Sortir du trou et relever la tête

(aux éditions Anne Carrière) pour repenser les rapports sexuels.

Mal en point, la sexualité contemporaine ? Désenchantée, tout au moins.

Perturbée par les questions soulevées par le mouvement MeToo, mais aussi par la baisse internationale de libido, les enjeux de pouvoir, les injonctions irréalistes.
Avec, pour résultat, une immense lassitude.

La faute à qui, à quoi ? À une sexualité pensée comme une affaire d’orifices, à un imaginaire qui réduit les femmes à un vide à combler, alors qu’elles possèdent un sexe, pulsant, puissant.
La première partie de cet essai, Sortir du trou, analyse comment l’Histoire, la culture et la psychanalyse ont réduit nos pratiques à peaux de chagrin.

Mais parce qu’un pamphlet ne nous fera pas retrouver le chemin de la joie et du plaisir, la seconde partie de ce livre, Lever la Tête, propose une ars erotica optimiste, pratique, ambitieuse, centrée sur la fantaisie et l’éthique. Au programme : une sexualité solaire, radieuse, à la portée de chacun.

Une autre sexualité est possible, il suffit de la faire advenir. Sortir du trou explique pourquoi. Lever la tête révèle comment.

Annah avis

Je vous l’explique assez souvent, la sexualité n’est pas uniquement pénétrante. Érotiser l’ensemble du corps, faire preuve du curiosité, assumer ses envies, chercher à répondre au mieux à ses besoins, il n’y a donc rien  que vous ne sachiez déjà.

La chroniqueuse du Monde et plus récemment du PetitQ de yann Barthès, vous parle avec franchise de la sexualité, constat, orientations, pratiques.

Une chose est sure, c’est que c’est bien vous qui faite la sexualité et que lui permettez de bouger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.