Comment faire l’amour ?

La question piège > Comment faire l’amour ?

Ma base ligne et pour cause cette question ne cesse de me tarauder.

Nous vivons une époque où faire l’amour est tellement codifié qu’il est presqu’impossible d’arriver vierge d’images, de postures, pour se laisser guider par l’instant présent.

« Il faut, on doit, c’est comme ça, tout le monde le fait ».

Vous comprendrez mieux pourquoi je m’insurge contre les livres érotiques où la jeune femme, belle de préférence mais toujours un peu mal dégrossit, tombe en pâmoison devant le bellâtre, riche surtout, dès qu’il la regarde et jouit à peine la main posé dans sa petite culotte.

Summum de l’extase quand il la pénètre, ils jouissent en simultané ????????

Non mais franchement, les auteurs n’ont-ils pas de vie sexuelle pour nous dépeindre une relation aussi stigmatisée

Je vous passe le corps à corps musclé où l’ingénue jouit debout plaquée contre le mur, les jambes verrouillées autour de sa taille.

A moins d’avoir 15 ans et pesé 30 kg toute mouillée peu de femmes parmi mes lectrices connaissent le plaisir de la sorte.

Comment trouver des repères pour vivre sa sexualité ?

Vous l’aurez compris hormis les détails cités plus haut, vivre sa sexualité et s’épanouir reste compliqué !

Nous profitons de la libération sexuelle, faire des expériences de toutes sortes restent autorisées et pourtant qui aujourd’hui peut clamer vivre la sexualité de ses rêves ???

Revers de la médaille, l’amour et le plaisir ne vont pas toujours de paire. Je suis choquée 

Nous pouvons éprouver beaucoup de sentiments pour un partenaire sans pour autant réussir à traduire ce sentiment en intensité sexuelle.

L’idéal serait de réunir les deux ! oui, non ??

Le but de ce blog est de vous permettre de vous interroger. Sortir de la dite « normalité » Trouver le rythme qui vous convient. Vous appuyer sur mes recherches. Avoir quelqu’un avec qui échanger sur vos doutes. Osez, parce que vous aurez les mots pour dire ce que vous aimeriez faire et /ou recevoir de votre partenaire. Exit la peur la culpabilité et la honte de jouir de votre corps comme bon vous semble.

La sexualité, s’il est un impératif, se doit d’être joyeux !

Marre d’osciller entre perversion ou pathologie.

Pourquoi ne pourrions-nous pas vivre simplement la sexualité qui nous fait envie ?

Nous passons notre temps à nous buter contre des étiquettes.

Ce ne sont plus nos envies ni les messages du corps qui nous guident mais la bienséance et la morale.

On peut pester autant que nous le voulons, nous insurger. Nous sommes malgré tout formatés !

Oui, il faudra faire avec ses croyances son éducation et ses peurs et ses inhibitions

Le corps et l’esprit ne sont pas toujours d’accord. Et s’est une bonne chose, cela oblige à se repositionner sans cesse.
Nager à contre courant ne sert à rien à moins de vouloir vous épuiser et rester frustré

En sexualité, nous souhaitons mais ce n’est pas pour autant que nous le pouvons.

Je ne dois pas je ne peux pas mon corps s’y refuse (enfin non plutôt mon cerveau et vis et versa) oui mais je ne lubrifie pas, je ne bande pas, j’ai envie, le scénario m’obsède mais je ne passe pas à l’acte. Finalement je plonge mais je suis déçue car ce n’est pas avec la bonne personne. Je vis d’une certaine manière au grand jour puis d’une autre en back stage. C’est une torture, n’est-ce pas ? 

Mon début de réponse

Il est important de vivre ce que nous sommes et non l’image que l’on voudrait être.

Il y a de bon jour de bonnes périodes et puis il y a le creux de la vague, c’est ainsi mais pas non plus dramatique.

La vie que vous avez à quelque chose de bon à vous apprendre surtout dans la difficulté

Laissez-vous du temps pour grandir et mûrir.
Ne vous jugez pas trop durement.

Essayez de libérer votre parole

Sortez de l’isolement, ne restez plus à souffrir dans votre coin emmuré dans votre silence, beaucoup de femmes vivent également les mêmes problématiques. On se retrouve sur le site de coaching intime

Et vous quelle solution avez-vous adopté pour être bien?

Laisse ton avis dans les commentaires

A bientôt

annah

Formation sur le massage anal et prostatique

Bonjour à vous tous lecteurs et lectrices non abonnés à ma newsletter. Petite annonce pour bénéficier de la promo avec un peu de retard.

Jeux de mains, jeux de corps, le massage à l’honneur

Cela fait déjà quelques années, que nous communiquons ensemble.

Je vous ai souvent questionné à travers des sondages :

Le dernier en date montrait que :

75 % des femmes aimeraient apprendre à faire un massage tantrique et érotique à leur partenaire.

63 % Hommes/Femmes aimeraient apprendre à préparer son ou sa partenaire à la pénétration anale.

Et 75 000 personnes ont plébiscité, mon article sur le massage de la prostate, c’est énorme !

Pour savoir plus cliquer ICI

J’ai donc décidé de vous préparer un petit packaging, pour les vacances. J
Vu le temps qui s’amorce pour l’été quitte à rester à l’intérieur autant réchauffer l’atmosphère.

En partenariat avec deux sexologues Américaines, oui, je persiste, le regard des filles est intéressant dans ce domaine, il apporte de la douceur et un petit côté plus sensuel.

En exclusivité pour les Français, une mini-formation sur un sujet encore trop souvent tabou.

Attention, l’offre promotionnelle n’est valable que 10 jours, à compter d’aujourd’hui !

1.      Une vidéo sur massage tantrique et érotique de votre partenaire. (pas de panique, mesdames, votre tour arrive.) (en anglais)

2.      Une vidéo de préparation au massage et à la pénétration anale.

3.      Une  vidéo sur le massage anal pour Homme

4.      Une vidéo sur le massage anal pour une Femme

5.      Une  vidéo sur le massage anal Femme/Femme

Voir le contenu de la formation ICI

Et j’ai remis en vente mon livre sur le massage érotique de la prostate, mais avec une belle surprise.

Voir ici la surprise.

« On prend son plaisir où on le trouve :
ordinairement un degré plus bas qu’on ne l’avoue »
Louis DUMUR

C’est le moment d’ouvrir de nouveaux horizons !

Je vous souhaite beaucoup de plaisir

Annah

L’homme idéale existe-t-il?

ARTICLE INVITEE : Mylhena coach de vie intime

L’homme idéal, mythe ou réalité?

Au détour d’une discussion entre femmes, le sujet s’est porté sur : l’homme idéal,

Ce serait quoi pour vous trouver l’AMOUR de VOTRE VIE ?

Je m’amuse de cette vision, vouloir avant de débuter une relation, trouver la perle rare !

Il suffit de regarder les couples tout justes mariés. L’idéalisme de la relation dans sa parfaite  sacralisation et trois ans après le déchirement car finalement la projection et les attentes ne sont plus en adéquation.

C’est un peu comme décidé qu’un film serait d’ontologie avant de l’avoir vu et de comprendre avec le temps, l’empreinte qu’il nous a laissée.

Car il est bien question de temporalité. Ce n’est qu’après coup que l’on se rend compte que la personne, avec qui nous avons partagé notre vie, était vraiment celle qui nous a fait le plus vibrer, aujourd’hui encore après son départ. Une personne qui avait son caractère et ses défauts, ses petites manies mais qui aura su enrichir notre vie.

Pour les hommes, je ne peux dire, mais côté fille, le culte du prince charmant reste très prégnant au moment de la quête. Quand ce n’est pas la copie conforme de la figure paternelle qui est recherchée. Image là encore erronée, les yeux d’une petite fille et ses attentes ne peuvent correspondre aux besoins d’une femme. C’est de tendresse et de protection qu’il est d’avantage question et non de relation d’adulte sexué qui assume leurs besoins.

Franchement quelle tête pourrait-il avoir ce chevalier servant ?

Dans son aspect idéal, j’ai l’impression qu’il réside un côté aseptisé ! Un homme qui n’a pas de flatulence, qui ne se trompe pas, qui a toujours le bon regard, auprès duquel nous serions perçues telle une reine.

Ca ne manquerait pas un peu de corps et de vie, cette image figée dans une tour d’ivoire ???

A priori, si j’ai bien compris nous attirons à nous la personne qui répondra à la demande inconsciente de nos besoins, bons ou mauvais, pas de jugement.

Il ne fera que passer ! Les critères évoluent et son image se transformera avec le temps. Ce qui tendrait à prouver soit que cette personne évoluera à vos côtés en synchronisation soit, ils seront plusieurs à traverser votre vie???

QUIZ

Qu’est-ce qui a motivé votre choix ?

Sommes-nous parfaitement objectif et rationnelle quand nous tombons amoureuses ? 🙂

  1. Est-ce pour faire enrager nos parents que vous avez choisi le Bad boy ou pour se conformer à leurs attentes du gendre idéal que vous vous êtes unis à Louis-Philippe ?
  2. Est-ce son ossature cossue qui vous a fait privilégier l’image du protecteur de la tanière ?
  3. Est-ce son âge et son état d’esprit rassurants qui ont fait de lui le candidat parfait à la reproduction ?
  4. Est-ce à défaut d’avoir réussi à attirer celui qui vous intéressait que votre regard s’est porté sur un second choix plus à votre portée
  5. Est-ce votre instinct, votre lien familial, le contexte social ou une image sociétale qui a guidé votre choix ?

Finalement, sommes-nous  aussi libres quant au choix des personnes qui partageront notre vie ?

Seriez-vous dresser un portrait de votre homme idéal ?

Enlevez de votre tête tous les barrages de race de sexe ou de genre.

Est-ce que l’aspect physique, spirituel ou son rang social rentre en ligne de compte ?
Que voudriez-vous vraiment partager comme points communs avec cette personne ?

Quel projet voudriez-vous mener ensemble ? (carrière famille humanitaire médicale sportive artistique)

À présent, regardez votre liste et comparez avec la personne qui partage votre vie.

Est-ce proche de vos aspirations. Avez-vous des possibilités d’améliorer les choses ou vous vivez aux antipodes.

C’est en posant cartes sur table que vous pourrez agir en conscience sur votre vie et faire des choix dans votre intérêt. Vous avez la possibilité d’harmoniser votre couple cela demande juste quelques ajustements 🙂

A vous de revoir vos objectifs !

Si vous avez besoin d’un accompagnement je suis à votre écoute sur le site coachdevie-lyon.fr. Vous pouvez me contacter par mail contact@coachdevie-lyon.fr

Mylhena CRIGNON

 

 

La perte de désir est une vaste fumisterie !

Comment peut-on croire que nous n’avons plus de DÉSIR ?

Nous sommes par définition des êtres désirants.

Nous avons tous et toutes le désir de posséder, de changer, d’aller, d’avoir.

Penser que le désir n’est plus, en nous, serait une erreur monumentale.

Il est à mon sens, juste déplacé.

La perte de désir

Je me base sur un cadre d’un sujet sain.
Je parle d’une personnes, comme vous et moi, surmenée, névrosée et je rajouterai légèrement dépressive dues à la frustration, de ne pas avoir tout ce qu’elle désire.

Une personne sans traitement lourd qui pourrait altérer son métabolisme. Là encore, même si nous n’évoquons pas la sexualité, car elle n’est pas la priorité du corps ni de l’esprit à cet instant. Cette personne a envie soit de guérir, soit de tourner la page, soit de partir.

Le Désir reste omniprésent !

la perte de désir et le couple

Dans le cadre du couple, qu’est-ce qui amène l’un des deux partenaires à ne plus ressentir de désir pour l’autre ou une attirance pour la sexualité ?

Qu’est-ce qui empêche une personne saine de recevoir de la tendresse, de l’énergie, sa dose de bien-être ?

Ce type de question, vous vous les posez quand vous avez laissé les choses s’installer et qu’il est difficile de revenir à ce que vous appeliez la normalité de votre sexualité.

Demander -exprimer l’envie et avoir une réponse (quasi systématique) favorable pour aboutir à la réalisation de l’acte, sans trop d’efforts.

la perte de désir et la sexualité

Je dirai que c’est avant le couac que les choses ne fonctionnaient pas. C’est comme de mettre sa sexualité en pilotage automatique.

Vous avez appris la sexualité au travers de croyances entretenues par des informations plus ou moins exactes, glanées auprès d’ami( e)s, de magazines et/ou avec des films. À aucun moment vous n’avez fait sens avec vos propres désirs. La mécanique répondait favorablement pourquoi s’attarder sur le sujet.

Jusqu’à présent chacun de vous donnait son corps ou utilisait le corps de l’autre à des fins hygiéniques. Vos organes sexuels n’ont été que l’outil pour arriver à la réalisation inconsciente de votre destin, perpétuer la race. (et vous vider les couilles)

Regardez autour de vous le nombre de couples qui après bébé ne font plus l’amour et se disent en perte de désir et pourtant ne font rien. Par nature, on se contente du minimum. Tout comme dans les autres domaines, vous utilisez très peu les ressources qu’offre la sexualité.

Si je fais l’analogie du corps = voiture, vous n’êtes pas là de maîtriser l’engin !

La sexualité comprend le corps, la tête, le cœur et l’état d’esprit. Un peu d’investissement de votre part !

Vous demandez aux thérapeutes comme aux garagistes de soulever le capot pour réparer seulement l’un des aspects. Vous oubliez que c’est vous qui êtes au volant.

La solution est en vous !

Pourquoi puisqu’aujourd’hui vous voudriez suivre votre désir, avoir une sexualité qui vous ressemble, vous ne vous l’autorisez pas ?

La perte de désir, la bonne question

Pourquoi puisque vous avez pris conscience de votre désir, ne passez-vous pas à l’acte ? Elle est là, la vraie question.

Qu’est-ce qui vous empêche d’être vous même?

Arrêtez de vous cacher derrière le planning, les enfants, l’âge, l’orientation sexuelle, la famille, la religion.

La sexualité est en vous et pour vous !

Pour ceux qui auraient besoin d’aide [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr » style= »bubbles » background= »#10c9e0″ size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: heart-o » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »inscription »]coach de vie[/su_button]

Bonne semaine
Annah

Sex-toys et érotisme, une association de choc

Pourquoi intégrer des sex-toys dans son scénario érotique

« La meilleure façon d’utiliser l’imagination, c’est la créativité. La pire façon d’utiliser l’imagination, c’est l’anxiété. » deepak chopra

Cette citation m’a inspiré ce matin et colle bien avec l’idée que j’ai de l’ajout de sextoys dans notre sexualité. Faire preuve d’imagination est importante quand on souhaite utiliser tous ces gadgets, hersâtes de pénis.

Pourquoi devrions-nous utiliser un jouet pour ressentir du plaisir ?

Tout comme le reste des râteaux de nôtre vie, la sexualité est soumise au stress, la normalité, la performance.

On ne nous a pas éduqués dans l’idée que notre corps était source de jouissance. Personne ne nous a dit qu’il était beau, solide et qu’il était sain de le caresser.

Le corps et ses premières manifestations ont été un problème dès l’adolescence. L’arrivée des restrictions : « il ne faut pas, ça ne se fait pas, tu ne dois pas, retiens toi, ne te touche pas, c’est sale. Ensuite sont arrivés les regards en coin, les regards déplacés posés sur votre anatomie pour glisser tranquillement sur des commentaires obscènes, voire méchants.

Pas simple dans ses conditions de découvrir son corps et son potentiel. Finalement, on a baissé la garde et cédé les armes à une tierce personne.

Le sex-toys à la pointe de la technologie

Avec la banalisation de la vente de sex-toys, il est devenu monnaie courante, pas encore une obligation, mais presque une normalité de posséder au moins un jouet.

Nous avons la chance de vivre dans une aire de révolution des genres et de la sexualité.

C’est pourquoi il me semble important de faire des pauses pour ne pas se perdre.

Tests, blog et sex-toys

Je ne suis pas une testeuse à proprement parlé. Je ne teste que ce qui me plaît, ce m’interpelle et complète un article. Pour trouver les détails techniques et toutes les nouveautés, il me semble que vous vous trompez de lieu!

Le blog n’a pas vocation de vous soigner ! C’est au travers de questionnements qui me sont très personnels que j’ai envie de vous faire réagir, vous interroger sur vos besoins. Peut-être à terme mieux les comprendre et les accepter.

Pourquoi intégrer un sex-toys ?

1 – pour raison médicale

Pour revenir au sujet qui vous préoccupe, les sex-toys voici mes débuts

J’ai intégré les jouets par nécessité pas franchement par envie ! Au début, ce n’était pas vraiment une volonté de décliner le plaisir. Avec un passif de violences sexuelles, il n’est pas rare chez les victimes d’être anorgasmiques, d’avoir des soucis à prendre du plaisir ou avoir des difficultés à faire ami- ami avec son corps et plus encore avec son intimité.

Pour aider à se décontracter, un sexologue avait conseillé l’utilisation de sex-toys pour progresser pas à pas vers l’acceptation d’un corps étranger.

Hors de question de mettre les doigts dans le pot de confiture ou se caresser la vulve. Plus Facile de se dédouaner quand ce sont des doigts ou un jouet.

Quand on a été violé (e) ou subit dans attouchements (sans son souvenir) cela peut provoquer des réactions de rejet ce qui de prime abord semble illogique puique vous aimez la personne en face de vous.

l’entrée du sexe reste une chose compliquée!

À première vue, le jouet a semblé être une bonne idée et ça nous permettait de proposer une variante et rendre les choses plus ludiques. Dédramatiser l’acte sexuel est en soi est pour tous une bonne chose, à mon sens. Pour que la sauce monte il suffit de trouver le/les toys adéquates.

Tout ça pour vous dire qu’on s’est posé des questions, beaucoup de questions avant de choisir celui qui pourrait m’aider. Ne vous découragez pas si vous êtes dans ce cas. Un jour ou l’autre le cerveau se déverrouille, le plaisir surgit !

2- par curiosité

Se tenir au courant de ce qui pourrait vous apporter du plaisir permet de se tenir éveillé sur ses propres besoins. Garder à l’esprit que l’érotisme se travail, ce n’est en aucun cas une faculté innée.

La curiosité est un bon défaut en matière de sexualité. Elle est le moteur de vos envies. C’est parce que quelque chose vous interpelle que vous avez envie d’aller voir plus loin. Regarder la vitrine d’un lovestore ou passer la porte, va vous mener vers des univers insoupçonnés. Vous allez être choqué, intrigué, amusé. Il est certain que cela ne vous laissera pas indifférent. La petite lumière se sera allumée, elle lui faudra un peu de temps pour trouver son chemin.

3- pour varier les plaisirs

La sexualité est plurielle, les envies changent, la monotonie s’installe rapidement, il est parfois utile d’apporter des variantes à un plaisir acquis. Sortir de sa zone de confort déstabilise, autant qu’elle crépite de plaisir.

À vous de comprendre ce qui vous pousse à intégrer un sex-toys.

Vous pourrez vous rendre dans la rubrique tests , et retrouver mon avis sur différents jouets qui pourraient coller avec vos envies du moment.

Mon conseil

Ne pas vouloir posséder, pour être le premier, surtout si le produit ne colle pas avec votre sexualité ??? C’est une perte de temps pour vous et votre couple et vous risquez de faire machine arrière. Vous disputer pour des dépenses inutiles. Brusquer ou contrarier votre partenaire si vous n’avez pas réussi à communiquer clairement sur les nouvelles expériences que vous souhaitez engager.

Attention aussi, à ne pas vouloir aller trop vite et choisir des tailles inadaptées à votre gourmandise au risque de vous écœurer. On peut travailler la sodomie avec un bijou ou une chaîne anale plutôt qu’un plug ou un godemichet

Je me permets de souligner que le jouet ne fait pas tout ! Le contexte et votre implication sont tout aussi importants sinon plus :). Soyez créatifs !

Si vous gardez des inhibitions des peurs incompréhensibles ou simplements envie de faire le point un [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »bubbles » background= »#2dd9ef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: heart-o » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »coach de vie »]coach de vie[/su_button]

À bientôt

annah

Se toucher!

L’importance du toucher

La haine et la destruction ont fait leur lit dans le désert affectif. Le manque de contacts physiques et sensuels dès la petite enfance rendra l’homme en devenir plus dur envers lui-même et son entourage.

La caresse d’une main bienveillante qui parcourt la peau nourrit l’âme et le cœur d’une personne. Freud disait à juste titre et les taôistes l’avaient affirmé bien avant : notre santé mentale est en lien avec la satisfaction sexuelle.

Pour les Orientaux faire l’amour est aussi essentiel que  respirer ou manger, c’est dans l’ordre des choses.

Je vous ai présenté sur facebook le livre de Jolan Chang « le tao de l’art d’aimer » et pour l’auteur le besoin d’équilibrer les forces (terre et ciel) est essentiel. Cette théorie se vérifie en matière de plaisir. L’union de l’homme est de la femme, du yin et du yang, une ambivalence présente en chacun de nous.

L’éveil des sens : l’eau et le feu – la douceur et la force – la lenteur et la puissance – la douleur et le plaisir.

Qu’ avez-vous retenu de mon dernier article sur le massage

Mon but était d’éveiller votre sensualité et d’avoir un prétexte tendre et généreux pour rencontrer l’aimé(e).

Certains parmi vous, je ne dis pas que c’est vous, cher lecteur qui lisez ces quelques lignes, mais les autres:)  ceux qui se sont égarés en chemin. Ils n’arrivaient plus ou ne savaient plus comment provoquer la rencontre.

Un peu trop de routine, à force on se perd de vue.

Donc, si c’est moi qui  le recommande comme exercice d’approche en préliminaires, voilà qui vous donnera à tous, le sésame et, vous dédouanera d’avoir les idées mal placées 🙂

Ce qui m’intéresse, c’est vous aider à rallumer l’étincelle. Si ça tourne mal, vous pourrez toujours me le mettre sur le dos, n’est-ce pas ?

L’intérêt de se toucher

> de l’auto-massage vers des caresses partagées dans le couple

cela ne relève pas de la performance, un doigté délicat à la rigueur, de la douceur c’est certain, mais de l’observation surtout.

Ecouter son corps et ses besoins!

Quelles zones se toucher,  avec douceur ou fermeté, avec de l’huile ou avec un jouet (roulette de rotenberg, pinces, plume )?

Être peau contre peau ( votre main ou celle de votre partenaire sur votre corps ) réveille très vite votre sensualité sans obligation d’aller plus loin. À moins d’êtres gauches se toucher et se caresser est à la portée de tous.

À quoi ça sert d’allumer le corps si vous ne pouvez gouter au fruit ?

Apprendre la patience, faire monter l’excitation et attiser votre désir puis seulement se poser la question : quelle suite à donner. Enlever l’obligation de faire pour faire – faire par hygiène – par devoir conjugal,  permet de revenir à ses besoins et ses envies.

Vous pouvez batifoler sans baiser, vous échauffer et réserver la suite pour plus tard ou vous apprivoiser et vouloir approfondir le sujet. C’est toujours vous qui êtes aux commandes, à vous de décider ce qui vous plaira de développer ensemble.

Mon conseil

Faire durer l’échange ! Apprendre à détecter les signes avant le point de non-retour

Immédiatement, vous penser à l’homme, mais chez la femme aussi c’est intéressant de prendre son temps, d’explorer, soulevez les plis et replis, étirer, contourner, caresser, mordiller, sucer laper et humer sa vulve.

Et vous mesdames, vous pouvez frotter votre tête dans sa poitrine, sentir la chaleur de sa peau, son odeur, caresser son corps le griffer. Soupeser, étirer, contourner, effleurer, presser et chatouiller son membre.

Une fois la performance retirée du jeu, il est plus facile de s’amuser et d’inter changer les rôles.

On est tour à tour au-dessus puis en dessous, le masseur puis le massé, le dominant et le soumis celui qui contrôle et celui qui se laisse aller.

Le corps n’est plus un objet, mais une passerelle vers l’expression de vos désirs !

À vous d’être créatif !

Partagez votre expérience vos petites astuces pour mettre l’ambiance

et toujours pour les personnes qui souhaiteraient comprendre les blocages dans leur couple, une coach vous attend

[su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »bubbles » background= »#2defe7″ size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: heart-o » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »coach de vie »]coach de vie[/su_button]

Annah

Test – Un massage au gel lubrifiant- YesforLov

Une promesse de tendresse!

 « Il y a plus de sagesse dans votre corps
que dans vos philosophies les plus profondes
 ».
Nietzche

Vous avez été nombreux à me demander le secret de l’épanouissement dans le couple. Si je devais trouver une réponse dans l’immédiat, je crois que c’est vers, l’image que l’on pose sur la sexualité que j’irai chercher, changer de regard.

gel lubrifiant

 

En occident, nous n’avons pas compris que la sexualité était tout aussi vitale que respirer ou s’alimenter. C’est aussi la raison pour laquelle en parler et/ou faire l’amour reste empreint de tabou.

Pour un temps, je vous propose de mettre de côté vos talents de bête de sexe, au gros zizi 🙂 pour revenir à plus de tendresse dans votre couple. Pour cela l’utilisation de vos autres sens, tels que l’odorat et le toucher seront à l’honneur pour un peu plus d’harmonie.

Vous avez sans nul doute entendu parler de tantrisme, de Tao, de kung fu sexuel, de lingam et/ou de yoni. Tout ceci est à vrai dire détourné et associé à un monde parallèle très proche de la prostitution, malheureusement. Il vous suffira de taper le mot générique « massage » sur google ou tumblr pour voir fleurir un tas de filles dénudées qui proposent des massages pour hommes ou des jeunes hommes qui donnent les mensurations de leur engin à l’attention de leurs futures clientes pour des massages privés et plus???? …  en toute discrétion.

Pour éviter tout amalgame, il n’y aura personne d’autre, hormis vous et votre femme.

gel lubrifiant

Avoir une relation, sexuée, avec une personne de même sexe ou de sexe opposé, demande de l’empathie, de la tolérance et une bonne dose d’amour. L’autre ne vous appartient pas ! Il faudra donc l’apprivoiser à chacune de vos rencontres. Si vous vous servez de l’autre dans un sens unilatéral, c’est la frustration, la colère, l’incompréhension ou la haine que vous allez voir germer.

Pour garantir le plaisir à la fois sexuel, physique et psychologique, il est important de ne pas négliger « le toucher »

Attention, côté homme, je vais vous demander de faire preuve d’ouverture d’esprit et faire appel à votre sensibilité. Le fameux côté yang des femmes, présent en chacun de vous. Appréciez l’abandon, donnez les rênes à votre femme dévouée et pleine d’empathie qui œuvre à votre bien-être !

Côté femme, messieurs soyez doux et sensuel. Prenez votre temps de la caresser dans tous les recoins 🙂

Voici une nouvelle expérience avec du gel lubrifiant de massage YES FOR LOV pour détendre votre esprit et votre corps.

Il n’est pas toujours possible d’avoir une huile pour les préambules, un lubrifiant pour l’intimité de madame, et un gel anal à portée de main, au cas ou ?? 🙂  Cela représente un coût et selon l’ambiance, on se mélange parfois les pinceaux. « Ah non, aille ça brûle, ce n’est pas la bonne huile. Ah là non, ça ne glisse pas, tu t’es trompé. Ah, ça colle.  Bref en plus d’être désagréable, ça casse un peu la dynamique.gel lubrifiant

Optimiser le massage – Deux choses à ne pas négliger !

  1. L’ambiance
    feutrée, chaude…très chaude, on monte le thermostat pour rester le plus longtemps nu sans souffrir d’un refroidissement inopportun. Quelques bougies pour le côté romantique et pour lui inspirer confiance, stimuler l’odorat un parfum d’ambiance de votre préférence
  2. L’huile
    Son choix va déterminer la longueur du massage et le plaisir partagé
    Trop grasse, vous allez en mettre partout, glisser au risque de riper.
    Trop sèche, vous allez pincer la peau et/ou l’échauffer.
    Si l’huile est parfumée ou constituée de composants allergènes, vous risquez des irritations.
    Attention, également à l’odeur qui peut aussi écourter la caresse sensuelle, une odeur âpre ou trop fruitée peu écœurer.

Avant de l’appliquer, réchauffez-vous les mains et les avant-bras !

Mon choix aujourd’hui, se porte sur « massage intégral gel lubrifiant » de chez YES FOR LOV

Les coquins/coquines vont avoir un prétexte de plus pour se retrouver nu !

Pour ce jeu, je me permets de faire la scission avec le salon de massage donc pas d’huile grasse au menu, mais un gel lubrifiant à couler sur votre corps entier. Rrrr. Elle ressemble plus à un filtre qu’à de l’huile. Une giclée du produit et vous aurez la sensation d’avoir déversé de l’eau. C’est froid ! Luisant, c’est bien du lubrifiant et dès que la peau l’absorbe, c’est doux comme un voile de soie, un toucher poudré. La marque le présente comme une seconde peau, c’est tout à fait l’impression que j’ai eu ! Sa texture est une invitation au corps à corps.

Son PH neutre et sa base lubrifiante permettent de s’enduire les parties les plus intimes sans risque de brûlure, irritation ou allergie. C’est un gel à la composition naturelle sans huile minérale ni paraben. C’est un deux en un, pas d’interruption ni de détour par la douche, après ou pendant le massage vous pourrez brancher la prise male/femelle. Ce produit est compatible avec les préservatifs, je ne vois rien en revanche concernant les sextoys.

Je reviens avec mon côté popo, pour le plaisir anal même si la caresse au bord reste très agréable, il n’est pas vraiment possible d’approfondir le sujet. Cet endroit nécessite une texture plus épaisse qui graisse et qui dure. Enfin, deux plaisir et demi sur trois, c’est déjà beaucoup pour un gel lubrifiant.

gel lubrifiant massage
gel lubrifiant massage intégral – YESFORLOV

Même si une petite quantité suffit au plaisir, je vous conseille de ne pas lésiner ! Badigeonnez bien vos mains et vos avant-bras et n’hésitez pas à enduire le corps du massé.

Concernant son odeur, ce n’est pas elle qui va mettre l’ambiance. C’est assez difficile à décrire, mais je dirai que l’odeur a le goût rassurant de l’enfance, entre la vanille délicate et le lait pour bébé. L’odeur discrète est plus perceptible au masseur qu’au massé ! Après le massage, on se sent la peau douce avec une odeur qui n’enverra aucun signaux à l’‘entourage, sur les quelques heures passées en bonne compagnie. Idéal pour les hommes qui gardent souvent l’appréhension de se retrouver enveloppé dans une odeur capiteuse, trop féminine.

Ces 100ml sont renfermés dans un flacon plastique neutre au packaging sobre blanc et or. Il reste très fonctionnel avec sa pompe pour un prix correct de 29,90€.

Je souligne également que tous les cosmétiques érotiques de la marque YESFORLOV sont Français.

Vous ferez une bonne action, en choisissant ce gel bien-être la planète, vous participerez à la préservation de l’écosystème.

Mon petit plus conseil

  1. Il est temps de libérer vos inhibitions et délester le poids dans votre poitrine. Pendant le massage, pensez à respirer. Inspirez et expirez par le nez.
  2. Le massage (automassage ou en couple) est le meilleur moyen pour déterminer les zones érogènes et aborder une meilleure connaissance de son corps. S’offrir à son/sa partenaire est une preuve de confiance et le préliminaire de choix même si je n’aime pas cette appellation, car pour moi la relation débute au premier regard coquin, à la caresse effleurée qui fait frissonner la peau, au baiser volé qui allume le désir et se termine après satisfaction des 2 parties et cela n’inclus pas nécessairement le coït, mais bon, à chacun son opinion sur la question

Le massage terminé, je me sens comme … sa reine et vous ?

gel lubrifiant massage

Pour retrouver ce gel intégral, c’est par ici [su_button url= »http://www.yesforlov.com/fr/notre-ligne-plaisir-intime/37-massage-integral-lubrifiant-3700444604198.html, » style= »3d » background= »#ef872d » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »gel lubrifiant »]gel lubrifiant [/su_button] c’est bientôt Noël !

J’ai oublié de vous dire que les frais de port, vous étaient offerts mais vous le reverrez sur le site de YESFORLOV.

Je vous dis à très bientôt

Annah

Pour ceux et celles qui gardent des inhibitions, problèmes de communication ou de désir, des séances de coaching sont possibles [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2defec » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »coach de vie »]coach de vie[/su_button]http://coachdevie-lyon.fr/

  • toutes les images sont issues de tumblr revues et corrigées par mes soins. Le nom du photographe inconnu. Si quelqu’un reconnais son travail je peux ajouter le lien ou supprimer votre photo!

Pénis – La virilité au centimètre près !

La virilité au centimètre près !

pénis

Mon pénis est trop petit

Les maudits vestiaires où les hommes ont la possibilité de comparer leur pénis.

Nous avons beau le clamer haut et fort, ce n’est pas la taille qui compte, mais la manière de s’en servir et l’intention mise pendant l’acte qui permettra à la femme choisie de prendre du plaisir.

Rien à faire………….Vous restez bloqué.

Un pénis à votre image

Il suffit de voir les objets érotiques pour agrandir la taille. Les pilules miracles pour briller dans sa virilité ??? L’engouement étrange pour cette opération (la pénoplastie) extrêmement dangereuse qui consiste à épaissir la tige, avec la graisse de vos cuisses !! Ou cette autre opération qui consiste à couper votre ligament suspenseur.

Voyons, au risque d’endommager les nerfs érectiles, diminuer vos sensations voire à causer une complète impuissance, est-ce que cela en vaut vraiment la chandelle ?

Pour le coup, votre verge trop petite deviendra bosselée, asymétrique avec un angle d’érection plus bas. Et je ne parle pas des risques liés à toutes interventions, infection et problème cardio-vasculaire. Quelle belle couleur d’Ecchymose, au choix noir bleu ou vert ? Hum, séduisant !

Pas de gonflette pour augmenter zizi !

Dans ce cas, ne serait-il pas plus judicieux d’opter pour un petit sexe qui soit dur et vigoureux plutôt qu’un long sexe, faible et mou.

Votre sexe n’est pas un muscle, il est constitué de tissus spongieux. Je me permets de vous rappeler, car dans les vestiaires, il est quand même rare de voir vos pénis en action. C’est aussi l’angle sous lequel vous observez les autres qui va donner une perception surdimensionnée. À cela vient se rajouter l’image psychologique que vous avez de votre phallus, qui tient plus à une représentation symbolique et péjorative de votre virilité.

Commencez par observer votre sexe dans le miroir pour obtenir une comparaison équitable.

Tout se joue dans votre tête ! Pensez à consulter pour votre manque de confiance, au lieu de vous en prendre à votre corps.

[su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Un petit pénis grandit plus…, il a une plus grande variation qu’un grand sexe au repos.

La moyenne nationale est de 14 cm. Vous êtes-vous demandé quelle était la taille d’un vagin ? Vous souvenez-vous à quelle distance de l’entrée du vagin se trouvait le point G.

Je dirai dans ce cas, ce sont plus les mouvements et l’angle donnés qui apporteront de bonnes sensations à votre partenaire qu’un manche qui restera au tiers dehors

Un pénis l’art de jouer avec le plein et le vide

Autre point important à prendre en compte. Votre femme est-elle suffisamment excitée ?  A-t-elle appris à se servir de son périnée et enserrer votre verge. Peut-être que si vous collaboriez, cette cavité dans laquelle vous semblez nager vous semblera plus hospitalière tel un fourreau sur mesure chaud et étroit.

À quoi sert votre pénis si ce n’est à prendre du plaisir et en donner ? Dans ce cas, augmenter vos sensations, sa sensibilité, sa force et sa résistance ne serait-ils pas plus intéressant comme objectif ?

C’est le moment que vous devriez penser à étirer et non votre outil !

Qui souhaitez-vous impressionner, vos potes ou votre femme ?

Une meilleure connaissance de soi, de votre partenaire, vos attentes communes à placer devant la taille symbolique (GRANDE).

Annah

 

Le poids des mots.

Comment par l’auto-programmation, et l’emploi de mots négatifs, on peut briser son union ?

Se voir accéder au plaisir, être en accord avec son/sa partenaire, aide sensiblement les couples qui seront amenés à rencontrer des difficultés et/ou vivent des moments d’éloignement à glisser dessus, La situation qui se doit d’être vécue pour leur apprentissage, sera rendue moins pesante.

N’oubliez pas cet adage « c’est dans la relation à ‘l’autre que l’on apprend sur soi, c’est l’effet miroir»

La projection mentale de leur désir accompli renforcera leurs liens.

On est heureux ensemble, nous partageons une sexualité épanouie, j’aime ses imperfections, je découvre tous les jours de nouvelles choses sur l’autre, je suis bien à ma place. C’est avec elle que je vieillis.

Évidemment, ces personnes ont des coquilles tout comme vous et des tracas dans leur couple, mais ne perdent pas de vue l’idée que le plus important est d’être ensemble.

Il n’y a pas de manuel ou de recette miracle !
Le couple se travaille, la cohabitation, l’entente, le partage, la parentalité, les familles, la sexualité.

Certains parmi vous, sont plus visuels que verbales cela n’a guère d’incidence sur le résultat projeté. L’important étant de garder à l’esprit que les mots comme les images sont des semences.

A vous de choisir quel type de récolte vous souhaitez.

Les mots pèsent!

Il me semble assez logique d’affirmer que si toute la journée, vous vous répétez en boucle que votre couple va mal. Vous n’arrivez plus à communiquer ensemble. Le désir est tari ! Le soir, au moment de se retrouver ni l’un ni l’autre n’aura envie de faire le premier pas et partager un moment agréable.

De même si vous avez des images péjoratives de son corps, de ses manières ou si vous projeter un idéal du couple à l’opposé de celui que vous avez décidé de former, cela ne va pas aider.

A cela vient se rajouter, les personnes qui se disent bienveillantes mais qui n’attendent que de vous,  la séparation de votre union, et confirmer égoïstement leur avis qu’elles avaient de votre choix.

l’emploi de la négation

Exemple de phrases positives avec les bons mots pour vous et votre couple :
Vous n’avez rien à faire ensemble, elle ou lui n’est pas assez bien, il ne te mérite pas, etc..

Tout ce fatalisme et ses non-dits occuperont une place entre vous et se chargeront de vous éloigner un peu plus chaque jour.

Dans le formulaire que beaucoup d’entre vous ont eu la gentillesse de remplir, beaucoup pensent à tort que la source de leur problème est uniquement liée à la posture de leur partenaire.

C’est elle qui a arrêté , c’est lui qui ne veux pas, c’est elle qui depuis le début n’aime pas, ce n’est pas la peine de lui soumettre de toute manière, il/elle ne voudra pas, nous ne partageons plus rien, etc..

Il serait d’ailleurs amusant de poser les questions au dit conjoint(e) sur ce qu’il pense de vous. Il y a fort a parier qu’il aura sans nul doute les mêmes griefs et vous retournera les reproches.

Il me présente toujours le même scénario, il se sert de moi, il ne m’a jamais sécurisée pour que je me lâche, il s’est moqué de moi après avoir partagé mes sensations, il/elle pensent que mes envies sont anormales alors puisque je ne peux les partager, je préfère ne rien faire. J’évite tous contacts ou situations qui nous conduiraient vers…..

C’est ainsi que le DÉSIR prend ses quartiers d’hiver…. Au fond, bien au chaud, très loin.

Pourtant, c’est bien d’elle ou de lui que vous êtes tombés amoureux ! C’est bien, cet autre qui vous faisait vibrer.

Pas si simple de se battre pour ses idées et de s’affirmer dans le temps !

Comment se fait-il que vous l’ayez laissé partir ?

N’oubliez jamais que vous êtes des êtres désirants !

Pour le moment, il faut juste admettre que la libido s’est déplacée vers un axe qui vous semblait plus utile : le travail pour être performant, dans une activité, dans vos loisirs, avec vos enfants, vous êtes de super parents attentifs toujours à proposer de nouvelles activités ou vers vos amis, toujours disponible pour une épaule réconfortante, une activité ou des soirées.

Si c’est vraiment votre envie de booster votre couple et pas seulement pour qu’elle arrête de faire la gueule parce que cela gâche vous moments en solitaire.

Posez-vous les questions suivantes

  • Qu’ aviez-vous à gagner à vous éloigner de l’autre ?
    Il y a forcement quelque chose qui vous plaît dans cet inconfort
    sinon vous ne pourriez tenir si longtemps sans que cela vous pèse vraiment amorcer le changement.
  • Qu’est-ce qui vous oblige à supporter cette situation ?
  • Pourquoi le bien-être d’un autre serait-il plus important que le vôtre ?
  • De quoi aviez-vous peur en continuant la sexualité.
  • Qu’est-ce qui ne pouvait absolument pas être surmonté que vous avez préféré, laisser glisser.
  • Qu’est-ce que ça implique pour vous la sexualité ?

Il est facile de se plaindre, de rendre l’autre responsable, mais avant, il faut être vraiment sûr de soi.

Si vous le voulez, tentez de répondre sincèrement à ses questions ensuite, proposez à votre binôme, si c’est son envie, d’y répondre.

Ensuite vous aurez une vraie base pour entamer la discussion.

Si vous n’y parvenez pas seul, vous avez toujours une personne neutre à votre écoute .[su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Et parce que j’aime bien vous taquiner.
On se répète en boucle, c’est le mantra Annah :

« chaque jour, ma relation s’améliore, ma sexualité va de mieux en mieux  » 

Je ne mets pas l’image de « prendre son pieds » sinon vous allez gagner en souplesse et non en plaisir. 🙂

Annah

Désir, aux abonnés absents!

Le désir diminue, puis un jour il n’est plus là!

Bonjour, chers lecteurs

J’avoue être quelque peu désappointée par le sondage que je vous ai soumis ces derniers jours.

Je ne comprends pas comment il peut y avoir un si grand nombre de personnes aussi malheureuses dans leur couple.

Comment arrivez-vous à endurer autant de pesanteur sans réagir et subir ? À cause ou grâce à vous, je rentre dans les statistiques. 30% de mes lecteurs, dont VOUS, connaissez un problème de LIBIDO.

Ma première réaction est : POURQUOI ensuite vient le COMMENT et l’interrogation, mais est-ce possible de lire des articles sur la sexualité, être abonné et pourtant de ne plus avoir de DÉSIR???

désir
tumblr_nv0w8pabJh1txnmcao1_500

Ce que je vous offre ne vous titille pas, même pas un tout petit peu 🙁

Vous avez à peu près 250 articles en libre accès, faites vous plaisir ! C’est un peu comme sur l’étale du camelot, il y a de grandes thématiques ensuite il faut fouiller. Persévérez, je suis sûre que vous trouverez quelque chose qui vous intéressera.

Le désir est lien direct avec votre curiosité et pas seulement pour les choses du sexe. La curiosité de l’autre. Toutes les interrogations que vous vous posez sur la vie. Vous avez des yeux pour voir, des oreilles pour percevoir des paroles douces engageantes, des paroles qui vous mettent en émoi, une peau bourrée de capteurs sensoriels, pour peu que quelqu’un s’approche de trop prêts et vos poils se hérissent, vous avez un nez pour plonger, une langue pour déguster.

Qu’avez-vous fait de vos 5 sens  dans ce monde où vous êtes en permanence stimulé ?

désir
tumblr_inline_nv2w6oSNBc1tsyaxx_540

Le désir est une sensation spontanée qui parfois provoque des situations un peu gênantes.

Un homme sent son érection occuper la place dans son pantalon à la vue d’une scène qui se déroule devant ses yeux. Il n’a pas fantasmé. Il n’a pas cherché à alimenter une envie. Il a juste réagi physiquement à la vue de la femme assise plusieurs sièges devant lui qui a une jupe qui laisse dévoiler une jarretelle. La femme ne l’a pas séduit. Ils ne se sont pas regardés. C’est juste un instant fugace

Une femme qui lit un roman. L’histoire est bien ficelée, elle est prise à chaud par la passion décrite. Elle n’a pas cherché à s’identifier aux personnages. Elle n’a pas envie du héros et pourtant il y a fort à parier qu’elle aura mouillé sa petite culotte. Le désir était là il s’est réveillé au mauvais moment,

La question n’est pas de savoir ce qu’il ou elle en fait mais bien prendre conscience que le DÉSIR n’est pas allergique à vous. 🙂

Il est là, tapi, prêt à surgir.

Des situations comme celles-ci, il y en plein autour de vous, à moins de vivre en ermite.

désir
tumblr_njrtmxKrn61sgqhowo1_500

Donc, si je fais un check, comme disent les ados, des leviers qui permettent de l’appeler :

  1. des stimulus extérieurs OK
  2. des stimulus entretenus par votre pensée OK
  3. Votre organe du plaisir bien vissé au dessus de vos épaules OK
    Votre CERVEAU a emmagasiné pendant l’enfance une palette incroyable.

Sauf si des problèmes hormonaux viennent perturber la mécanique….ou si vous êtes en convalescence après un très grave problème neurologique ou qu’un problème de santé mobilise toute votre énergie et attention…

A priori, vous avez toutes les cartes en main pour développer le DÉSIR, le vôtre d’abord et celui de votre partenaire ensuite.

Vous l’avez négligé, ranger dans un coin, vous vous êtes mis en parenthèse. Aujourd’hui manifestement vous ramez pour vous souvenir, de ce que vous en avez fait !

Pour vous donner des pistes de recherches, je crois que le premier e-book à venir portera sur le DÉSIR 🙂

En attendant pour ceux et celle qui souhaiteraient secouer un peu le cocotier, une personne est à votre écoute. Même si la solution vous appartient, un peu d’aide pour comprendre ce qui bloque et accélérer le retour à la normal.

[su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#8fef2d » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Ah, si les choses étaient, aussi simples, qu’elles n’y paraissent !

Toutes les photos sont issue de tumblr sans le nom du photogtaphe

Couple, qui détermine votre normalité ?

Couple – Envisager un nouveau modèle.

Son vouloir jeter la pierre à qui que ce soit, il devenait urgent de se poser la question sur l’archétype du couple, seul acceptable par la société et l’église : un couple hétéro et monogame.

Dans les témoignages que vous avez la gentillesse de me laisser, ce modèle semble, ne pas satisfaire au moins 1/3 de mon lectorat.

Pour trahir l’ennuie et /ou prouver son autonomie, retrouver son identité, se rassurer sur sa sexualité, certains optent pour des choix assez périlleux et mettent en danger l’harmonie future de leur couple.

Les petites gâteries (prostitution sous toutes formes) pour s’assurer de répondre à de vraies envies qui restent souvent difficiles à partager, mais pourquoi ???

l’adultère : pour éprouver sa séduction et s’assurer que l’autre ne nous a pas complètement absorbé. Le besoin de transgresser pour éprouver des sensations !

L’échangisme : Pour les couples qui aiment se faire des frayeurs ou se perdre totalement entre le je et le nous. Faire de nouvelles expériences sexuelles consenties avec un autre partenaire et/ou regarder sa moitié le faire avec un ou une autre.(ce qui inclus les notions d’exhibition et de voyeurisme)

Peut être avez cédé pour tenter de briser une vie de couple trop monotone et repousser une rupture quasi programmée ?

Le cas de conscience : Est-ce plus respectueux de céder à l’échangisme qu’à l’adultère ?

Et la dernière catégorie très en vogue et surf la libération sexuelle.
le libertinage pour s’affranchir des normes en vigueur et repousser ses propres limites sexuelles. À faire seul ou en couple.

Les couples donnent une préférence, en cas de doutes ou de problème de communication, aux plaisirs de la chair, mais toujours dans une dynamique de dominance. Le premier arrivé, ou l’acceptation d’un autre partenaire tant qu’il n’y a pas de concurrence possible.

couple

Toutes ses configurations permettent un regard intrusif sur les choix que sera amené à prendre l’autre !

Ce type de pratique n’engage pas, sur le même plan, le plaisir de la chair et l’amour. Trop dangereux !

Jusqu’à présent, je n’étais pas convaincue du sens à donner à des choix qui traduisent plus un manque affectif (couple ou parental), une quête éperdue de se définir par rapport à une norme qu’une réelle prise de conscience de l’autonomie possible, l’affirmation d’envies profondes ou l’obtention du respect pour soi.

Une orientation nouvelle est à donner à son couple !

couple
photo tumblr ba523424, pas d’auteur!

Cette question sur la place de l’amour et le sens du mot couple, je me la pose tout comme vous.

Avant même de former un couple, ne serait-il pas intéressant de se poser la question de : qui est-on et ce qu’on s’autorisera à être? Qu’est-ce qui est bon ou non dans l’instant, tout en gardant à l’esprit, l’ouverture de pouvoir changer d’avis ?

Seulement, voilà vous et moi, avons déjà signé le contrat, situation satisfaisante ou non, mais qui heureusement, dans tous les cas, sera amené à bouger dans les années à venir.

Il n’est donc pas trop tard pour se poser la question !

Comment réussir à s’épanouir sans risquer de perdre ou mettre en danger le couple actuel, si jamais le binôme se mettait à évoluer en parallèle ?

Est-il d’ailleurs possible de passer toute sa vie avec la même personne ?
Ne serait-ce pas là, le nœud du problème, cela sous-entend que l’on doit « Aimer, une seule personne »

Sur les principes enseigner par l’église, aimer plusieurs personnes est interdit et donc il vous sera impossible tout comme à moi, d’envisager cette idée, au risque d’une sentence divine et/ou d’un divorce houleux.

Point final, les questionnements intérieurs sont clos. Nous serons monogames, on ne discute pas !

Mais comment peut-on aimer qu’une seule personne ?

couple

C’est comme de demander à une maman d’aimer qu’un seul de ses enfants. Son cœur n’est pas tari après la première grossesse. Il s’ouvre bien au contraire pour accueillir les suivants.

Penser que parce qu’on a aimé, on ne pourra plus après un divorce ou deuil semble compréhensible quoi qu’ utopique, mais que dire si on est déjà en couple.

Peut-on aimer ou s’autoriser à aimer profondément, une personne qui ne soit pas son/sa partenaire exemple : une amie, un mentor, un collègue et lui réserver une place à part entière dans sa vie.

Ce n’est pas franchement quelque chose sur lequel on a de l’influence. Dans une société où l’on vit en communauté, on est forcément soumis à un moment donné à la tentation.

Éprouver de la passion pour un être humain(homme ou femme), sentir une interaction passer, c’est du domaine du possible.NON ???

couple
Gerhard Riebicke. Publicité Photocadre de moyen de forcer et Beauté Film, directeur Wilhelm Praguer, UFA-film. 1925 tumblr_noz5kdxdQJ1tp18cso1_500

Ressentir des doutes sur son orientation sexuelle aussi

  • Être hétéro mais désirer une personne de même sexe.
  • Ou être homosexuel mais vouloir faire l’expérience d’avoir des relations hétérosexuelles
  • Être bisexuel pour ne pas se restreindre dans sa pratique de la sexualité
  • Débuter sa sexualité et ne pas souhaiter se classifier dans un genre mais garder à l’esprit l’idée d’aimer la personne rencontrée et non son sexe.
  • Aimer son/sa partenaire mais vouloir ouvrir plus large l’amour à offrir

Vous aurez le choix de refuser ou de succomber, mais si vous vous laissiez l’opportunité d’y réfléchir.

Qu’est-ce que cela engagerait de votre couple ? Quelles seraient vos attentes et vos peurs ?

Je reste persuadée qu’à ce stade, il serait bon de discuter de cette éventualité et être franc sur les relations que vous entretenez avec votre entourage.
Déterminer les fondamentaux sur lesquels repose votre amour et bien dissocier le couple, de la personne humaine.

coupleIl est certain que les couples fondés sur la peur (de soi et/ou de l’autre), la dépendance avec option soumission aveugle, ont peu de chance de survivre à ce type de situation. Au risque de voir le pourcentage de crimes passionnels augmenter !

C’est là aussi une des résultantes de la confusion entre l’amour et la passion.

Comment sommes-nous arrivés dans un élan d’expression de sentiments passionnés, à annihiler l’autre et rendre acceptable l’idée qu’il vous appartient corps et âme ?

Une relation d’amour n’implique pas, nécessairement, la relation sexuelle. Le plus dur est d’intégrer cette notion !
On peut aimer une personne sans la désirer physiquement, aimer une personne sur un plan platonique, intellectuel et avoir besoin de ses valeurs pour constituer un ancrage dans sa propre vie.

Ou damned, avoir envie sexuellement d’une autre personne sans éprouver d’amour, juste de la curiosité pour lui ou sur soi.

Avoir envie de faire d’autres expériences individuelles sans pour autant remettre en cause l’amour du couple. Cette expérience n’est pas égoïste même si l’autre n’est pas impliqué.

Elle sert votre autonomie et les questionnements personnels. S’ouvrir d’une manière ou d’une autre permet de continuer d’évoluer.

Attention, je ne donne et d’ailleurs ce n’est pas à moi de vous donner le sésame pour de joyeuses tromperies sans état d’âme, ni conséquence. Ils sont de votre responsabilité !

Je dis juste qu’il y a possibilité de faire différemment !

De l’angle où je me place, c’est de savoir si pour vous ce serait dramatique de vouloir ou pouvoir aimer une 2e personne voire plus?

couple
tumblr_nr4s50yUi21srpfebo1_500.jpg

Comment réussir à allier les attentes et les conventions sociétales du couple avec les envies d’un individu, VOUS ?

À l’intérieur de cette entité « couple » vous restez 2 personnes autonomes, en constante évolution.

À ce stade, est-il entendable de pouvoir proposer une autre alternative ? Seriez-vous prêts pour cela ?

Car comment, accepter de museler le plaisir, physique et intellectuel, l’amour avec un partenaire supplémentaire, une sexualité plus ouverte ou accepter une pratique différente de celle usitée ?

couple
2181607817_1

Quel autre schéma (monogame hétéro), ce tiers des couples , vous, peut-être, pourriez vous inventer ?

Même si vous n’optez pas pour le changement, faire le point, sur ses vraies attentes, permettra de savoir quelle direction donner au chemin de vie à poursuivre.

Si vous êtes bien et restez curieux, les bénéfices se reporteront automatiquement sur le couple ??????

Tenir compte de ses envies, pour se donner la chance d’avoir le couple que l’on veut, même s’il ne convient pas au plus grand nombre. Vous avez votre vie !

Prendre conscience que vous ne rentrez pas dans la norme est-ce si dramatique ?

Dans tous les cas, il est urgent de prendre conscience que c’est par vous et pour vous, qu’un nouveau model de couple est à redéfinir.

De mon côté, c’est fait sinon je ne pourrais pas vous écrire sinon 🙂

Pour les personnes désireuses de développer leur connaissance en matière de sexualité [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#8fef2d » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Toutes les photos ou dessin sont issues de tumblr. Elles sont sans filigrane ni signature Merci de votre compréhension !

Érection, des problèmes avec votre pénis?

Érection, le signe d’une sexualité dur..able!

Quoi de plus symbolique chez l’homme que de brandir fièrement son étendard.

Quoi de plus significatif aux yeux de la société comme preuve de sa toute-puissance et sa virilité

être en mesure d’exposer un vif dur !

Bander mou ou pas du tout est-il un vrai problème ?

C’est à croire que les mœurs changent, car il n’est pas aussi important ou nécessaire de bander aujourd’hui. Oui, oui

Avoir des relations sexuelles ne nécessite pas obligatoirement l’implication de la pénétration du membre.

Donc, les hommes atteints de dysfonctionnement érectile se rassurent !

Vous êtes toujours un homme à part entier en mesure de satisfaire votre partenaire même si votre érection est aux abonnées absents.

Ce que je vous annonce n’enlève rien au problème, mais en attendant qu’il se résorbe, il n’est plus nécessaire de vous culpabiliser ou encore de vous focaliser sur la taille ou non de votre érection et si oui ou non vous pourrez tenir.

Vous avez vos consultations chez le spécialiste et de l’autre votre vie de couple.

Je dirai que pour les personnes qui connaissent cette problématique depuis peu, faisant suite à un problème neurologique ou cardiaque, suite à un traitement ou un bouleversement émotionnel, c’est une chance !

Ah! On ne vous l’avait pas annoncé mais des problèmes d’érection surviennent dans ce type de configuration!

Une possibilité qui vous est offerte de découvrir d’autre manière d’appréhender la relation à l’autre.

Non, je n’y vais pas fort.

Pour ceux et celles qui ont lu mon livre sur le plaisir prostatique, vous saviez déjà ce qui avait motivé cette recherche.

Pour les autres ce sera chose faite, à présent !

Mon mari, au cours d’une randonnée en haute montagne a fait ce que les médecins appellent l’AVC du sportif.

Les résultats sont les mêmes, seules petites différences c’est qu’il aura moins de risque d’en refaire un !

Donc, je mesure ce que je vous demande et le chemin à parcourir avant un retour dit «  à la normale »

Allez, ne vous focalisez plus sur ce petit oiseau qui a décidé d’en faire qu’à sa tête !

Il est important de se concentrer sur l’échange et la relation plus que sur le résultat.

……Vous allez pouvoir vous faire papouiller, pour raison thérapeutique, le motif diminuer le stress et l’anxiété.

……Vous allez vous reconnecter avec votre corps et ressentir davantage les sensations.

……Vous allez apprendre à mieux vous connaître.

……Vous allez vous caresser différemment, plus dans la lenteur.

Comme quand on laisse divaguer ses pensées.

…..Vous allez développer votre sensualité et laisser vos mains se perdre

…..Vous allez vous occuper de vous !

Érection apprendre à se faire du bien.

C’est déjà un bon programme, qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires

Attention, je n’en ai pas fini avec vous et vos problèmes d’érection!

Ce qui paraissait être un inconvénient va se transformer en doublé gagnant.:)

Un peu de suspens, la suite une prochaine fois, tout dépendra de votre envie de participer au sujet.

Si nous formons une communauté sensuelle, il n’y pas de raison pour que vous ne participiez pas !

Pour ceux ou celles qui auraient besoin d’aide [su_button url= »http://coachdevie-lyon.fr/ » style= »3d » background= »#2deaef » size= »10″ radius= »20″ icon= »icon: gittip » text_shadow= »1px 1px 1px #000000″ title= »votre coach »]coach de vie[/su_button]

Annah

Image de couverture issue de tumblr_n2g3hmXnNJ1ruaaluo1_1280