L’ORGASME pour qui, quand, comment????

Posted on Mar 24 2017 - 1:09 by annah

L’orgasme c’est QUOI??

Personne de ton entourage pas même une bonne copine ne t’a un jour posé cette question qui gratte ?

C’est quoi pour toi avoir un orgasme? tes sensations?? comment fais tu pour y parvenir ?est-ce que c’est à chaque rapport?

Je reçois régulièrement des témoignages de femmes qui m’avouent ne pas savoir si elles ont joui.

ça peux te sembler étrange qu’elles ne sachent pas.

Et bien, moi, pas autant, tout du moins, je le comprends pour l’avoir vécu et ressenti.

Quand on ne connait pas les ressources du corps et sa puissance et les phénomènes physiologiques qui s’y rattachent, le simple fait d’être aimée et se sentir bien, donnent l’impression que c’est ça le plaisir. Rien de mal à cela!

On a juste un arrière goût comme si quelque chose n’était pas aboutit mais malgré tout on se sent bien. Repue, un temps de bien être, une bonne fatigue comme après une course.

Pour preuve, notre rythme cardiaque c’est accéléré pendant le corps à corps. Nous présentons les signes corporels du plaisir : la peau couverte de plaques rouges, le sexe gonflé, la pointe des seins en érection, la peau sensible au contact.

Alors oui, on peut penser, sans données comparatives, que ce puisse être sinon du plaisir sexuel, les bienfaits de l’orgasme

Et puis l’autre en face a fait son affaire. Lui c’est visible enfin dans la mesure où le plaisir est associé à l’éjaculation. Il n’a pas semblé s’émouvoir de ne pas entendre de cris, les yeux palpiter, la tête partir en arrière. Il t’a regardé avec amour, un sourire enjôleur s’est peint sur ses lèvres. Il t’a semblé satisfait et lui s’est contenté de ce que ton corps avait à lui offrir.

Donc, puisque personne ne semble vraiment savoir ce que la femme est censée ressentir, tu peux supposer que c’est la finitude.

L’orgasme COMMENT ?

25% des femmes déclarent d’après l’étude d’Elisa Brune n’avoir jamais atteint l’orgasme, 31% régulièrement mais pas à chaque fois et seulement 44% souvent. Savoir quand comment et ce que ça fait vraiment les témoignages sont si différents qu’il est difficile de donner un cahier des charges à suivre pour y parvenir.

L’intérêt de ce type d’étude c’est qu’elle montre notre manque de connaissance du mécanisme. L’orgasme peut se déclencher n’importe comment, avec ou sans stimulation sexuelle, en état de stress, en rêve sous la colère avec contact direct ou indirect. Vous pouvez transgresser l’ordre moral être amoureuse  ou fantasmer, l’orgasme ne s’invite pas à chaque foi. Autre point rassurant la fréquence orgasmique augment avec l’âge.

On continue la découverte de soi et de l’autre!

l’orgasme QUAND ?

Quand la femme fait la découverte de l’orgasme, c’est parfois en lien avec le changement de partenaire souvent très tardif dans une vie sexuelle. Le CHOC !

C’est l’étincelle, le feu d’artifice, l’apothéose. Est-elle plus disponible, mieux préparée, moins complexée, l’homme plus expert, plus attentif, un contexte favorable …. ?

Le changement de cadre, extra conjugale, la peur, l’éphémère suffit parfois à lancer le plaisir un peu plus haut qu’à l’’habitude.

Se permettre dans les bras de cet homme ou femme de passage  de livrer une part de soi, plus intime. Une position un acte un contexte plus érotique et vous avez craquez l’allumette qui va mettre le feu à votre désir.

Voici quelques phrases qui sonnent le désespoir

  • J’ai renoncée depuis le temps
  • J’en ai fait mon deuil
  • Acharnement /souffrance inutile, j’abandonne !
  • C’est lassant
  • Ça m’a mis trop la pression, pour rien

L’orgasme, ça ressemble à quoi ?

L’orgasme c’est une montée plus ou moins lente selon l’excitation, le manque, l’appétit sexuel et la dextérité du partenaire. C’est quelque chose qui te balaie. Une chose qui ne peut être contrôlée si on le libère totalement. C’est puissant. Le corps se tend, tu sens cette énergie circuler, prendre de l’ampleur. Tu as envie de l’expulser au même moment tu te remplis de joie. Il t’apaise un instant avant de t’appeler à nouveau. Il t’allume de l’intérieur, tu as envie de revivre cette sensation qui mélange beaucoup d’émotions. C’est pourquoi on voit le visage se crisper comme si nous prenions un masque de douleur. On crie on pleure parfois un sourire se peint sur le bord des lèvres, les yeux sont vitreux. Il libère quelque chose de plus grand, le désir de vie, le désir de l’autre, le désir de manger, de recommencer, de partager de crier.

l’orgasme EN IMAGE

  • une ascension
  • une explosion
  • un feu d’artifice
  • un tsunami
  • une vague
  • un éclair
  • un tremblement de terre
  • une chute vertigineuse
  • une source jaillissante

On peut comprendre que cela puisse faire peur. Il montre un visage de la femme qui n’est pas celui que nous sommes habituées à contrôler.

Ce que tu nommais jusqu’à présent plaisir, n’est en rien comparable avec ce que tu t’apprêtes à vivre. Et nul autre pareil, tu ne pourras accepter la tiédeur. Les vannes vont s’ouvrir. C’est temps décomplexé où tu vas t’autoriser, t’amuser avec ton corps. A présent même seul, il viendra te chercher !

Il est temps de te découvrir, t’autoriser à être présent à ton corps, accepter tes envies, t’ouvrir à la jouissance des sens.

Comment faire ?

Passe à l’action ! Amuse-toi avec ton corps, regarde-le, découvre-le, caresse-le, aime-le !

Je vous embrasse toutes

et si vous avez besoin de parler avec quelqu’un de vos difficultés une coach à votre écoute via skype mail

Annah

*image source overratd

 

3 Comments so far. Feel free to join this conversation.

  1. Thalie 3 avril 2017 at 21 h 21 min - Reply

    L’orgasme!!!
    Il faut complétement lâcher prise. J’ai eu la chance de rencontrer quelqu’un presque un inconnu à cette époque. très attentif et très heureux d’être celui qui me ferait découvrir l’orgasme après 26 ans de mariage….
    Il n’y avait aucun enjeu entre nous.Je lui ai laissé les rennes. (j’ignorai moi même ce que je cherchais)
    C’était drôle, je ne comprenais pas ce qui m’arrivait,Alors que de ses doigts mon amant jouait avec mon clitoris tout à coup, mes jambes se sont mises à trembler.c’était électrique. Dense au point D’être presque douloureux. tout mon corps se tendait. Impossible de me contrôler. A la fin j’étais délicieusement vidée et reconnaissante 🙂
    J’avais 52 ans!

  2. annah 4 avril 2017 at 11 h 31 min - Reply

    il n’est jamais trop tard pour être submergée par une onde orgastique. Quelle délicieuse découverte! Se sera encore meilleur quand vous en serez l’instigatrice. Comprendre son corps reconnaître la montée pour ne pas se laisser cueillir trop tôt

  3. Thalie 10 avril 2017 at 23 h 57 min - Reply

    Mon ex mari était un rapide et j’ai du mal à prendre le temps, a savourer…il ne savait pas lui même se retenir . A pratiquer 😉

Leave A Response