Mes petits amants,

Évidemment, la fin de l’année ne pouvait se clôturer sans un petit cadeau.

La semaine dernière, j’ai égratigné votre ego non sans avoir de solutions pour faire de vous de meilleurs amants.

Aujourd’hui, j’affirme la ligne directrice du site Annah.fr , « comment s’épanouir dans sa sexualité ? »
Il est important de se sentir libre de mouvement et disponible dans son corps, seul vous ne trouvez pas le chemin.

Alors, que diriez-vous de me suivre avec un cas pratico pratique pour mieux comprendre le problème d’érection ?

Remédions ensemble à ce sentiment d’impuissance.

Je suis depuis quelque temps en relation avec deux couples pour des problèmes d’érection.

Vous connaissez déjà ma position sur le sujet. Pour moi, quand votre sexe bande moue ou pas du tout, se serait plutôt une ouverture pour apprendre à faire autrement, mais voilà, je ne suis pas un garçon et par conséquent, je ne peux comprendre cet attachement à voir et ressentir son sexe dressé.

Je me dois de tenir compte du désarroi qui peut être le vôtre !

Je compatis d’autant plus qu’il n’est pas le reflet de votre désir et encore moins l’expression que vous souhaitez renvoyer quand votre femme vous caresse et que vous êtes dans l’incapacité de la pénétrer. C’est difficile à comprendre, vu de l’extérieur, malgré une envie forte de lui faire l’amour de la sentir, de vous plonger à l’intérieur et rien. Difficile à croire de ne pas avoir de corrélation entre ce désir et la dureté de votre sexe. La femme pourrait presque se dire que vous ne la désirer plus.

Les raisons à cela sont nombreuses, ce qui m’amène à penser qu’un grand nombre d’entre vous pourrait vivre dans sa sexualité, une situation embarrassante voire à se sentir désarmé.

Attention, je ne rétablis l’érection, quoi que parfois vous pourriez avoir quelques soubresauts, mais là, ce n’est pas de mon fait. À chacun de s’attribuer le mérite, plus vous serez coquin, plus vous lâcherez prise à bander à tout prix et plus vous aurez de chance d’avoir des pics.

On parle dans ce cas, d’une origine psychologique, fatigue, stress, peur, baisse de vitalité, âge.

Quand c’est un problème fonctionnel qui fait suite à une pathologie retrouver son érection est plus compliqué voire impossible.

Donc, dans ces différents cas, mon ersatz de pénis pourrait faire l’affaire.

J’ai donc proposé à ces deux couples de détourner la problématique pour continuer à prendre du plaisir à se rencontrer et à avoir un rapport charnel malgré tout.

Mon angle de réflexion se voulait de détourner l’attention de l’homme « égocentré sur son zizi. »

Pour le moment, vous vous focalisez trop sur cette idée, est-ce que je vais bander ? Et, si oui, combien de temps, je vais tenir ? Quand par miracle après une fellation, vous voyez la barre se lever, vous priez pour qu’il tienne. J’en ris, mais ce n’est pas drôle pour les couples qui vivent cette situation, c’est une épreuve de taille qui peut pousser à rejeter l’autre ou que celle-ci doute de son pouvoir de séduction. Sans le vouloir totalement, cette situation peut avoir comme issue l’adultère. C’est une vraie souffrance !

Pourquoi est-ce si difficile à vivre ?

Il vous est difficile de concevoir le rapport sans cette pénétration virile. Qu’on le veuille ou non des deux côtés, des croyances fortes se véhiculent, « un vrai mec bande dur, sous entendu pour bien s’en servir. » « S’il bande, c’est qu’il a envie de faire l’amour et/ou de moi. »

L’homme qui souffre de problèmes d’érection va avoir peur du regard de sa partenaire aussi compréhensive qu’elle puisse être. Cette image de lui, « débander », reste et restera une faiblesse qu’il aura du mal à gérer même une fois passé. Le serpent se mord la queue, il est le témoin impuissant de sa défaillance et renforce son manque de confiance en lui. La peur comme épée Damoclès, est-ce que ça reviendra un jour ?

Vous l’aurez compris, c’est une situation hautement anxiogène ressenti avant même de débuter le rapport. Vais-je bander ou pas ? Est-ce que je suis assez excité ? La moindre pensée hors sujet et tout est à refaire. Vous n’en connaissez pas vraiment la cause, vous ne pouvez pas avoir de contrôle dessus.

Ça deviens un vrai casse-tête. Votre sexe, vous prend la tête !

Ce qu’ils ont pensé de l’ÉTUI PÉNIEN ou gaine

PHOTOs

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une gaine dans laquelle votre sexe vient se loger.
Il a un design réaliste à la couleur et à la taille de votre choix. (veillez à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre.)
Il est maintenu par un harnais simple d’utilisation et qui vous laisse libre de vos mouvements même les plus endiablés.

Il est en silicone hypoallergénique, attention utilisés des lubrifiants naturels à base d’eau pour ne pas altérer la matière soyeuse au toucher.

Comment le mettre ?

C’est comme un slip à lanières, simple à enfiler.

Pour les sportifs habitués à porter une coquille, c’est tout pareil sauf qu’à la place de dissimuler popole vous allez le mettre en valeur.
Juste un détail, si vous êtes adeptes des cordes pensez à le mettre avant de contraindre votre mari sur une chaise … Par exemple 😉 Moi, je dis ce que je ferais, ça n’engage que moi !

Ou tout simplement portez-le dès le début pour ne pas vous arrêter dans l’élan.

Enfiler avant érection ! Si jamais c’était le cas, a priori le problème se posera pour les curieux. C’est un conduit vide, l’air se comprime et empêchera la mise en place de l’étui.

Astuce

Appliquer du gel à l’intérieur de l’étui pour une sensation mouillée, un peu comme dans le vagin.

Interview du couple 1

Côté Homme
Constat positif !

Je ressens les sensations malgré l’étui et c’était ma peur. Je croyais être dépossédé comme si j’allais être utilisé comme un toys.
Ma queue qui bouge, elle coulisse un peu et me donne la sensation de va-et-vient
Le voir en érection comme un sexe et j’avoue avoir choisi une bonne taille. Je me suis senti fort et j’ai pu me concentrer sur le plaisir de ma femme. C’était nouveau excitant, ça m’a libéré la tête. J’ai eu l’impression de reprendre le contrôle de ma sexualité.
Pas de sensations de flottements et de temps à autre, j’ai eu le plaisir de sentir ma queue se raidir ce qui m’a fait redoubler d’élan à la pénétrer.

Je dois vous avouer qu’avant dans la situation où je ne me sentais plus en état de la satisfaire, j’évitais le rapport de peur de la décevoir et surtout, je m’en voulais. Parler ou avoir une sexualité était devenu tabou. Évidemment, je traite le problème de fond, mais je me sens moins coincé. J’ai plaisir à me retrouver au lit avec elle. Je me sens à nouveau proche d’elle. Elle me trouve plus coquin.

Côté Femme
J’ai senti la différence de taille. J’ai eu un peu peur à la pénétration, mais bien lubrifié, c’est passé tout seul. Les sensations sont plus rudes qu’avec un sexe, mais c’est très agréable. Il s’est amusé et a répondu à mon côté gourmand. Ce qui m’a plu, c’est cette liberté retrouvée. Il a été plus attentif à mes sensations. Plus coquins aussi, la taille avait aiguisé sa libido. J’ai pu voir dans ses yeux une forme d’assurance, pouvoir être libre de me pénétrer comme il l’entendait. Je l’ai senti à nouveau, homme !

Cette épreuve, nous aura finalement rapproché. On ose regarder d’autres jouets. Comme, il s’est montré dans sa vulnérabilité, je me sens plus libre de parler de mes envies.

Interview du couple 2

Côté Homme
J’ai apprécie aussi, je ne me suis pas senti oppressé par le besoin d’érection

J’ai pu me concentrer sur mon plaisir, j’avais pleins de sensation à travers la gaine et comme visuellement je me voyais bander comme jamais, je n’avais qu’une envie la prendre sauvagement comme si je voulais me rattraper existe à tenter de me donner
du plaisir.

Côté Femme
J’ai même de la difficulté à m’assoir aujourd’hui. 🙂 Cela a été un bon compromis, j’ai aimé. Attention il faut du lubrifiant, car au départ cela m’a perturbé.

Il est important d’anticiper, d’avoir des solutions, car il est plus facile d’accepter la situation le jour où elle se présentera que de la subir.

Je vous laisse le soin d’aller sur votre love store préféré pour trouver votre objet de plaisir.

Pensez à laisser vos impressions pour aider d’autres couples et partagez vos astuces.

Je vous embrasse.

Passez de bonnes fêtes et amusez-vous bien.

Sensuellement votre

– Annah –

PS : l’image de couverture est un étui d’ornementation, rien à voir avec le plaisir, hormis le plaisir visuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram