous viendrez masser entre vos doigts le clitoris
4. Sur le gland du clitoris
Très lentement vous allez le chatouiller

Vous aurez tout le loisir de choisir l’un des 4 numéros ou de les enchaîner au fur et à mesure de son excitation . Attention ils ne sont pas dans l’ordre 🙂

Les mouvements le plus appréciés des femmes sont : les mouvements circulaires autour du clitoris, ou les mouvements de va-et-vient de haut en bas, dans l’axe central de la vulve, mais à moins que ce soit par manque de connaissance de toutes les techniques que vous pourriez trouver pour vous satisfaire. Soyez curieux !

Le clitoris ne se concentre pas uniquement sur le bouton, il compose la plus grande partie nervée du sexe féminin. Vous comprendrez que la cavité vaginale en elle-même ne peut être sensible avec beaucoup de terminaisons sinon l’accouchement serait un vrai calvaire. Ce sont les ramifications internes, les bulbes du clitoris qui tapissent les parois pelviennes qui en se gorgeant de sang vont permettre d’avoir des sensations lors de la pénétration.

Plus vous exciterez le clitoris et plus la sensibilité du sexe interne comme externe de votre femme sera intéressante.

Je vous expliquais plus haut, la femme est un diesel qui met du temps à se chauffer toutefois fois, une fois partie sur sa lancée, vous pourrez lui offrir plusieurs orgasmes. Avec vos doigts votre langue,un jouet en combiné interne la pénétrer et revenir dessus pour vous permettre de calmer le jeu de votre côté. Ainsi, vous ferez durer le coït sans qu’elle s’impatiente ou qu’elle ait des sensations de frustration.

Attention, là encore il faudra avoir choisi une partenaire qui aime faire durer le plaisir !

Conseil n°3 – ton temps, tu prendras !

CLITORIS

On commence doucement comme pour demander l’autorisation, tâtez le terrain puis dans une excitation réciproque, les gestes se feront plus pressants et/ou rapides. Gardez bien dans l’optique de lui apporter du plaisir.

Conseil n°4 – appréciez le moment, tu feras!

CLITORIS

Ne vous focalisez pas sur la suite ni la performance, vous allez vous encombrer l’esprit.

Une chose est certaine, mais on ne prend pas souvent le temps de l’analyser, l’homme en prodiguant cette caresse va lui aussi avoir du plaisir, soit en se flattant pour son savoir-faire, soit en observant les effets par des cris, des rougeurs, des allaitements, des crispations du bas ventre, etc. Sentir du bout des doigts le clitoris palpiter est une sensation très agréable. Observer sa femme progressivement tomber dans les limbes du plaisir est quelque chose de jouissif pour le partenaire

Quand on est vraiment connecté avec sa partenaire, offrir du plaisir est un don de soi. Si par bonheur la femme s’exprime en retour, vous pourrez recevoir ce plaisir et le faire grandir dans votre corps.

Là encore, pas de certitudes, ni d’idées préconçues sur la manière de faire et/ou obtenir un résultat. Nous avons toutes une manière très personnelle d’exprimer le plaisir et une histoire qui pourrait l’entraver

Mon conseil

Prenez le tempo et gardez-le.
Certains hommes, peu endurant :), ont mal à la main et trouvent fortuit de se stopper soit pour faire une pause soit pour changer de main voire à varier le sens comme par lubie. Rrrrrrr

ça ne se fait pas ! C’est comme jeter un seau d’eau froide sur son plaisir. C’est malin maintenant il faut tout recommencer ! 🙂
Imaginez que je vous fasse écouter une mélodie et que je n’arrête pas de changer de piste, à la fin vous en auriez marre.

De la même manière et pour ne pas toujours incriminer les hommes , la femme emportée dans son excitation peut se désarticuler et obliger l’homme à perdre le contact manuel.

Lors de l’orgasme, il faut également continuer de caresser le clitoris de votre partenaire, même si elle resserre les cuisses. Vous n’arrêterez qu’à sa demande express. Vous serez peut-être circonspecte de voir disparaître ce petit bouton au moment de la montée orgasmique. Je dirai que c’est surtout tout ce qui se trouve autour qui le rend plus petit. 🙂 Non, vous avez raison, il se rétracte, il fond, il s’enfouit à l’intérieur pour mieux exploser dans le plaisir.
Messieurs, vous êtes l’archer qui tend le corps de votre compagne, soyez habille, devenez virtuose.

Nota benne : il serait bon que les femmes s’expriment davantage pour guider leur partenaire. Les hommes n’ont pas de manuel ou de pouvoir divinatoire pour savoir ce qui vous ferait plaisir. Je sais également que c’est un sujet très tabou et dans notre culture c’est à l’homme d’apporter le plaisir à la femme. Les vieilles habitudes ont la vie dure !

Toutefois, si les hommes tentent de faire un pas vers vous, à vous aussi de raccourcir l’espace. Sinon il ne faudra pas venir vous plaindre.

L’insatisfaction naît surtout d’un manque de communication

Conclusion mesdames et messieurs, n’hésitez plus à vous offrir du plaisir, c’est bon pour votre santé, votre moral et votre union.

Annah

pour ceux et celles qui garderaient des appréhensions, besoin d’une aide extérieure, c’est par ici  [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

*toutes les images sont issues de tumblr sauf les lubrifiants crédit soft paris