Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, un lent apprentissage mené de main de maître qui éveille son corps et comble ses désirs les plus inavouables, Mickaëlla Valmur est loin d’imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire …..    aux éditions de la Bourdonnaye

https://angelabehelle.com
qui de nous deux prêt photo photothèque privée angela behelle
« Qui de nous deux » prêt photo photothèque privée angela behelle

Vous allez me dire encore une nouvelle potiche qui tombe au premier claquement de doigts. Non l’histoire est beaucoup plus subtile.

et maintenant que j’ai lu toute la saga c’est beaucoup plus complexe et machiavélique

Comment manipuler un enfant hors norme et lui laisser les cartes en mains et toute latitude pour faire rallier la veuve innocente du père fondateur et lubrique de « la société ». Oui, rien de moins !

Tout le savoir faire d’Angela va être de ne confectionner le pont entre cette jeune enseignante de philosophie et un surdoué olfactif à qui les parents non jamais mis de brides.

Comment sortir, une veuve éplorée, de la solitude et la lier au diable personnifié ?

Utiliser la testostérone, les fantasmes d’un jeune homme et lui servir sur un plateau, la déesse de ses songes. Je vous laisse entrouvrir la porte 🙂

Avis d’annah

Ce qui nous manque souvent dans notre sexualité, ce n’est pas de faire des prouesses en gymnastique ou tout connaître sur le kama sutra, mais bien de faire monter la pression.

Nous sommes toutes de novices concernant le plaisir, le nôtre et celui de notre partenaire. Nous connaissons mal notre potentiel érotique.

C’est pourquoi pour faire durer une relation, attiser le feu et exciter ses sens, toutes les leçons sont bonnes à prendre.

La tension sexuelle la mise en place de scènes érotiques, le jeu de cache-cache, la lenteur auxquels s’adonnent avec délectation les héros de son roman sont très importants pour votre couple.

On oublie trop souvent de se séduire

Avec ce roman, elle nous rappelle à l’ordre pour continuer à progresser et monter d’un cran sur l’échelle du plaisir :

Ne pas s’arrêter aux qu’en-dira-t-on et avoir peur !

Elle remet en place le pouvoir attribué à chacun et ainsi on comprend davantage le rôle d’une soumise, pas si démunie ! Elle nous explique bien le comment et le pourquoi, la dépendance sexuelle, le besoin du corps, sa soif jamais tarit.

Et puis, il y a un plus, je persiste sur le sujet du plaisir de la fontaine, l’orgasme du point G.
C’est la seule auteure à ma connaissance avoir eu l’intelligence de traiter le sujet avec subtilité. Elle démontre comme il est possible de le partager sans honte.

Hormis une scène un peu dure comme toujours au détour des scènes érotiques à caractère BDSM, ce livre, nous fait passer un agréable moment et donne beaucoup d’idées.

A la demande de l’auteure, je ne peux vous en offrir davantage et vous glisser quelques passages croustillants. Une mésaventure a conduit un ado à relier ses mots sur un site non réservé aux adultes avertis et conscients de leurs lectures. En échange, elle vous offre  un lexique des membres, leur fonction, sans dévoiler leur implication dans la Société.

J’ai aimé chacun de ces tomes sans exception.

Sans vouloir teaser

chacun des tomes est différent et peut se lire sans suite. Ils proposent répondent des plaisir aussi variés que la domination la soumission, le voyeurisme, l’exhibitionnisme, le fétichisme, l’onanisme, le libertinage l’homosexualité le masochisme etc

L’auteure fait un catalogue exhaustif des pratiques sexuelles où chacun pourra alimenter son vice. Au choix, soit les vivre par procuration, les laisser en l’état ou passer à l’acte avec un scénario qui a fait ses preuves 🙂

Ils sont par ordre d’apparition.

Mickaëlla VALMUR, 27 ans, professeur de philosophie au lycée St Haymard*. Veuve de Henri VALMUR, écrivain philosophe.

* Le nom du lycée n’est pas mentionné dans « Qui de nous deux ? ». Il l’était cependant dans un autre tome qui n’a pas été inclus dans la série. J’ai cru de bon ton de vous le révéler tout de même

Henri VALMUR, 64 ans, philosophe, écrivain. Décédé deux mois avant le début du récit.

Samuel FORGEAT, 35 ans, professeur de mathématiques au lycée St Haymard. Père en série.

Michel MOREL, 56 ans, proviseur du lycée St Haymard. Intéressé, dans tous les sens du terme.

Jacques DUIVEL, 51 ans, l’un des directeurs d’une importante société de cosmétiques de luxe. Mystérieux, dans tous les sens du terme également.

Éléonore Duivel, 48 ans, nez internationalement reconnu. Raffinée, élégante, discrète… ne pas se fier à cette description.

Aléxis DUIVEL, officiellement 17 ans… officieusement un peu plus. Officiellement lycéen,… officieusement plus doué que sa mère. Les renseignements particuliers sur ces personnages seraient si nombreux que je préfère vous laisser découvrir par vous-même.

Julia SIMON, 18 ans, lycéenne. Instrument pédagogique.

( Dans le tome 1, vous croiserez Charlotte, la femme ménage de Mickaëlla, George, l’indispensable majordome de la famille Duivel et enfin un certain Lucas, sans doute encore un peu traumatisé à l’heure qu’il est)

Si vous désirez connaître en connaître davantage vous n’avez plus qu’une solution… l’acheter ou vous le faire offrir.

Pour les adeptes du numérique, il existe en version téléchargeable pdf ou ebook epub et kindle

Site de l’auteure http://angelabehelle.wordpress.com/

Je vous souhaite un agréable moment en sa compagnie

A bientôt

Annah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram