La femme fontaine quand l’éjaculation n’est pas l’apanage des hommes!

Posted on Juil 29 2014 - 9:53 by annah

Dans le dossier sur la découverte de sa sexualité au travers de la femme fontaine

Se réapproprier un corps qui semble appartenir à d’autres ; à ses parents, son amant, sa religion, son éducation.

Partie 1- La femme fontaine 

Partie 2 – Explorer son point G 

Je vous retrouve après quelques semaines.

Je vous martelle un peu car il faut du temps pour revenir à des choses simples et sortir du carcan. Il est toujours plus facile d’en parler que de passer à l’acte! 🙂

Comment vous sentez-vous ?

Dépassée, amusée, horripilée, stupéfaite, interdite

Même s’il n’est en rien une obligation où l’extase incontournable pour revendiquer l’épanouissement sexuel, comprendre son corps permet d’aborder la sexualité avec plus de sérénité.

Ainsi parmi vous, certaines se sont impatientées ! Vous n’avez pas trouvé et/ou rien ressenti.

Vous êtes revenues vers moi pour me demander des explications complémentaires.

Pourquoi ma copine, ma sœur, ma voisine arrivent-elles à éjaculer et pas moi ?

Parce qu’il a un lien avec votre histoire, votre vision de la sexualité, vos tabous, votre libération à vivre le plaisir sexuel. Je ne suis pas psychanalyste et je ne vous connais pas personnellement pour rentrer dans le détail.

Pourquoi certaines femmes éjaculent-elles plus que les autres ?

Pour cette question, je ne suis pas sexologue encore moins médecin ou chercheur si tant est qu’ils aient la réponse !! Il en revient à se poser la question pourquoi il y a autant de formes de vagin et autant de façons de vivre le plaisir sexuel. C’est une faculté de l’être humain et c’est tant mieux.

Pour ce qui est de la position de votre point G que vous ne trouvez pas , un peu plus bas dans l’article, je vous ai fait une vidéo explicative.

> Et NON, je ne m’appesantirai pas davantage, car cela reviendrait à vouloir contrôler et c’est l’inverse qu’on vise !

Sachez tout d’abord que mon silence était volontaire.

Je suis une chipie vous devriez le savoir pour celles qui me suivent depuis un an déjà !

Il est important de sentir et ressentir son corps. Certaines découvertes ne peuvent pas rester théoriques. Vous l’expliquer ne suffirait pas. Je peux juste vous guider vers un sentier inconnu en dehors de cette moralité étouffante.

Il était important que vous exploriez votre vagin.

Essayer de connaître son corps et comprendre son potentiel n’est pas pour moi, une réponse d’hypersexualité. Bien au contraire, je vous le répète c’est un mal nécessaire pour s’épanouir à son rythme et guider au mieux son partenaire.

Connaître ses zones érogènes, vous permettra de ne plus ressentir l’acte sexuel comme une frustration. Vous pourrez participer, guider, vous attarder ou ralentir la cadence pour absorber les nouvelles sensations.

Ensemble, vous allez découvrir, partager un plaisir naturel

Vous allez réconcilier le sexe et le plaisir sexuel.

Pour cela, il faut lever la 1ere barrière d’ordre psychologique

    • Se masturber  … je sais vous allez encore me répondre c’est « Sale » se mettre les doigts dans le vagin encore plus inapproprié voir dégradant.

Vous êtes peut être allez chercher des images pour vous donner du courage, comprendre et visualiser le phénomène. Malheureusement pour la plupart d’entre vous, vous êtes tombées sur des vidéos peu reluisantes.Le mal du siècle, on apprend la sexualité au travers de sites pornographiques. Gratuits et faciles d’accès, ils sont nombreux à renvoyer une image dégradante pour la femme que vous êtes. Vous ne pouvez, ni ne voulez, vous identifier.

Je vous le répète :

Dans la jouissance, il n’est pas question de bien de mal, de bon ou de mauvais, de propre ou de sale.

Vous avez peur que votre homme a une mauvaise image de vous.

Bien au contraire ! Si c’est un travail que vous explorez ensemble, lui offrir votre orgasme est une preuve d’amour. Arriver à la jouissance avec l’expulsion d’éjaculat est une récompense. Votre homme se sentira fier. Réussir à mener une femme à l’orgasme a davantage tendance à flatter sa virilité et son orgueil. Si par mégarde, il se trouve aspergé, ce n’est pas bien grave !!

    • Vous aurez l’impression que le jet que vous pourrez provoquer en stimulant votre point G sera comme avec cette actrice de X. Il ne s’arrêtera plus. Vous allez croire être en mesure d’expulser des litres d’urine, qui plus est !!

La méconnaissance et les références sur ce plaisir sexuel sont telles qu’ils vous apporteront plus de blocages que de satisfaction. Vous allez tellement vous bloquer qu’il se pourrait que momentanément vous n’arriviez plus à avoir d’orgasme, de peur de devenir cette femme.

Vous aurez l’impression de tomber dans un monde abrupt et primaire ou la seule issue de l’acte sexuel sera bestiale sans aucune réserve ou intimité.

Je vous rassure cette pratique que vous avez pu entrevoir sur « youp….. » n’a rien à voir avec l’apprentissage et la découverte de la fontaine, Dieu merci !

Pour Info, elle s’appelle le SQUIRT, c’est très spectaculaire et extrême, son but n’est pas de viser l’épanouissement et le relâchement du corps, mais d’être le plus visuel possible avec des gestes brutaux. Il faut savoir aussi que dans cette profession, beaucoup de passages sont truquées. Dans le cas du squirt, la porno star se remplie le vagin d’eau!!!!! Il ne faut pas croire tout ce que vous voyez. Il ne représente en rien la réalité sexuelle.

Après ce petit détour salace, revenons-en à notre sujet, la stimulation du point G pour se réapproprier son corps.

Je vous ai fait un petit montage vidéo pour visualiser la position de votre doigt sur la zone et l’effet produit. Après l’avoir visionnée, vous comprendrez davantage ce qui se passe à l’intérieur de vous.

INFO ANATOMIQUE

Le point G d’une grosseur d’environ une pièce de 2 € est situé sur la face avant du vagin à environ 5 à 15 cm de l’entrée. Vous sentirez alors une paroi non lisse, légèrement striée ou granuleuse.

Je vous ai fait grâce des vidéos avec actrices ou autres volontaires en action, tout sauf sensuelles. Visuels perturbants à ce stade de la  l’apprentissage et la découverte de votre corps.

Je vous conseille avant de passer à l’exploration de votre point G , de faire monter la pression avec un plaisir qui vous rassure.

Il est important de ne pas partir à froid,c’est comme vous pénétrer sans préliminaire ! Utilisez du lubrifiant, le stress peut rendre l’entrée de votre vagin plus sèche.

La jouissance, pour signifier à l’autre ce qui lâche à l’intérieur, un cri pour revendiquer ce plaisir, un jet pour l’affirmer.

Vous êtes toutes potentiellement capables d’éjaculer, devenir « une femme fontaine » comme disait la psychanalyste Frédérique Gruyer ou tout récemment renommée « une femme source » par Jacques Salomé.

À vrai dire, peu importe le nom que les experts peuvent lui donner !

Ce liquide expulsé vers l’extérieur répond à un réflexe quand l’excitation est très forte avant ou durant l’orgasme ou que vous vous sentez en confiance, amoureuse, détendue avec votre partenaire.

Il est important de lâcher prise à la performance et se laisser porter par le plaisir. Recevoir la jouissance comme un cadeau, plus vous serez en phase avec vous à l’écoute de votre corps, plus vous aurez de chance de vous faire surprend par ce jaillissement. C’est quelque chose qui au début est impalpable incontrôlable, incalculable. Ça vient, c’est tout.

C’est comme vouloir trouver son âme sœur, plus vous chercher une relation idéale plus, elle vous échappe. Alors que si vous réfléchissez bien, quand vous n’étiez plus dans cet état d’urgent, ça vous tombait dessus sans crier gars. C’est l’alchimie, l’impalpable. Il en va de même pour découvrir ce qui se cache à l’intérieur de vous.

Plus vous vous abandonnerez, vous quitterez le cérébrale et plus vous profiterez du plaisir partager.

    • Certaines s’en approche et elles ont l’impression de beaucoup lubrifier ! (vaginale) En êtes-vous certaines ?
    • D’autres retiennent ce liquide qui repasse dans l’urètre
    • D’autres s’absentent pendant l’acte pour cause de pipi !!!!
    • D’autre s’approchent du saint Graal avec un léger éjaculat (urétrale)

Tous ceux-ci sont des points positifs sur le chemin de votre épanouissement

Soyez patiente et gourmande.

J’attends vos témoignages.

En ce moment, je vous prépare un test avec le banana pour vous aider.

A bientôt

Annah

Leave A Response