SUR LA GAMME Tome 7 de la société – ANGELA BEHELLE

Posted on Juin 8 2016 - 1:38 by annah

« L’habit ne fait pas le moine »adage avec lequel on pourrait qualifier Angela Behelle. Bien que nous sachions qu’elle est une auteure de romans érotiques à succès, elle n’a de cesse que de nous surprendre. Chaque opus nous dévoile des plaisirs érotiques des plus exotiques. Elle n’est jamais là où nous pensons la découvrir.

Sur la gamme tome 7 de la saga SOCIETE

est une fois encore un petit bijou de romantisme. Comme dans la vraie vie ses personnages vivent des aventures pleines de rebondissements. Il y a du corps et de la chair, des engueulades et de la passion.

Chaque fois que je termine un livre de ses livres, je me dis : « c’est  celui-ci mon préféré » et à chaque nouveau tome, je replonge. A vrai dire, je suis une inconditionnelle, je les aime tous !

L’érotomanie ne fait pourtant pas partie de ma névrose ???

J’ai adoré le caractère pimenté de Samuel, son côté bipolaire, artiste, exigent, pédant, noble, sensible, talentueux, tyrannique, colérique mais quel amant rrrrrrrrrrrr.

J’aime également l’idée qu’une lionne sommeil en chaque femme. Lalie en est le parfait exemple. Petite prof de musique au collège qui s’ennuie, peu volubile, pas d’ami. Seule distraction, la grand-mère titi parisienne au caractère bien trempé avec qui elle partage une très grande complicité. Une vie de none en somme !

C’était sans compter sur le génie et la délicatesse d’écriture d’Angela. Je vous le répète, elle ne tranche jamais dans le sens du fils. Elle nous fait prendre des chemins détournés dans les souterrains de la société secrète. La petite fille sage et lisse  cache une maîtresse femme quoi de plus normal pour une maîtresse d’école, me direz-vous ??

Si comme moi vous êtes sensibles à l’histoire, vous allez passer par toutes les couleurs, pester, fondre, rougir, mouiller, vous languir.

Un petit picking pour donner le ton

….C’est là que je les vois. Samuel Florent allongé sur un transat au bord de la piscine. Il est torse nu et ne porte que son jean. Il a surtout entre les jambes une jeune femme……Je suis pétrifiée. Je regarde sans pouvoir me détacher cette fille qui engloutit,…….. Dans un moment de recul maladroit je heurte une chaise et trahit à coup sûr ma présence…

_ Je croyais que vous étiez partie. Que faites-vous là ?
_ Je vous choque
_Oh ! pardonnez moi ma naïveté et mon manque de tact, mais il aurait été plus simple de me prévenir.
_ A moins que vous désiriez profiter du spectacle
_ Je ne comptais pas vous remercier. Le spectacle, comme vous dites n’en valait pas la peine.

Un florilège d’émotions, c’est ce qui rend si bons ses romans.

On en oublierait presque qu’ils sont si sulfureux. Ben oui, il fallait bien arriver au moment critique où les amants se rencontrent et quels amants. Ils se sucent, se lèchent, s’embrassent, se griffent, se mordent s’emboîtent et ils aiment ça! 🙂

Quand c’est bien suggéré, l’érotisme, c’est de l’hédonisme qui n’est ni plus ni moins que la quête de chaque être humain rien de sale ou ni d’obscène

Merci à vous chère Angela pour ce moment offert dans le plaisir des sens. Je n’aurai qu ‘un reproche, TROP BON!  Gourmande comme je suis, j’ai dévoré vos livres, ma fin est proche plus que 3 tomes avant l’arrêt de la saga 🙁

Je souhaite à toutes mes lectrices de passer un aussi bon moment
Pour vous offrir ou faire offrir cette jolie mélodie, c’est par sur la gammelivre érotique auteure Angela Behelle

Laissez vos impressions dans les commentaires

A bientôt

Annah

Leave A Response