l’ÉJACULATION PRECOCE, le dossier du mois : Partie 2

Posted on Mar 9 2015 - 10:45 by annah

C’est bien connu l’homme est le seul responsable dans les problèmes d’insatisfaction. 🙂

Mesdames, si vous mettiez du vôtre ? Soyez moins sexy et attirantes !
Ces pauvres petits chéris ont peur de se faire manger tout cru. 🙂

Vous éjaculez trop vite voire pour quelques rares exceptions même pas le temps de dire bonjour, vous vous sentez atteint au plus profond de votre être , dans votre virilité. Pas si simple de remonter la pente quand on est atteint d’éjaculations précoces.

Sur quels critères définir l’éjaculation précoces?

Pour vous définir éjaculateur précoce. On ne pose pas le diagnostic sur simple insatisfaction de votre belle ou que le problème survient occasionnellement ou encore au changement de situation lors des débuts une nouvelle relation.

Il faut que vous éjaculiez effectivement rapidement, mais aussi sans grand contact sur votre pénis et que ce problème soit récurrent.

Chouette me direz vous ! Pour les frustrées et les femmes qui n’aiment pas faire l’amour ,c’est une aubaine ! Seulement, voilà, les couples sont rarement assortis de la sorte !
Cette explosion devient très vite un handicape dans votre sexualité et je crois bien que plus vous cherchez à retardez l’instant, plus l’angoisse monte et plus votre fin est proche, de plus en plus proche :(.

Alors quelles options s’offrent à vous pour remédier à ce désagrément qui n’est pas une maladie ?

Je ne sais pour vous, mais je viens de faire un petit tour des méthodes proposées et c’est un peu effrayant ! Surtout si vous souhaitez toutes les mettre en pratique. Je ne sais pas à quoi vous allez ressembler, mais il est certain que la magie du rapport est définitivement cassée. Terminé spontanéité tendresse échange, bonjour organisation et anxiété.

Entre la boisson à base de racine et truc bizarre, l’anneau pour vous étrangler, les cartouches à vider . Le préservatif qui aux dires des utilisateurs reste peu agréable pour les femmes si l’envie lui prend de vous offrir une gâterie ! Avant sa pose, j’ai oublié de vous dire de badigeonner popaul avec l’une des innombrables crèmes retardantes.

Vous arrivez devant elle, sans la regarder, avec la respiration du petit chien angoissé ou la femme sur le point d’accoucher ! Désolée de vous l’avouer, mais vous me faites l’effet d’un condamné à mort qui s’avance sur l’échafaud

pourquoi ne pas envisagiez le rapport sous un autre angle !

Et si on revisitait les basses, si vous commenciez par vous caresser, vous masser. Renouer le contact ! Il est fort possible qu’il n’existe peut-être plus ou du moins qu’il se fasse tellement rare que vous ne savez plus quel goût il a !!!

Je vous le dis et le répète, on ne communique plus dans un couple.
On a des attentes et on tend bien a ce que ces exigences, les devoirs conjugaux soient honorés. Vous allez me dire Annah, tu joues sur les mots, mais pour moi dans relations sexuelles, il y a le mot relation.

Que signifie pour vous le mot relation ?

On s’adapte et redéfinit de nouveaux objectifs.

On s’attarde sur de nouvelles zones. On réapprend à se toucher. On s’apprivoise pour enfin déceler chez l’autre, les signes, on ralentit. On mise davantage sur les préliminaires plutôt que sur le plaisir vaginal. On fait de cet échange, un moment de partage et non plus de l’autosatisfaction.

Excusez-moi de vous le dire, mesdames, mais vous avez un rôle très important à jouer.

Il n’est plus question d’être inactive ou maternante avec des paroles « ce n’est pas grave chéri !» . On ne minimise pas cette douleur sourde. C’est encore pire pour son égo. Il se demande si pour le coup, il n’a jamais réussi à vous faire grimper aux rideaux.

Le regard que vous allez porter va accroître son angoisse ou au contraire rassurer votre homme sur sa capacité à savoir vous apporter de la satisfaction sexuelle.

Plus vous vous amuserez et plus vous détournerez le problème.

Demandez-lui de s’occuper de votre plaisir. Si vous êtes frustrés l’un comme l’autre c’est que vous vous comportez comme des enfants gâtés. Votre jouet est cassé ou fonctionne moins bien, alors c’est fini on boude, on va voir ailleurs
Il est tout à fait possible de retirer du plaisir avec un cunnilingus et des caresses corporelles.

Il faut que votre homme comprenne que son sexe tout comme sa main ou sa langue est un outil érotique et non plus un objet de performance.

Plus vous serez active dans votre propre plaisir, plus de son côté votre homme pourra lâcher prise.
Vous pouvez aussi être celle qui s’amuse à le mettre au supplice dans le cadre d’un jeu érotique plutôt que de le laisser seul , en pénitence, faire ses exercices de respiration.

ASTUCES

Vous pouvez vous amuser à lui prodiguer une fellation.
La bouche est semble-t-il moins anxiogène !
Ensuite vous vous arrêtez pour exercer une pression forte à la base du gland. Ensemble simplement vous allez repousser ses limites. Bonus vous gagnerez en complicité et son pénis aura assimilé que votre contact est une chose très agréable.
De son côté, il aura appris à respirer et à décompresser.
Et si vous voulez ou préférez mettre en pratique la méthode de compression pour maîtriser votre plaisir alors c’est le sésame pour vous masturber. 🙂

Oui mesdames tout comme pour vous il n’aura pas moins envie et ce ne sera pas plus que vous un pervers, c’est encore une idée reçue.

Tout comme vous, ils ont besoin d’apprendre à se connaître………….Mieux !

EXERCICE de COMPRESSION

  • Étape 1.
    Mise en route de la machine on se caresse vous ou votre partenaire. Attention on s’arrête avant le point de non retour, sinon il faut tout reprendre.
  • Étape 2.
    L’endroit > sous la tête (gland)
    1- Demandez à votre partenaire de  presser l’extrémité de votre pénis sinon faite le vous même.
    2- maintenir la contraction pendant quelques secondes, jusqu’à ce que l’envie d’éjaculer passe.
  • Étape 3
    respirez
    relachez
    attendre environ 30 secondes
    respirez
    recommencez les va-et-vientpas de panique si popaul pique du nez, c’est  normal ! Vous avez coupez l’arrivée du sang.
  • Étape 4.
    Vous avez compris le principe. Plus vous vous entrainerez à pousser vos limites en vous aidant de la respiration pour faire tomber la pression plus vous mettez de chances de votre côté
  • Etape 5
    vous êtes plus sur de vous
    vous avez l’impression de contrôle
    vous lachez prise sur l’idée de performance
    Il est temps d’essayer la pénétration

Amusez-vous! Redécouvrez les sensations de plaisir

retrouvez mes articles sur l’éjaculation

partie 1
partie 3

Annah

Image de couv : tumblr_muspwuG1Aj1raqev0o1_500

Leave A Response