FIFTY SHADES of grey – 50 nuances de gris plus claires

Posted on Fév 3 2014 - 11:24 by annah

«La pornographie, c’est l’érotisme des autres» Apollinaire

Je vous avais promis qu’on se retrouverait pour le tome 3.

Isabelle Lafont, directrice des éditions lattès

Chacun y trouve son plaisir.

Le livre du mois met un terme à la trilogie « cinquante nuances de gris ». Tant pis pour le lectorat français des 20-40 émoustillé à la lecture des scènes de « baises perverses » !!! Oh les vilaines cochonnes !

Si vous souhaitez le relire, EL James sort ce mois-ci, le tome 1 et les 2 autres dans la foulée, au format poche et c’est reparti !

Pour celles qui ne sont pas encore tombées dans la saga qui a défrayé la chronique, nul besoin de courir chez votre libraire et de vous trouver devant un rayon vide. De nombreux sites proposent l’achat neuf ou d’occasion voire même une version numérique.

EL.James en est presque à 2 millions de ventes rien que sur le territoire français et on ne compte pas les dérivés. 50 millions de ventes dans le monde!!!! Alors, ne vous culpabilisez pas d’y succomber!

Pour les autres, je suppose que vous ne m’avez pas attendu pour le lire.

Ce livre est comme une addiction. On le critique. L’héroïne pas si naïve nous énerve et pourtant on ne peut résister à l’envie de lire la trilogie d’une traite voir pour certaines de se replonger de multiples fois ! Oui, oui, il y a de vrais fans

Aux États-Unis, les journaux sont même allés plus loin. D’après eux, il y aurait une corrélation entre la récente augmentation de la natalité et la lecture massive du roman ! Vous y croyez au » baby-boom fifty shades  » ?

Résumé pour le suspens fait par une lectrice sur le site de book-node

Annick69 le 10/13

 

La rencontre d’Ana Steele et de Christian Grey, chef d’entreprise ambitieux, mais tourmenté, les a précipités dans une histoire d’amour torride qui a irrémédiablement bouleversé leurs existences.

Ana a toujours su que son amours pour son « Cinquante Nuances »  serait orageux: leur vie commune pose des défis que ni l’un ni l’autre n’avaient envisagés. Ana doit apprendre à partager le style de vie opulent de Grey sans sacrifier sa propre intégrité ou son indépendance ; Grey doit surmonter son obsession de tout contrôler, et exorciser les horreurs qui le hantent.

Enfin réunis, ils ont tout : l’amour, la passion, l’intimité, la richesse et une infinité de possibles.

Mais alors même que la vie les comble, le malheur et le destin conspirent pour plonger Ana dans le pire des cauchemars…

Mon avis

Une petite romance pas si torride ! Une histoire d’amour absolument inconcevable entre le bel entrepreneur richissime et une très jeune, naïve et modeste étudiante mais passons. Ah, le mythe de cendrillon !

Il n’y avait vraiment pas de quoi en faire un tel tapage.

Tant mieux pour ceux et celles qui ont passé un bon moment. A l’origine l’auteure l’avait écrit que pour lui plaire.

A méditer

Le succès vient souvent quand on fait les choses pour soi et par plaisir sans se soucier de l’avis général !

Je ne vous parle pas du film déjà sur médiatisé. Les Américains ne savent pas s’arrêter quand ils détiennent le filon.
Le casting est déjà décevant, le scénario a été revu pour satisfaire la CSA américain et éviter la censure !!

2015, ne sera pas l’année des scènes torrides mais bien du politiquement correcte. Dommage, il y a avait matière à faire!

Leave A Response