Pénis – La virilité au centimètre près !

La virilité au centimètre près !

pénis

Mon pénis est trop petit

Les maudits vestiaires où les hommes ont la possibilité de comparer leur pénis.

Nous avons beau le clamer haut et fort, ce n’est pas la taille qui compte, mais la manière de s’en servir et l’intention mise pendant l’acte qui permettra à la femme choisie de prendre du plaisir.

Rien à faire………….Vous restez bloqué.

Un pénis à votre image

Il suffit de voir les objets érotiques pour agrandir la taille. Les pilules miracles pour briller dans sa virilité ??? L’engouement étrange pour cette opération (la pénoplastie) extrêmement dangereuse qui consiste à épaissir la tige, avec la graisse de vos cuisses !! Ou cette autre opération qui consiste à couper votre ligament suspenseur.

Voyons, au risque d’endommager les nerfs érectiles, diminuer vos sensations voire à causer une complète impuissance, est-ce que cela en vaut vraiment la chandelle ?

Pour le coup, votre verge trop petite deviendra bosselée, asymétrique avec un angle d’érection plus bas. Et je ne parle pas des risques liés à toutes interventions, infection et problème cardio-vasculaire. Quelle belle couleur d’Ecchymose, au choix noir bleu ou vert ? Hum, séduisant !

Pas de gonflette pour augmenter zizi !

Dans ce cas, ne serait-il pas plus judicieux d’opter pour un petit sexe qui soit dur et vigoureux plutôt qu’un long sexe, faible et mou.

Votre sexe n’est pas un muscle, il est constitué de tissus spongieux. Je me permets de vous rappeler, car dans les vestiaires, il est quand même rare de voir vos pénis en action. C’est aussi l’angle sous lequel vous observez les autres qui va donner une perception surdimensionnée. À cela vient se rajouter l’image psychologique que vous avez de votre phallus, qui tient plus à une représentation symbolique et péjorative de votre virilité.

Commencez par observer votre sexe dans le miroir pour obtenir une comparaison équitable.

Tout se joue dans votre tête ! Pensez à consulter pour votre manque de confiance, au lieu de vous en prendre à votre corps.

[su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Un petit pénis grandit plus…, il a une plus grande variation qu’un grand sexe au repos.

La moyenne nationale est de 14 cm. Vous êtes-vous demandé quelle était la taille d’un vagin ? Vous souvenez-vous à quelle distance de l’entrée du vagin se trouvait le point G.

Je dirai dans ce cas, ce sont plus les mouvements et l’angle donnés qui apporteront de bonnes sensations à votre partenaire qu’un manche qui restera au tiers dehors

Un pénis l’art de jouer avec le plein et le vide

Autre point important à prendre en compte. Votre femme est-elle suffisamment excitée ?  A-t-elle appris à se servir de son périnée et enserrer votre verge. Peut-être que si vous collaboriez, cette cavité dans laquelle vous semblez nager vous semblera plus hospitalière tel un fourreau sur mesure chaud et étroit.

À quoi sert votre pénis si ce n’est à prendre du plaisir et en donner ? Dans ce cas, augmenter vos sensations, sa sensibilité, sa force et sa résistance ne serait-ils pas plus intéressant comme objectif ?

C’est le moment que vous devriez penser à étirer et non votre outil !

Qui souhaitez-vous impressionner, vos potes ou votre femme ?

Une meilleure connaissance de soi, de votre partenaire, vos attentes communes à placer devant la taille symbolique (GRANDE).

Annah

 

Érection, des problèmes avec votre pénis?

Érection, le signe d’une sexualité dur..able!

Quoi de plus symbolique chez l’homme que de brandir fièrement son étendard.

Quoi de plus significatif aux yeux de la société comme preuve de sa toute-puissance et sa virilité

être en mesure d’exposer un vif dur !

Bander mou ou pas du tout est-il un vrai problème ?

C’est à croire que les mœurs changent, car il n’est pas aussi important ou nécessaire de bander aujourd’hui. Oui, oui

Avoir des relations sexuelles ne nécessite pas obligatoirement l’implication de la pénétration du membre.

Donc, les hommes atteints de dysfonctionnement érectile se rassurent !

Vous êtes toujours un homme à part entier en mesure de satisfaire votre partenaire même si votre érection est aux abonnées absents.

Ce que je vous annonce n’enlève rien au problème, mais en attendant qu’il se résorbe, il n’est plus nécessaire de vous culpabiliser ou encore de vous focaliser sur la taille ou non de votre érection et si oui ou non vous pourrez tenir.

Vous avez vos consultations chez le spécialiste et de l’autre votre vie de couple.

Je dirai que pour les personnes qui connaissent cette problématique depuis peu, faisant suite à un problème neurologique ou cardiaque, suite à un traitement ou un bouleversement émotionnel, c’est une chance !

Ah! On ne vous l’avait pas annoncé mais des problèmes d’érection surviennent dans ce type de configuration!

Une possibilité qui vous est offerte de découvrir d’autre manière d’appréhender la relation à l’autre.

Non, je n’y vais pas fort.

Pour ceux et celles qui ont lu mon livre sur le plaisir prostatique, vous saviez déjà ce qui avait motivé cette recherche.

Pour les autres ce sera chose faite, à présent !

Mon mari, au cours d’une randonnée en haute montagne a fait ce que les médecins appellent l’AVC du sportif.

Les résultats sont les mêmes, seules petites différences c’est qu’il aura moins de risque d’en refaire un !

Donc, je mesure ce que je vous demande et le chemin à parcourir avant un retour dit «  à la normale »

Allez, ne vous focalisez plus sur ce petit oiseau qui a décidé d’en faire qu’à sa tête !

Il est important de se concentrer sur l’échange et la relation plus que sur le résultat.

……Vous allez pouvoir vous faire papouiller, pour raison thérapeutique, le motif diminuer le stress et l’anxiété.

……Vous allez vous reconnecter avec votre corps et ressentir davantage les sensations.

……Vous allez apprendre à mieux vous connaître.

……Vous allez vous caresser différemment, plus dans la lenteur.

Comme quand on laisse divaguer ses pensées.

…..Vous allez développer votre sensualité et laisser vos mains se perdre

…..Vous allez vous occuper de vous !

Érection apprendre à se faire du bien.

C’est déjà un bon programme, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires

Attention, je n’en ai pas fini avec vous et vos problèmes d’érection!

Ce qui paraissait être un inconvénient va se transformer en doublé gagnant.:)

Un peu de suspens, la suite une prochaine fois, tout dépendra de votre envie de participer au sujet.

Si nous formons une communauté sensuelle, il n’y pas de raison pour que vous ne participiez pas !

Pour ceux ou celles qui auraient besoin d’aide [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Annah

Image de couverture issue de tumblr_n2g3hmXnNJ1ruaaluo1_1280

La fellation gourmandise interdite

Juste un petit coucou pour rappeler les règles de base de la Fellation et profiter d’un plaisir partagé.

fellation
fellation

Quand au commentaire du vieux monsieur!!!!! C’est certainement pas avec la langue que madame le caresse.


Régalez-vous 🙂

Annah

Aborder le sujet de la pratique du sexe oral ou FELLATION?

Cette semaine, j’ai lu un article navrant où la journaliste faisait le grand écart entre la rupture d’une relation et la femme qui ne pratiquait pas de fellation à son mari ! Ou en encore celle qui n’avalait pas le sperme et donc mettait en péril la solidité de son couple. Effarant !

Il n’y a pas de recette miracle dans un couple et surtout pas une pratique sexuelle. Dans ce cas la fellation n’est pas plus primordiale que le cunnilingus, l’Andromaque (lien position) ou la levrette.

Le seul ciment dans un couple c’est la communication et la bienveillance envers l’autre et peut être un peu de chance de tomber sur la personne.

envie de descendre plus bas! pinterest phototèque
envie de descendre plus bas!
pinterest phototèque

LA FELLATION
Pas évident pour toutes. Pratique sexuelle appréciée des hommes, mais parfois beaucoup moins des femmes.

Il n’est pas toujours simple lors de premiers rendez-vous d’aborder nos préférences sexuelles. Même si les femmes savent que tous les hommes aiment cet acte dont résulte très souvent l’orgasme, il n’est pas facile pour elles de s’y adonner spontanément.

Bien que cette pratique se démocratise et rentre dans les mœurs.  Certaines parmi vous, se force et on la nausée rien que d’imaginer lécher leur partenaire

  • Quand j’étais jeune, j’avais vraiment beaucoup de mal. L’odeur d’abord, dans la sexualité des adolescents, on ne peut pas dire que ce soit l’hygiène qui prime. Cet acte à l’époque n’était vraiment pas celui que je préférais. J’avais surtout l’impression de lui faire plaisir et moi je me sentais délaissée. Je n’étais pas sûre de moi. Faire l’amour était à l’époque une affaire de mécanique et pas de savoir-faire. Je n’étais certainement pas un « bon coup ».

  • Je me disais comme je n’aimais pas çà qu’il fallait que cela aille le plus vite possible au risque que de rayer le casque.  J’étais à mon souvenir, impitoyable. Mes gestes étaient brusques et rapides. J’utilisais soit ma bouche soit mes mains, mais je ne les coordonnais pas. Je n’en retirais aucun plaisir !

  • J’ai depuis appris à le faire et en trouver un avantage pour moi. Pas seulement dans le cas de la domination, car il est  certain que d’avoir la partie du corps qu’ils préfèrent entre les dents nous confèrent un grand pouvoir mais c’est aussi et surtout une histoire de confiance. Un lien coquin s’est créé.

Témoignage (pris dans une revue féminine)
Je me sens tellement puissante ; c’est une sensation enivrante de le titiller, de le mettre à l’épreuve avec ma bouche et ma langue. Lorsque je le fais coulisser dans ma bouche de haut en bas, jusqu’au fond de ma gorge, les lèvres serrées… il se tend

Que faire ?

Dédramatiser et communiquer ensemble serait déjà un premier point positif
Sachez que vous n’êtes pas la seule dans ce cas.

  • Pas de pression, tout s’apprend, vous seriez peut être surprise de prendre aussi beaucoup de plaisir

Eh oui ! Ce n’est pas unilatéral. Et si ce n’est  vraiment pas votre truc sait aussi votre droit.
Vous êtes certainement meilleure dans un autre jeu dont vous pourrez abuser.

En amour, c’est vraiment le partage qui rend l’instant jouissif et je ne crois vraiment pas que l’on puisse se séparer d’une personne parce qu’elle ne la pratique pas.
Auquel cas, ce n’est pas la bonne personne qu’il vous faut !

Si vous avez du mal à en discuter ensemble, n’hésitez surtout pas seule ou accompagnée de consulter un sexologue. Le blocage est peut-être plus petit que vous ne croyez et facile à lever avec une personne compétente en la matière. Vous ne risquez pas de les choquer !

Détourner le problème
à vous, messieurs, de rendre cette zone attrayante. Épilez là,parfumez là. Portez une tenue avantageuse.

Allez en douceur
comme tout acte sexuel, il faut du temps pour en apprécier les bienfaits.

1-      Lavez –le, mettez lui un savon  dont vous appréciez l’odeur.

2-      Utilisez des huiles de massages avant de l’embrasser

3-      Descendez que lorsque vous vous sentez prête.

4-       Embrassez-le autour l’entrecuisse.

5-      Approchez-vous

6-      Caressez son sexe

7-      Écoutez votre corps, que ressent-il ? Est-il excité ? Est-ce que votre température corporelle s’élève ? c’est peut être que l’idée fait son chemin un jour vous serez prête à le prendre en bouche

8-      commencez d’abord par l’embrasser

9-      Glissez doucement votre langue de haut en bas

10-   Restez-en là, appréciez cette proximité. La fois suivante ce sera encore plus facile.

On n’apprend pas à plonger d’une falaise. Ce dégoût qui vous semble insurmontable pourrait s’avérer bénéfique. Ouvrir un dialogue avec votre partenaire et sauter un barrage. Vous apprécierez davantage quand vous  ferrez votre fellation. Ce sera un vrai moment de partage dans la compréhension. Ce ne sera que plus jouissif pour vous deux

Pour celles qui le font et n’aiment pas le process est le même. Car si votre homme aime la fellation vous voir le faire par obligation ou avec dégoût casse sa virilité. Vous lui renvoyez l’image qu’il vous écœure ! Alors qu’au départ vous lui faisiez plaisir. Résultat, vous devez tous les deux vous sentir plus mal que bien !

Lien vidéo ludique c’est juste pour vous faire aimer les légumes

Avis des hommes

  1. J’aime qu’elle fasse courir sa langue sur mon frein (petit fil qui relit le prépuce à la verge),
  2. Moi, c’est sur ma couronne  que j’aime qu’elle me lèche (couronne du gland  relief situé à la base du gland et qui en fait tout le tour)
  3. Un autre j’aime qu’elle donne de petits coups de langue sur mon gland
  4. J’aime qu’elle le serre fort
  5. Qu’elle le pompe
  6. Qu’elle l’avale jusqu’à la garde
  7. Moi je veux que ma copine me lèche les testicules sinon c’est juste une pipe
  8. Certains hommes aiment être masturbés en même temps
  9. cela leur donne le sentiment d’être enserrés comme dans un vagin, ce qui décuple leur plaisir.
  10. D’autres préférèrent que les mains ne soient pas utilisées.

Ils s’accordent tous à vouloir qu’on les regarde

Discutez des préférences de chacun. Trouvez le juste milieu entre ce que vous aimez et surtout ce que vous n’aimez pas. Ne perdez pas de vue que dans cet acte, c’est vous qui avez le pouvoir de décision.

Une dernière chose, c’est comme tout, rien ne doit être systématique sinon on perd le plaisir c’est la routine. Un acte derrière un autre, on apprécie plus.

  • Donnez-moi votre avis sur la question
  • N’hésitez pas à partager votre expérience.