Plaisir égoiste

Posted on Juin 7 2016 - 3:26 by annah

Bonjour en ce lundi matin qui continu d’être grisouille

J’ai un exercice à vous proposé

Il a l’air simple en prime abord mais si comme moi certain parmi vous aime être dans le contrôle ou plutôt dévoué aux autres ???

Vous verrez à quel point, il est difficile de s’abandonner aux bons soins d’un partenaire sans retirer une espèce de culpabilité stupide soit mais néanmoins bien présente et déstabilisante quand on en prend conscience

Qu’est ce qui se passe quand on accepte au présent de mettre en place une série de câlins qui n’auront comme seul bénéfice, vous apporter du plaisir à vous seul (e) ?

Plus question de critiquer l’autre, il n’a pas fait, il m’oubli, il n’était présent pendant.

Là, à partir d’aujourd’hui, il/elle sera là pour vous et uniquement pour le bien être de votre corps.

Eh bien pour l’avoir testé avant vous, vous savez que la sexualité reste mon terrain de jeu. J’aime à sortir des sentiers balisés. Je me suis sentie perdue ! Troublée, ennuyée pour lui, porteuse de culpabilité presque de la honte en toute fin de vraiment ressentir un plaisir égoïste. C’est fou comme nous ne nous sommes pas programmés pour recevoir mais davantage pour nous mettre en conformité, au service de, à ne pas prendre de trop, à ne pas ressentir trop fort.

Tout un tas de restrictions vont implosées ! Enfin, je vous le souhaite pour que vous puissiez vous libérer de cette croyance limitante « ressentir du plaisir sexuel est mal »

Qu’est-ce qu’on est vraiment près à lâcher à l’autre ???
Vous ne serez plus l’objet de l’autre si jamais cela à déjà été le cas. L’autre sera à votre entière dévotion mais pas à votre service. L’expérience n’a pas pour effet de rentrer dans le monde codifié du SM mais uniquement dans l’abandon de votre plaisir aux mains semi expertes J de votre binôme.

 

Prêt à jouer le jeu ?

Et il n’a d’intérêt que si vous acceptez de partager vos impressions dans la case commentaires

A poser selon votre configuration et disponibilités.

Si vous faite l’amour plusieurs fois par semaine alors tenter l’expérience pendant ce créneau.
Si vous vous retrouvez à jour fixe une ou deux fois dans le mois, il serait bon de prolonger l’expérience sur 2 mois pour apprécier pleinement les effets.

Le mot clé la bienveillance
Votre partenaire aura toute latitude pour choisir le scénario. Vous attacher, vous bander les yeux, vous mettre dans une position qu’il pense bonne pour grandir dans votre sexualité. Son seul objectif sera de vous faire éprouver de nouvelles sensations sans que vous contrôliez les choses, ni vous puissiez vous substituer.

Vous vous devrez accepter que votre corps et votre cerveau bien qu’il ne soit pas en accord votre partenaire prendra comme témoin les réactions de votre peau, l’accélération de votre souffle et/ou la sensibilité de vos zones érogènes pour continuer dans sa progression à la recherche de votre plaisir.

Vous n’avez pas à toucher l’autre ni à vouloir compenser d’une manière ou d’une autre, le plaisir offert. Oh, ça va être dur ! Juste appréciez et dite merci pour le cadeau que vous vous offrez. Evidemment la prochaine fois vous inverserez les rôles.

L’avantage vous allez apprendre à vous connaître et accepter les besoins de votre corps.

Votre partenaire se rendra à l’évidence qu’il/elle peut prendre du plaisir à donner et pas seulement à prendre.

C’est une sensation très jouissive de regarder l’autre monter, s’abandonner, se libérer.

Cela réinstaure la confiance parfois égratignée voire perdue.

Je vous souhaite beaucoup, beaucoup de plaisir une fois passées les hésitations et les maladresses.

Bonne semaine

Annah

Leave A Response