COMMENT CARESSER LE CLITORIS ?

Posted on Juil 29 2013 - 12:00 by annah

Petit cours de rattrapage pour ces messieurs.

CLITORIS

Comment caresser l’intimité d’une femme ?

S’il l’on considère le rapport sexuel et pas uniquement sur le plan génital, la caresse à une place de choix.
Le contact sensuel, tendre nourrit l’âme.
Effleurer la peau pour signer à son/sa partenaire son appétence à la relation charnelle est à reconsidérer dans la manière dont les Occidentaux voient l’amour.

On ne rentre pas en relation avec l’autre comme s’il suffisait d’allumer le bouton ON. Après une journée surchargée, il faut du temps pour que chacun se réapproprie l’espace de l’autre. Il faut sans cesse s’apprivoiser. Se regarder, s’embrasser, se toucher avant de poser un acte. On ne s’appartient que dans la théorie!

Rassurez votre peau. Proposer à sa partenaire un nid sécurisé dans l’antre de la chambre à coucher.

L’acte sexuel est un moment de tendresse et de joie à condition qu’il soit partagé par les 2 partenaires.

1. Je sais, vous l’avez lu partout, pour satisfaire une femme, il est important de redonner une place aux préliminaires. Vous avez aussi enregistré les préférences des femmes, qui ont tendance à jouir plus aisément de leur clitoris. Donc, il fait passer par là comme si vous remplissiez une check liste.
Mais à votre femme, lui avez-vous seulement demandé ce qu’elle préférait ?

2. Attention, à vouloir être de bons petits soldats, vous procédez mécaniquement en oubliant de sonder l’envie du moment et vous occultez les désirs de votre moitié.

C’est la raison essentielle de manque de plaisir éprouver chez beaucoup de femmes.

3. Autres soucis dans la compréhension de la masturbation, la rapidité ! Le clitoris la vulve et les lèvres (petites et grandes) sont des zones sensibles qui demandent autorisation et tendresse de votre part.

4. À vouloir bien faire, vous calquez un modèle qui n’est pas pour vous convenir. Chaque couple à sa propre organisation selon son anatomie et ses positions favorites.

Exemple :
si je préconise l’index et le majeur pour caresser le clitoris, rien ne vous empêche si madame le demande d’utiliser l’annulaire ou mettre la main à plat pour lui caresser de manière plus douce la vulve. Ou si elle préfère avoir une pénétration vaginale en simultanée, c’est en fonction des doigts restant que vous pourrez effleurer son clitoris et dans ce cas le pouce reste tout indiqué !

Me comprenez-vous?

Personne ne détient là bonne méthode, ce ne sont là que des pistes après ce sera à vous de trouver celle(s) que vous préférez !

5. Si vous voulez que madame éprouve du plaisir, il ne suffit pas de maîtriser la technique. Il est important de comprendre la nature même de la femme. Nous sommes des diesels, nous sommes lentes à nous exciter. Ne pas s’impatienter ou vouloir l’expédier serait adopter une attitude en votre défaveur pour la suite du jeu. Pas simple de comprendre que nous ne fonctionnons pas de la même manière.

De votre côté, si vous avez hâte de ressentir le moment où vous allez basculer vers l’éjaculation et enfin ressentir l’orgasme. Pour la femme, je dirai que le plaisir réside dans la manière de monter plus que dans l’explosion.

6. L’ambiance érotique.
Plus vous avez d’interaction érotique et plus le plaisir pourra se développer rapidement.

ensemble :
• si vous visionnez un film érotique et non pornographique. (plus agressif et choquant pour certaines)
• si vous lui déclamez quelques lignes de poésies ( un « reiku » )
• si vous regardez ensemble des images érotiques et sensuelles.
• si dans la journée vous avez communiqué par sexto
• si au moment du repas vous lui avez faits des sous entendus
• si en rentrant vous l’avez embrassé vraiment (pas un bisou de fratrie)
• si votre regard lui montre à quel point vous la désirez
• si vous lui montrez à quel point vous la trouvez belle
• si vous lui exprimez à haute voix votre envie de vous retrouver seul pour partager ce moment érotique

Je sais avec des « SI » on refait le monde !
Toutefois, vous serez l’un et l’autre dans de meilleures conditions au moment de vous isoler dans la chambre. Elle sera plus encline à accepter que vous descendiez entre ses cuisses et même rapidement parce que vous aurez allumé l’étincelle du désir.

Passons à la technique de la caresse intime

CLITORIS

Partons à la découverte du bouton de rose

Le clitoris si vous n’avez pas encore fait connaissance avec lui, c’est le petit renflement en dessous du mont de vénus, après les poils si madame les a encore. À sa base, si vous posez un doigt , vous allez sentir très vite le bras du clitoris, un peu comme un tuyau c’est la partie érectile et au bout, dans son prolongement se trouve la petite boule, le gland, ensuite les petites lèvres.
En dessous se trouvent l’urètre et plus bas la porte de jade (l’entrée du vagin).
clitoris au repos
Si ce joyau est ainsi protégé par les lèvres et son capuchon, ce n’est pas pour venir le maltraiter. Il est d’autant plus sensible qu’il n’est jamais en contact direct. Certaines femmes d’ailleurs ne toléreront pas que vous envisagiez de le décalotter.
Imaginez que l’on vienne frotter votre gland avec de la toile émeri 🙂
Pour information notre clitoris comprend 8000 terminaisons nerveuses soit 3 fois plus que tout votre pénis

Je le répète, zone sensible, attention!

Conseil n°1 – lubrifiée toujours elle sera !

lubrifiant soft paris

Si vous voulez rendre plus agréable la caresse pour vous comme pour madame, il est intéressant de rajouter une lubrification extérieure !

1. Humectez vos doigts avec votre salive
2. utilisez un lubrifiant à base d’eau si vous souhaitez utiliser des jouets ou placer un préservatif
3. sinon utilisez un lubrifiant à base de silicone. Ce type de produit a un pouvoir super glissant avec une toute petite quantité de matière
4. voire à utiliser un lubrifiant comestible au parfum de votre dessert préféré ainsi la langue succédera avec délice à vos doigts

Conseil n°2 – le plaisir tu varieras !

CLITORIS

Restez toujours attentifs aux manifestations de plaisir ou de déplaisir de votre partenaire.

Plusieurs possibilités  sur le dos à mettre en application aussi en position à 4 pattes. a vous de tourner autour passer en dessous sur le côté ou au dessus!

1. Par l’extérieur
des mouvements concentriques larges sur la vulve
Vos cercles se réduisent et vous effleurez au passage le clitoris sans appuyer
2. De haut en bas
avec le majeur et/ou l’index vous allez effectuer de petits mouvements rapides
3. En étau
vous viendrez masser entre vos doigts le clitoris
4. Sur le gland du clitoris
Très lentement vous allez le chatouiller

Vous aurez tout le loisir de choisir l’un des 4 numéros ou de les enchaîner au fur et à mesure de son excitation . Attention ils ne sont pas dans l’ordre 🙂

Les mouvements le plus appréciés des femmes sont : les mouvements circulaires autour du clitoris, ou les mouvements de va-et-vient de haut en bas, dans l’axe central de la vulve, mais à moins que ce soit par manque de connaissance de toutes les techniques que vous pourriez trouver pour vous satisfaire. Soyez curieux !

Le clitoris ne se concentre pas uniquement sur le bouton, il compose la plus grande partie nervée du sexe féminin. Vous comprendrez que la cavité vaginale en elle-même ne peut être sensible avec beaucoup de terminaisons sinon l’accouchement serait un vrai calvaire. Ce sont les ramifications internes, les bulbes du clitoris qui tapissent les parois pelviennes qui en se gorgeant de sang vont permettre d’avoir des sensations lors de la pénétration.

Plus vous exciterez le clitoris et plus la sensibilité du sexe interne comme externe de votre femme sera intéressante.

Je vous expliquais plus haut, la femme est un diesel qui met du temps à se chauffer toutefois fois, une fois partie sur sa lancée, vous pourrez lui offrir plusieurs orgasmes. Avec vos doigts votre langue,un jouet en combiné interne la pénétrer et revenir dessus pour vous permettre de calmer le jeu de votre côté. Ainsi, vous ferez durer le coït sans qu’elle s’impatiente ou qu’elle ait des sensations de frustration.

Attention, là encore il faudra avoir choisi une partenaire qui aime faire durer le plaisir !

Conseil n°3 – ton temps, tu prendras !

CLITORIS

On commence doucement comme pour demander l’autorisation, tâtez le terrain puis dans une excitation réciproque, les gestes se feront plus pressants et/ou rapides. Gardez bien dans l’optique de lui apporter du plaisir.

Conseil n°4 – appréciez le moment, tu feras!

CLITORIS

Ne vous focalisez pas sur la suite ni la performance, vous allez vous encombrer l’esprit.

Une chose est certaine, mais on ne prend pas souvent le temps de l’analyser, l’homme en prodiguant cette caresse va lui aussi avoir du plaisir, soit en se flattant pour son savoir-faire, soit en observant les effets par des cris, des rougeurs, des allaitements, des crispations du bas ventre, etc. Sentir du bout des doigts le clitoris palpiter est une sensation très agréable. Observer sa femme progressivement tomber dans les limbes du plaisir est quelque chose de jouissif pour le partenaire

Quand on est vraiment connecté avec sa partenaire, offrir du plaisir est un don de soi. Si par bonheur la femme s’exprime en retour, vous pourrez recevoir ce plaisir et le faire grandir dans votre corps.

Là encore, pas de certitudes, ni d’idées préconçues sur la manière de faire et/ou obtenir un résultat. Nous avons toutes une manière très personnelle d’exprimer le plaisir et une histoire qui pourrait l’entraver

Mon conseil

Prenez le tempo et gardez-le.
Certains hommes, peu endurant :), ont mal à la main et trouvent fortuit de se stopper soit pour faire une pause soit pour changer de main voire à varier le sens comme par lubie. Rrrrrrr

ça ne se fait pas ! C’est comme jeter un seau d’eau froide sur son plaisir. C’est malin maintenant il faut tout recommencer ! 🙂
Imaginez que je vous fasse écouter une mélodie et que je n’arrête pas de changer de piste, à la fin vous en auriez marre.

De la même manière et pour ne pas toujours incriminer les hommes , la femme emportée dans son excitation peut se désarticuler et obliger l’homme à perdre le contact manuel.

Lors de l’orgasme, il faut également continuer de caresser le clitoris de votre partenaire, même si elle resserre les cuisses. Vous n’arrêterez qu’à sa demande express. Vous serez peut-être circonspecte de voir disparaître ce petit bouton au moment de la montée orgasmique. Je dirai que c’est surtout tout ce qui se trouve autour qui le rend plus petit. 🙂 Non, vous avez raison, il se rétracte, il fond, il s’enfouit à l’intérieur pour mieux exploser dans le plaisir.
Messieurs, vous êtes l’archer qui tend le corps de votre compagne, soyez habille, devenez virtuose.

Nota benne : il serait bon que les femmes s’expriment davantage pour guider leur partenaire. Les hommes n’ont pas de manuel ou de pouvoir divinatoire pour savoir ce qui vous ferait plaisir. Je sais également que c’est un sujet très tabou et dans notre culture c’est à l’homme d’apporter le plaisir à la femme. Les vieilles habitudes ont la vie dure !

Toutefois, si les hommes tentent de faire un pas vers vous, à vous aussi de raccourcir l’espace. Sinon il ne faudra pas venir vous plaindre.

L’insatisfaction naît surtout d’un manque de communication

Conclusion mesdames et messieurs, n’hésitez plus à vous offrir du plaisir, c’est bon pour votre santé, votre moral et votre union.

Annah

pour ceux et celles qui garderaient des appréhensions, besoin d’une aide extérieure, c’est par ici   coach de vie

*toutes les images sont issues de tumblr sauf les lubrifiants crédit soft paris

Leave A Response