Comme son nom l’indique « gorge profonde » de Gérard Damiano est un film pornographique qui a connu son heure de gloire, principalement sur la manière de filmer la fellation. Peut on parler de prouesse quand aujourd’hui le porno est la norme de la surenchère, du toujours, plus gros et plus nombreux. Ce film fait l’effet de petit joueur.

Pourtant à l’époque, c’est une vraie révolution. Il prônait l’amour libertin et frénétique. Icônes des prémices de la libération sexuelle.

Il m’amuse de vous le montrer car il est aussi très loin de l’esthétique. Je dirais qu’il se rapproche assez du physique des couples « normaux » des années 70

suivez-ce lien
https://fr.pornhub.com/view_video.php?viewkey=ph5c7ac433197df

Aujourd’hui, il est beaucoup plus difficile de s’identifier non seulement aux pratiques mais aux acteurs. Les femmes sont très très jeunes épilées, sveltes, poitrines refaites, les hommes sont hypers musclés, imberbes, au membre hors norme.

La sexualité est mécanisée et la 1ere place revient au sensationnel. Absolument aucune montée du désir, ni une quelconque interaction entre les protagonistes. Ici la femme est réduit à l’état de trou et l’homme à celui de l’étalon. A vos marques, prêt, feu partez, jusqu’à l’apothéose qui explose et en fou partout avec une préférence sur le visage  🙂

Comme quoi, la modernisation, l’ouverture des moeurs n’apportent pas toujours une réponses à la manière de faire et vivre sa sexualité dans son couple.

Merci de me faire votre retour dans les commentaires

Sensuellement vôtre

Annah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.