Cocotte de Paris – la sélection de mai

Posted on Mai 5 2015 - 12:50 by annah

Dieu merci, la littérature érotique ne remonte pas à la sortie de fifty shades of grey ni ne s’arrête à la fin de la trilogie ???

Mademoiselle chichinette, cocotte de première classe !

Un lien vers nouveau récit érotique est disponible dans la rubrique auteurs Européens.

Art mineur décrié à chaque génération, pourtant, il fait partie de notre patrimoine depuis des siècles.

Le saviez-vous? Curiosa est le terme employé pour désigner une littérature libertine qui englobe aussi bien des objets que des œuvres d’art, faisant référence à l’érotisme.

Une manière élégante de donner un accès uniquement aux initiés, du genre coquin.

Pourquoi vouloir sauvegarder les « Curiosa ou la littérature subversive»?

C’est la mission que c’est fixé ma dernière trouvaille, québécoise, la bien nommée « Éditions Biblio Curiosa » .

Autre époque, autre sémantique les livres dit de cul ou mommy porn s’appelaient «bibliothèque de l’enfer » vendu sous le manteau, il n’y a encore pas si longtemps!

Préserver et restaurer pour permettre au plus grand nombre de prendre connaissance des auteurs passés.

Cette maison d’édition, fin limier, a su au fil du temps accroître son stock, d’ouvrages rares ou en voie de disparition.
Certains ouvrages ce sont tellement détériorés avec le temps, les diverses manipulations 🙂 ou simplement une mauvaise qualité d’encre, de papier qu’il était d’utilité publique de s’y intéresser de plus près.

Nous reproduisons les fleurons, bandeaux et culs-de-lampe ainsi que les illustrations et les couvertures illustrées. Lorsque cela est nécessaire, les images sont nettoyées et restaurées afin de leur permettre de retrouver leur beauté d’origine. Le texte est également revu, corrigé et annoté, au besoin, pour permettre au lecteur moderne de comprendre et d’apprécier pleinement le contenu des ouvrages.

Curiosa – Prendre exemple

Savoir d’où l’on vient pour être en mesure de savoir où l’on va.

Quand je vois avec quoi on où abreuve !!! (tant par sa pauvreté linguistique que sa construction érotique, c’est désespérant et pourtant je ne suis pas une littéraire),

Je trouvais important à notre époque, ultra sexualisée, de plonger un peu dans le raffinement grivois et sortir de l’obscène et la pornographie de bas étage.

Enfin! Mon choix c’est porté sur la prostitution!!! cela peut paraître peu judicieux. Seulement en compagnie d’une cocotte, appelée aussi horizontale, putain courtisane ou prostituée, cette profession de galante, prend un nouveau sens. La vie d’une cocotte nous plonge au cœur des faux semblants, l’amour, la trahison, l’argent se mélange au service du pouvoir.

Jugez de l’érotisme élégant de l’époque, enveloppé dans un bel ouvrage, illustré de gravures, la pilule passe plus aisément!

Je sais, il faut vivre avec son temps et la lecture numérique, mais…..Avoir entre les mains un livre érotique bien écrit et joliment présenté, fait frissonner ma peau.

Je suis désolée d’avouer que lire sur une tablette, me frustre toujours !

Je m’arrête puisque l’ouvrage que je vous propose  » La cocotte de Paris «  écrit par Victor Leca, revue et corrigée par Nathalie Quirion, ne fait pas exception à cette règle. Il n’ est disponible qu’au format PDF ou Epub.

cocotte

crédit photo la cocotte de Paris – @ Editions Biblio Curiosa

Il est issu de l’une des 4 collections disponibles sur le site, la

« Collection Gallante » 

Il est temps pour moi de vous abandonner aux échanges passionnés entre l’ingénue Christiane et son ami Robert pour tout connaître de la cocotte 

Christiane, une jeune fille curieuse qui voudrait tout savoir de la vie de cocotte. Le sujet de la femme l’obsède, la cocotte en particulier. Ces femmes représentent sont idéales de beauté, pleines d’assurance et d’aplomb. Elles évoluent dans la haute société sans honte, le sourire aux lèvres. C’est décidé, elle veut tout savoir de leurs secrets de galanterie.

Et Robert, l’expert en galanterie et propriétaire de clubs et consommateur de cocottes.

Les irrégulières de l’amour, charment les hommes,!

Sont-ils capables de leur résister ?
Les cocottes soulèvent la problématique muette –

l’homme peut-il rester monogame et assouvir sa libido?

Si l’homme ne peut résister aux charmes d’une cocotte, c’est qu’il est un idiot !

Il reste convaincu que sa légitime (son épouse) doit ignorer les charmes et raffinements amoureux. Elle est tenue à l’écart et ne peut recevoir les caresses voluptueuses, les baisers ardents ou tout le panel des délices, dont il abreuve sa cocotte.

On surf toujours sur le même dilemme entre la mère et la putain.

Arsène Houssaye disait

« c’est avec les courtisanes que l’on apprend à connaître la femme vertueuse ; c’est avec la femme vertueuse que l’on apprend à connaître la courtisane. Toutes les deux ont leur roman écrit par l’amour, l’amour divin et l’amour profane ; mais où s’arrête l’amour divin ? Où commence l’amour profane ? »

C’est assez amusant, bien que cette phrase soit tirée d’un récit début 20ème , elle a toujours court 100 après !

Un extrait est disponible sur le site Biblio Curiosa.

Bonne lecture !
Annah

Leave A Response