Clitoris – quelle tête a t-il?

Posted on Mai 22 2015 - 9:39 by annah

À quoi ressemble le clitoris ?

À cette demande, il m’a été difficile de répondre tant le sexe de la femme est inexistant dans sa représentation.

On parle de plaisir féminin, d’orgasme global ou clitoridien alors, comment l’expliquer à mes lecteurs si je n’ai pas d’image du principal intéressé, le clitoris?

La première chose que l’on apprend à l’école, c’est de reconnaître des images pour ensuite leur associer un nom, les nommer à voix haute et enfin leur attribuer une fonction.

Je vous l’accorde, en maternelle, c’est un peu tôt pour parler sexualité. Ceci dit aux vues des innombrables croquis du sexe masculin accolés dans notre paysage même les enfants sont en mesure d’identifier un sexe d’homme.

Le petit garçon s’observe en premier lieu ensuite les plus grands qui savent tout, car ils regardent le dico, auront tôt fait de lui ébaucher un nanar.

C’est quand même paradoxal!

Non, nous nous ne sommes pas en défaut de sexe. Nous avons un sexe, il est juste différent de celui de l’homme. Pourquoi dans ce cas s’empêcher de nommer et représenter toutes les parties qui le compose?

Le zizi englobe bien le pénis et les testicules. On explique l’érection aux garçons et tout de suite est associé le plaisir.

Que dire d’une zézette, c’est la boite à bébé et par là que tu urines ??? oui mais encore quand tu seras grande, tu auras tes règles et du sang sortira, oui dit m’en plus. Non, le reste est intime.

Ok, je reposerais la question plus tard quand je serais grande. Et pour le dessiner, je fais comment, je dessine un triangle entre les cuisse et je dois mettre des poils ou pas ?

Alors, maintenant que j’ai grandi que j’ai atteint la puberté qui va me parler de mon plaisir? Qui s’y colle, la maîtresse la mère la grand mère ou la bonne copine?

Le plaisir est une histoire de femmes, le clitoris la pyramide!

Avantage évident côté garçons, pas de soucis, ils sont même encouragés à s’asticoter. Certains le font entre potes, pour comparer!

Ils sont pas prêts de sortir du complexe de la plus grosse 🙂

Mais moi, je suis une fille, je ne sais pas que mon sexe tout comme le garçon peut se masturber. Je fais comment, où je caresse ?
Une copine m’a confié s’être frottée contre un oreiller et cela l’avait fait mouiller. Oui bon, c’est vrai, elle est un peu délurée ma copine.

Moi, je n’ose pas faire pareil. Tu images si je me faisais surprendre, j’aurai l’air maline avec mon coussin entre les cuisses !

Alors, je patiente, viennent les cours de bio et les planches anatomiques. Là encore, on me ressert la même rengaine, faire attention aux IST surtout pas tomber enceinte.

C’est plutôt galère de se servir de son sexe.

Et mon plaisir dans tout ça!!

J’ai bien tenté 2-3 fois de poser les doigts dessus et de me frotter, mais à vrai dire, il n’y a pas de quoi en faire une histoire. Je ne ressens rien !

Voilà la problématique est posée

« Comment se découvrir quand on pose les doigts sur son clitoris, au petit bonheur la chance ?».

Maintenant, je me sens prête à passer le cap et puis si j’atteins la majorité toujours vierge, c’est la honte. Lui, il est gentil il fera l’affaire !!!!

Je ne suis plus vierge, je suis grande maintenant ! Question sensations, ce n’est pas terrible ! Nous avons fait l’amour…rapidement et ça fait un peu mal quand même. C’est à espérer que ce soit mieux la prochaine fois !

Les expériences se sont succédé, les copains aussi et le plaisir n’est toujours pas venu pointer son nez.

J’en ai même un qui a voulu me lécher ! là entre mes … sur mon …., c’est dégueu ! Son grand frère lui a dit que pour faire jouir une fille, il fallait lui lécher le clitoris.

Le clitoris, c’est quoi çà et c’est un garçon qui me l’apprend. La honte !
J’ai tapé sur internet clitoris et s’est un monde inconnu qui s’est ouvert à moi. Pourquoi personne n’en a parlé avant ?

La sexualité et le plaisir sont des choses qui s’apprennent sous le manteau. On se construit avec des bribes et des inepties !!!

Bon maintenant, je sais j’ai un clitoris et je peux, je veux me caresser et avoir comme disent ces femmes des orgasmes clitoridiens.

Je ne sais pas à quoi il ressemble mais si je frotte le haut de mon sexe apparemment s’est le sésame.

Je vous l’avais dit , c’est peine perdue de trouver une femme, capable de reconnaître les zones érectiles de son sexe. Pourtant, on sait que le tissu érectile du clitoris est deux fois supérieur aux terminaisons présentent chez l’homme. (8 000)

On devrait le clamer!

Il aurait été bon de l’expliquer plus tôt ! Faire l’amour et comprendre que le plaisir obtenu, est dû aux ramifications de cet organe « le clitoris » dédié uniquement au plaisir.

  1. Peut-être qu’on se serrait un peu plus focalisée sur nous au lieu d’attendre désespérément que ce soit lui qui nous offre le Saint Graal.
  2. Peut-être aussi que l’on aurait davantage participé au lieu de rendre les armes et laisser l’homme se servir de notre vagin comme d’un objet masturbatoire !

Avec des hypothèses, on refait le monde.

Pour celles qui ne se connaissent pas encore et pour les nouvelles générations plus sensibilisées, voici une série de vidéos trouvées sur The Huffington post américain.

Après cette série vous saurez dessiner votre clitoris et le toucher.
Dans le cas, contraire si la gêne persiste vous pouvez toujours me contacter  

Et pour les hommes qui croient encore que clitoris rime avec Yaris, ce n’est pas une voiture mais bel et bien le démarreur pour le plaisir de votre femme.

Annah

L’image de couverture est issue de l’indépendant un auto collant avait été édité suite au reportage Italien.

Leave A Response