Comment reconnaître la jouissance

Posted on Sep 20 2016 - 9:30 by annah

C’est quoi l’orgasme ?

Ben quoi personne de ton entourage pas même une bonne copine ne t’a un jour posé cette question qui gratte ?

Je reçois régulièrement des témoignages de femmes qui m’avouent ne pas savoir si elles ont joui.

Cela te semble étrange qu’elles ne sachent pas!

Comment être sur que ce que je ressens et vis avec mon partenaire est bien de la jouissance?

Et bien, moi,  je le comprends pour l’avoir vécu.

On ne connait pas la puissance du corps avec tous les phénomènes physiologiques qui s’y rattachent. Le simple fait d’être aimée et se sentir bien, donnent l’impression que c’est ça le plaisir.

On a juste un arrière goût comme si quelque chose n’était pas aboutit mais malgré tout, on se sent bien. Fatiguée comme après une course.

Nos avons des preuves pour le croire : notre rythme cardiaque c’est accéléré, la peau s’est couverte de plaques rouges le sexe est gonflé, la pointe des seins est en érection, la peau est sensible au contact.

Alors oui, on peut penser sans données comparatives que ce puisse être du plaisir sexuel.

Pourtant, on ne peut passer à côté de cette instant fugace qui vous fait grimper d’un grand vers la plénitude. Comme nous sommes toutes différentes la perception diffère!
Certaines, vous parlent d’étincelles, d’autres de tremblements, l’impression de remous, un tsunami, un shoot, l’impression qu’elles vont défaillir. 

Cela semble tellement intense qu’il semble impossible que personne ne le pointe du doigt.

« Oui ça y chérie tu y es, lâche tout. prend ton pied ».

Malheureusement, comme trop souvent, l’autre en face à fait son affaire sans grande connexion.

Les femmes se cachent de ne pas savoir faire fonctionner leur corps.

D’autant plus que c’est à son partenaire de l’allumer et lui apporter ce dit plaisir donc s’il ne dit et ne fait rien de plus, c’est sans doute qu’il n’y a rien de plus à obtenir???

Car même si c’est une erreur l’homme attribuant son plaisir à l’éjaculation, une fois le jet obtenu, il stop l’échange. (serions-nous à ce point invisible)

Comment les femmes pourraient imaginer que c’est à cet instant justement que tout se joue?

C’est en partie parce qu’il manque de s’émouvoir du silence.
Il se sert de tes parties intimes pour son seul plaisir. C’est triste d’être relégué à l’état d’objet masturbatoire! Qui plus est il n’a pas de scrupules ni de culpabilité
 puisqu’il t’a regardé avec amour.

Heureusement les choses s’inversent parfois! Le changement de cadre, une relation extra conjugale voire au changement de partenaire, la peur, l’éphémère, de nouveaux sentiments suffisent parfois pour relancer le plaisir un peu plus haut que d’habitude.

Se permettre dans les bras de cet homme de passage d’offrir une part de toi, restée cachée, et c’est l’étincelle, le feu d’artifice, l’apothéose.

C’est le choc, ce que tu nommais jusqu’à présent le plaisir, n’en était rien et te paraîtra bien fade en comparaison. Aujourd’hui, tu sais, tu l’as ressenti. Et nul autre pareil, tu ne pourras accepter la tiédeur. Les vannes sont ouvertes. Il est temps de t’amuser avec ton corps. A présent même seul, il reviendra te chercher !

ORGASME – Pour celles qui ne l’ont pas vécu !

L’orgasme c’est une montée plus ou moins lente selon l’excitation, le manque, l’appétit sexuel et la dextérité du partenaire. C’est quelque chose qui te balaie. Une chose qui ne peut être contrôlée si on le libère totalement. C’est puissant. Le corps se tend, tu le sens cette énergie circuler, prendre de l’ampleur. Tu as envie de l’expulser au même moment tu te remplis de joie. Il t’apaise un instant avant de t’appeler à nouveau. Il t’allume de l’intérieur, tu as envie de revivre cette sensation qui mélange beaucoup d’émotions. C’est pourquoi on voit le visage se crisper comme si nous prenions un masque de douleur. On crie on pleure parfois un sourire se peint sur le bord des lèvres, les yeux sont vitreux. Il libère quelque chose de plus grand, le désir de vie, le désir de l’autre, le désir de manger, de recommencer, de partager de crier.

On peut comprendre que cela puisse faire peur. Il montre un visage de la femme qui n’est pas celui que nous sommes habituées à contrôler.

Seriez-vous décrire votre plaisir ?

Si vous rencontrez des difficultés on se retrouve sur le site de coaching intime
Je vous embrasse

Annah

Leave A Response