Aborder le sujet de la pratique du sexe oral ou FELLATION?

Posted on Sep 20 2013 - 7:44 by annah

Cette semaine, j’ai lu un article navrant où la journaliste faisait le grand écart entre la rupture d’une relation et la femme qui ne pratiquait pas de fellation à son mari ! Ou en encore celle qui n’avalait pas le sperme et donc mettait en péril la solidité de son couple. Effarant !

Il n’y a pas de recette miracle dans un couple et surtout pas une pratique sexuelle. Dans ce cas la fellation n’est pas plus primordiale que le cunnilingus, l’Andromaque (lien position) ou la levrette.

Le seul ciment dans un couple c’est la communication et la bienveillance envers l’autre et peut être un peu de chance de tomber sur la personne.

envie de descendre plus bas! pinterest phototèque

envie de descendre plus bas!
pinterest phototèque

LA FELLATION
Pas évident pour toutes. Pratique sexuelle appréciée des hommes, mais parfois beaucoup moins des femmes.

Il n’est pas toujours simple lors de premiers rendez-vous d’aborder nos préférences sexuelles. Même si les femmes savent que tous les hommes aiment cet acte dont résulte très souvent l’orgasme, il n’est pas facile pour elles de s’y adonner spontanément.

Bien que cette pratique se démocratise et rentre dans les mœurs.  Certaines parmi vous, se force et on la nausée rien que d’imaginer lécher leur partenaire

  • Quand j’étais jeune, j’avais vraiment beaucoup de mal. L’odeur d’abord, dans la sexualité des adolescents, on ne peut pas dire que ce soit l’hygiène qui prime. Cet acte à l’époque n’était vraiment pas celui que je préférais. J’avais surtout l’impression de lui faire plaisir et moi je me sentais délaissée. Je n’étais pas sûre de moi. Faire l’amour était à l’époque une affaire de mécanique et pas de savoir-faire. Je n’étais certainement pas un « bon coup ».

  • Je me disais comme je n’aimais pas çà qu’il fallait que cela aille le plus vite possible au risque que de rayer le casque.  J’étais à mon souvenir, impitoyable. Mes gestes étaient brusques et rapides. J’utilisais soit ma bouche soit mes mains, mais je ne les coordonnais pas. Je n’en retirais aucun plaisir !

  • J’ai depuis appris à le faire et en trouver un avantage pour moi. Pas seulement dans le cas de la domination, car il est  certain que d’avoir la partie du corps qu’ils préfèrent entre les dents nous confèrent un grand pouvoir mais c’est aussi et surtout une histoire de confiance. Un lien coquin s’est créé.

Témoignage (pris dans une revue féminine)
Je me sens tellement puissante ; c’est une sensation enivrante de le titiller, de le mettre à l’épreuve avec ma bouche et ma langue. Lorsque je le fais coulisser dans ma bouche de haut en bas, jusqu’au fond de ma gorge, les lèvres serrées… il se tend

Que faire ?

Dédramatiser et communiquer ensemble serait déjà un premier point positif
Sachez que vous n’êtes pas la seule dans ce cas.

  • Pas de pression, tout s’apprend, vous seriez peut être surprise de prendre aussi beaucoup de plaisir

Eh oui ! Ce n’est pas unilatéral. Et si ce n’est  vraiment pas votre truc sait aussi votre droit.
Vous êtes certainement meilleure dans un autre jeu dont vous pourrez abuser.

En amour, c’est vraiment le partage qui rend l’instant jouissif et je ne crois vraiment pas que l’on puisse se séparer d’une personne parce qu’elle ne la pratique pas.
Auquel cas, ce n’est pas la bonne personne qu’il vous faut !

Si vous avez du mal à en discuter ensemble, n’hésitez surtout pas seule ou accompagnée de consulter un sexologue. Le blocage est peut-être plus petit que vous ne croyez et facile à lever avec une personne compétente en la matière. Vous ne risquez pas de les choquer !

Détourner le problème
à vous, messieurs, de rendre cette zone attrayante. Épilez là,parfumez là. Portez une tenue avantageuse.

Allez en douceur
comme tout acte sexuel, il faut du temps pour en apprécier les bienfaits.

1-      Lavez –le, mettez lui un savon  dont vous appréciez l’odeur.

2-      Utilisez des huiles de massages avant de l’embrasser

3-      Descendez que lorsque vous vous sentez prête.

4-       Embrassez-le autour l’entrecuisse.

5-      Approchez-vous

6-      Caressez son sexe

7-      Écoutez votre corps, que ressent-il ? Est-il excité ? Est-ce que votre température corporelle s’élève ? c’est peut être que l’idée fait son chemin un jour vous serez prête à le prendre en bouche

8-      commencez d’abord par l’embrasser

9-      Glissez doucement votre langue de haut en bas

10-   Restez-en là, appréciez cette proximité. La fois suivante ce sera encore plus facile.

On n’apprend pas à plonger d’une falaise. Ce dégoût qui vous semble insurmontable pourrait s’avérer bénéfique. Ouvrir un dialogue avec votre partenaire et sauter un barrage. Vous apprécierez davantage quand vous  ferrez votre fellation. Ce sera un vrai moment de partage dans la compréhension. Ce ne sera que plus jouissif pour vous deux

Pour celles qui le font et n’aiment pas le process est le même. Car si votre homme aime la fellation vous voir le faire par obligation ou avec dégoût casse sa virilité. Vous lui renvoyez l’image qu’il vous écœure ! Alors qu’au départ vous lui faisiez plaisir. Résultat, vous devez tous les deux vous sentir plus mal que bien !

Lien vidéo ludique c’est juste pour vous faire aimer les légumes

Avis des hommes

  1. J’aime qu’elle fasse courir sa langue sur mon frein (petit fil qui relit le prépuce à la verge),
  2. Moi, c’est sur ma couronne  que j’aime qu’elle me lèche (couronne du gland  relief situé à la base du gland et qui en fait tout le tour)
  3. Un autre j’aime qu’elle donne de petits coups de langue sur mon gland
  4. J’aime qu’elle le serre fort
  5. Qu’elle le pompe
  6. Qu’elle l’avale jusqu’à la garde
  7. Moi je veux que ma copine me lèche les testicules sinon c’est juste une pipe
  8. Certains hommes aiment être masturbés en même temps
  9. cela leur donne le sentiment d’être enserrés comme dans un vagin, ce qui décuple leur plaisir.
  10. D’autres préférèrent que les mains ne soient pas utilisées.

Ils s’accordent tous à vouloir qu’on les regarde

Discutez des préférences de chacun. Trouvez le juste milieu entre ce que vous aimez et surtout ce que vous n’aimez pas. Ne perdez pas de vue que dans cet acte, c’est vous qui avez le pouvoir de décision.

Une dernière chose, c’est comme tout, rien ne doit être systématique sinon on perd le plaisir c’est la routine. Un acte derrière un autre, on apprécie plus.

  • Donnez-moi votre avis sur la question
  • N’hésitez pas à partager votre expérience.

2 Comments so far. Feel free to join this conversation.

  1. fredouille 13 mai 2014 at 22 h 30 min - Reply

    Euh … alors moi je suis d’accord avec les 10 avis des hommes. J’aime toutes les variantes. Et disons le clairement : mesdames, quand vous nous sucez, vous nous faites l’amour. Avoir des relations sexuelles c’est aussi un échange et quel merveilleux cadeau que de se sentir « baisé ». Et c’est aussi une façon de recevoir du plaisir … avant de vous en donner !

  2. annah 14 mai 2014 at 7 h 58 min - Reply

    je suis d’accord avec toi fredouille. Faire l’amour à un homme ne se résume pas à l’accueillir en milieu chaud et humide. C’est tout son corps qui est à aimer à caresser à griffer. Il faut faire monter la temperature.
    Embrasser son membre le voir se dresser accélérer au point de rendre fébrille son homme est une jouissance pour la femme. Le faire mal ou vite trop de brutalité n’engendra rien de bon! lui sera frustré et peu avenant pour la suite alors que si ça été un partage hmmmm… je vous laisse voir la suite bonne journée ANNAH

Leave A Response