Suite au témoignage de ce matin, j’ai eu envie de vous redonner l’info pour se mettre dans de bonnes conditions.

Se détendre quand l’objectif est de se faire pénétrer, de prime abord, c’est vous qui allez passer à la casserole, pas si simple de se dire que cette chose inconnue, va vous apporter du plaisir.

L’autre qui se vante d’y arriver, ce n’est pas moi ! On n’est pas fait pareil ! Lui, il est homo !

J’ai bien compris que vous n’êtes ni bi, ni homo encore moins une tarlouse. C’est normal d’avoir peur de déroger à la règle. Avoir des envies différentes, être curieux est au contraire, un plus, en sexualité. Je sais le poids de votre éducation religieuse qui condamne toujours en 2018 la sodomie dans certains pays. Ce n’est pas prêt de vous aider, peur d’une sentence divine, peur du jugement, peur du regard de l’autre.

Cela écorche l’image que vous avez de vous et de votre virilité.

Alors, imaginer vivre cette expérience avec votre partenaire et d’ailleurs, comment lui en parler, vous pourriez presque croire que vous êtes un pervers.

Oui, mais malgré tous ces objections, peurs, ça vous intrigue.

Et si vous considériez la chose comme une simple expérience.

Avant d’imaginer le pire, savoir si cela pourrait vous plaire ou vous déplaire. Il est important d’essayer de se caresser. Le reste n’est qu’extrapolation, des « on dit », du jugement stérile.

Cap ou pas cap ???

Le préambule

  • Savoir que vous ne serez pas surpris (maison vide porte fermée à clé)
  • Avoir un bon lubrifiant
  • Prendre son temps
  • Trouver la bonne position

…………Et se lancer !

Exciter votre auréole

  • Varier les plaisirs
  • Appuyer sur l’entrée
  • Masser le pourtour
  • Vous caresser les tétons si vous aimez
  • Utiliser un plug pour vous dilater
  • Caresser votre sexe très doucement. C’est bête, mais ça rassure :)

IN

  • Seul, se toucher la prostate est toujours délicat, c’est pourquoi, il existe des masseurs prostatiques.
  • Si vous avez la chance d’avoir, un ou une partenaire, déposez les armes à ses pieds.
  • Se laisser aller à ressentir de nouvelles sensations .
  • Elles ne viendront pas des testicules, c’est un peu troublant !
  • Elle saura si prendre pour la caresser soit en cercle soit ou en essuie-glace.

OUT

  • Accepter de ne rien maîtriser. C’est frustrant, n’est-ce pas ?
  • Accompagner le massage par de petits mouvements du bassin.
  • Gémir pour aider sa progression.

Enfin

  • S’amuser !

Post orgasme

  • Venir déposer un commentaire sur le blog d’Annah.

Sensuellement votre,

Annah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram