Genre et l’identification de la sexualité?

Posted on Juil 15 2015 - 1:34 by annah

« Le genre (théorie)» c’est quoi encore ce truc pour nous enfermer dans une case.

Le genre c’est facile on l’a appris en primaire ; le genre d’un mot c’est le féminin ou le masculin
Et j’insiste bien sûr le « ou », car quand cela s’applique à l’HOMME bien que nous soyons à la fois ying et yang, il semble difficile de prendre certaines caractéristiques du sexe qui nous est opposé.

L’être humain n’est plus identifié par son genre, mais par sa sexualité et le statut attaché.

Je suis hétérosexuel du côté femme. Je me dois d’être passive/soumise délicate douce et sexuellement attirante avec des attributs bien apparents. J’attends inconsciemment d’être protégée et je m’évalue quand fonction d’une appréciation extérieure.

Mon mari est hétérosexuel du côté homme. Il se doit d’être un mâle viril, représentation de la toute-puissance et se positionne comme dominant.

Là où les choses se compliquent si l’homme toujours viril et dominant n’est pas attiré par moi la femme délicate, mais par un autre homme. On remet non seulement en cause sa place, mes ses attributs. C’est une tarlouze, tantouze, un pédé, un sous-homme sur le simple fait de sa préférence sexuelle (homosexuel).

Même effet côté fille, une femme qui aime une autre femme se voit masculinisée comme pour rétablir l’équilibre précaire homme-femme. Et se voit attribuée de non incompréhensible et dévalorisant : Gouine, la pelouse, goudou et j’en passe.

L’être ne peut exister dans son genre !

Voici une bande-annonce, ma manière de vous éveiller en douceur à une problématique qui me touche.

Comment être compréhensif avec des personnes qui dès l’enfance ne s’identifient pas à leur sexe?

La dite « notion de genre » très en vogue dans les revues de presse prend un sens.

Avoir un pénis et pourtant être femme ou avoir un vagin et se sentir homme. C’est bien que la chose est plus complexe qu’il n’y paraît.

Un film réalisé par François Ozon avec Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz

Après la mort de sa meilleure amie, Claire a fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante sur le mari de Son Amie d’enfance va la sortir de sa léthargie et lui redonner le goût à la vie.
Romain Duris est tout simplement sublime !

Le sexe ne détermine pas qui on est, encore moins notre sexualité !

Et s’il l’on pouvait faire preuve de tolérance et de respect pour l’humain sans distinction d’attributs ou de sexualité pour nous flatter.

Comment peut-on accepter de tuer l’humain? Enfermer les enfants et continuer cette éducation sectaire.

Les garçons sont doués en géométrie, les filles en français. Les filles sont studieuses, car plus calmes. Les garçons sont plus dissipés et bordéliques donc ils seront en retard scolaire dès le primaire.

Il faut les faire jouer à des jeux de garçons et surtout pas à la poupée ou la dînette quand on sait que beaucoup de grands chefs sont majoritairement masculin idem pour les grands couturiers. Ils ne sont pas tous « pédés » !

Ces questions s’opposent essentiellement à un problème de parentalité et de modèle. Sommes-nous moins aptes à éduquer un enfant si l’on change les codes imposés par l’église. (Leurs peurs portent sur la déconstruction de la famille et problème de la filiation, ou sur la reconnaissance d’orientations sexuelles diversifiées.

Choisir sa sexualité et créer son propre fonctionnement

Ces questions ne sont pas là de trouver un bout de solutions quand on voit le simple fait de vouloir apporter une initiation à la sexualité dans les écoles. Tenter d’inculquer le respect comme valeur première, les parents boycottent l’école. Est-ce pour protéger leurs enfants ou eux même ?

Je vous joins une vidéo sur Jazz c’est ce que la société appelle un transgenre!  Je n’aime vraiment pas cette appellation trans qui sous-entend une transgression.

La langue française est riche nous avons déjà le pronom indéfini; les uns, les autres, tous, autrui!

C’est juste une petite fille.

Elle est née avec le corps d’un garçon, mais dans sa tête, elle s’est toujours considérée comme une fille. C’est parent on fait preuve de persévérance et de lucidité face à la société qui crée la problématique.

C’est émouvant et complexe.

retouvez d’autres vidéo sur Jazz sur ma chaîne youtube

Merci aux personnes velléitaires de se dispenser des commentaires injurieux et homophobes ou vouloir brûler vive cet enfant comme indiquer dans la vidéo !

Je rajouterai qu’un mot : la tolérance

à bientôt
Annah

Leave A Response