Savez-vous bien faire l’amour ? Vous connaissez cette expression être un bon parti. Cela n’implique pas uniquement d’avoir une bonne situation.

Est-ce que votre partenaire peut dire de vous que vous êtes un amant merveilleux ?

Sommes-nous tous doués pour faire l’amour ? Est-ce un don ou des capacités que nous pouvons développer ? Peut-on s’améliorer ?

Nous sommes bien tous responsables de notre curiosité sur la chose et du développement de notre Eros, mais alors, il y aurait des personnes dotées d’une maîtrise à moins qu’ils soient plus à l’écoute de leurs besoins et/ou plus curieux de satisfaire leur partenaire de jeu.

Sur le blog, les retours sont en général peu élogieux.

• il est nul
• il va trop vite
• il ne me prépare pas
• il fait toujours la même chose
• il me bave dessus
• il ne fait pas preuve d’imagination

• elle est passive
• elle ne me touche pas
• elle ne me propose jamais rien
• elle n’a jamais envie
• elle ne me comprend pas

• j’ai souvent l’impression de la gêner
• je sens que je ne peux pas lui exprimer mon désir
• j’ai l’impression de trop lui demander
• j’aimerais bien faire d’autres choses, mais je sais qu’elle ne voudra pas
• je m’ennuie

Comment puis-je vous aider à améliorer votre rencontre ?

Avant de penser que seuls quelques mecs ont été touchés par la grâce, voyons si vous êtes prêts à faire quelques ajustements

VOS DÉBUTS

Vous souvenez-vous de vos premières découvertes : le plaisir pénien.
Le reste du corps occulté, découvrir les autres zones érogènes, ça vous paraissait absurde.
Comme il était difficile de prendre ce temps, nécessaire au développement du plaisir ?
Toujours dans la course à l’éjaculation par avidité ou peur d’être surpris. Ne rien laisser paraître si jamais vous preniez trop de temps sous la douche. Le conflit qui régnait entre la honte de se masturber et le besoin de se soulager. Pour certains, cet apprentissage vous aura figé dans un plaisir coupable. Adulte, vous manquez d’assurance.

Je vous encourage maintenant que vous êtes un homme, à reprendre les bases.

Ni culpabilité ni honte ! En revanche, il serait préférable de vous définir auprès de votre femme avant qu’elle ne vous surprenne dans le canapé devant un porno. Il est important pour vous de lever le voile sur la pudeur. Votre besoin sensoriel est naturel. Pourquoi entretenir le malaise d’avoir des besoins ? Votre corps vous appartient ! Vous ne devriez pas être gêné de le toucher. Le pire pour moi, c’est vraiment de devoir se cacher de l’être aimé surtout que cela contribue à votre éros mutuel. Vous vous entraînez, vous vous découvrez, vous écoutez votre besoin ce qui veut dire que vous ne serez pas dans le jugement et vous pourrez encourager votre femme à faire de même sans malaise entre vous.

C’est du bon sens de reconnaître ses besoins et de trouver chaque jour le meilleur moyen d’y répondre.

L’intérêt : prendre confiance en vous, vous sentir homme à part entière, être plus désinvolte et curieux.

Qualité n°1 de l’amant idéal 🙂 : la connaissance de soi

LE PLAISIR PARTAGé

Toujours d’après les impressions des femmes motivées ou pas par la frustration ou le manque de retour sur leur non-implication, peu importe. Il y a une critique qui revient souvent. L’impression d’être un objet masturbatoire. Leur corps utilisé pour votre seul plaisir.

1. Soit vous ne répondiez pas à leurs besoins, mais vous êtes excusez, car trop, souvent, vous devez les deviner
2. Soit vous jouissez sans leur donner du plaisir à leur tour, car tout de suite après la redescente vous aviez envie de dormir.
3. Soit vous vous précipitiez à les pénétrer, car selon vos dires, elles mettent trop de temps à jouir. Le cunnilingus à des limites, vous avez mal à la langue. En vrai, vous bâcliez le travail, pour vous servir.

Que devez-vous retenir, tous les deux, de ces infos ?

Une relation sexuelle se vit à deux et chacun à des attentes, des fantasmes, des besoins à honorer le jour J. Vous vous devez de faire des choses pour elle et elle pour vous. Sortir du dégoût ou des croyances limitantes voire du tabou de la sexualité. Vous êtes adultes !

Qualité n°2 de l’amant idéal 🙂 : l’équilibre du plaisir

PRENDRE SON TEMPS

Que dire de l’homme qui pénètre sa femme sans l’avoir au préalable excité, ou juste touché. Je ne saurais vous répéter la nécessité du consentement et du rapport consensuel. Pour cela, soyez romantique, voire coquin. Faites preuve de finesse pour exprimer votre envie ou préparer la rencontre charnelle. Laissez vous désirer. Exprimez votre désir à demi-mot, Soyez câlin. Une main qui effleure, des lèvres gourmandes qui se déposent des baisers dans son cou. Vos narines qui respirent son odeur, mais surtout regardez-la dans les yeux.

Il est important d’éveiller vos sens avant le passage à l’action.

Sortir de sa zone de confort pour la surprendre. Changer de restaurant, de tactique d’approche trouvé de nouveaux jouets et jeux changer de rôle. Amusez-vous.

Qualité n°3 de l’amant idéal 🙂  : la lenteur

L’amour, rendrait-il sourd les besoins du corps ?

Pas certaine, sinon nous ne serions pas face à une nette augmentation de l’infidélité.

Plutôt que de devoir gérer les conflits, les rancœurs pour réussir à surmonter le manque de confiance, en soi, en l’autre après avoir été trompé.(e) Puis, devoir avec grand-peine chercher des ressources pour se relancer dans une relation.

Si nous repensions ensemble dès à présent votre dynamique de couple.

Que diriez-vous de vous épanouir un peu plus chaque jour ?

Je vous propose un accompagnement personnalisé pour les couples désireux de rester unis et amoureux.

L’accompagne se fait en couple, puis en séances individuelles. Nous retravaillons ensemble.
• le désir
• les peurs
• les tabous
• l’incompréhension
• les croyances
Toujours dans le respect des limites de chacun

Des home works et des feed-backs seront à faire chaque semaine. Mon but est de vous accompagner là où vous n’avez pas osé aller jusqu’à présent et de permettre une communication plus libre et coquine entre vous.

Attention, pour que ce soit bien clair pour chacun : il n’est pas question de filmer vos ébats pour que je donne mon avis ni que je vous corrige via l’assistance de la webcam. Il n’y a pas de nudité, de photos ou de possibilité d’avoir un contact d’ordre charnel avec votre coach.

Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram