Patchy Paul vibromasseur version G5

Patchy Paul – un sex-toys a t-il le pouvoir d’apporter du plaisir?

j’avoue que je n’arrive pas à adhérer à cette optique de voir les vibromasseurs montés comme des formules 1. Il est certes fort intéressant de savoir les fabricants novateurs et à la pointe de la technologie. Mais d’un autre côté, mon vagin n’est pas une cavité totalement inerte qu’il faut décaper et récurer, pour allumer.

Je n’ai plus la moindre incidence sur ma montée de plaisir, et/ou le scénario, si dès la 1ère vitesse, je crépite pour exploser dès la première poussée. Enfin, c’est ce que je m’étais imaginé avec cette nouvelle version G5, surpuissante du Patchy Paul .

La réalité fût tout autre alors si comme moi vous surévalué votre jouet attention à l’atterrissage.

Enlevé aussi de votre petite tête que vous seriez mieux avec un toys plutôt qu’un homme. On ne se tourne pas par dépit vers un sex-toys

Le sex-toys reste un complément, un accessoire de jeu dans l’amour à deux. Si vous l’utilisez bien c’est une invitation à …….beaucoup plus.

Dans le cadre du plaisir solitaire, il devient le partenaire complice qui aide à saisir ses zones érogènes. Comment guider l’autre si on ne se connaît pas ?

Investir une relation sexuelle avec tellement de frustration et d’attentes qu’il est impossible pour l’autre d’y répondre. Arrêtez de sublimer ou fantasmer vos rencontres.

Qu’est-ce qui n’allait pas avec l’ancien « Patchy Paul » ??

Je ne connaissais pas l’ancienne version du  Patchy Paul, je ne saurais vous dire ce qui a poussé le groupe de testeurs à demander une amélioration question puissance. Car bien que vous fassiez quelques retours utilisateurs, c’est bien les testeurs qui donnent le ton !

Je vous propose mon retour impression sur la dernière version G5  du Patchy Paul.

G5, c’est quoi ? en gros par rapport à l’ancien model, il serait plus flexible avec des vibrations, si j’ai bien lu : 6 vitesses de vibrations et 6 rythmes différents dont un quart, seraient plus puissantes.

Le moteur puissant a été amélioré afin que davantage d’énergie se concentre sur la partie vibrante. Les oscillations intenses du toy se répandent sur l’ensemble de l’enveloppe et jusqu’à son extrémité, sans perte de puissance, et le mettent en effervescence de manière agréable. funfactory

le G n’est pas là pour insister sur le POINT G mais pour préciser pleins de Gadgets 🙂

Patchy Paul

  • Contrôle intuitif à l’aide du pouce : PRESS FUN TO PLAY !
  • STOP immédiat : arrêt rapide avec la touche FUN
  • Touche de blocage pour un transport en toute sécurité
    il faut appuyer en même temps sur la touche « FUN  » et « – » Pour le débloquer, « FUN  » et « + « .
  • Témoin de niveau de charge

> J’aurai aussi la version Tiger G5 à vous proposer sur le même principe.

1er essai avec le Patchy Paul G5

Une grande déception sur ma version « usage dans le couple »

  1. Je ne l’ai pas trouvé confortable !
  2. Trop long !
  3. Presque irritée à l’entrée, dû à l’obstination de mon homme, et ce, pour ne pas obtenir satisfaction !!
  4. Une puissance si forte qu’après son utilisation et au moment de la pénétration avec un pénis de chair et de sang, j’avais encore cette impression de vibrations.

Mon interlocutrice chez funfactory (la directrice de com) Tina et moi avons eu quelques échanges assez toniques concernant ma déception.

  • Est-ce que cela valait le coup que je vous fasse part de mes ressentis ?
  • Après tout, vous ne m’aviez pas demandé mon avis sur le Patchy Paul ???
  • Et puis quel est l’intérêt de lui apposer une note si ce n’est pour me mettre à dos le staff des testeurs, qui soit dit en passant avaient obtenu le Saint-Graal.

Là, j’avoue, je m’en moque totalement, je reste très indépendante et autonome de mes choix et je n’ai pas pour habitude de suivre le troupeau. Le questionnement était plutôt entre les différentes moi !

Donc, je me suis demandée si vanter, ses qualités de conception étaient pertinentes, si au bout du compte, tout comme moi vous n’étiez pas satisfaites ?

A quoi sert d’investir (90€), si on ne comprend pas les mécanismes du plaisir ?

L’essor des sex-toys et leur normalisation poussent les consommateurs que nous sommes à une utilisation plus fréquente. Le problème réside dans l’accompagne que l’on souhaite avoir.

Patchy Paul

C’est pourquoi, je me suis questionnée sur les conditions sinéquanone à mettre en place pour ressentir du plaisir.

Si vous ne l’aviez pas saisi avant, dorénavant vous comprendrez que je ne suis pas une testeuse. Mon point de mire reste le rapport à soi et la compréhension du plaisir

Ce qui était important de regarder, ce n’était pas sa performance (ergonomie, qualité, robustesse, nombre de vitesses, souplesse, prise click and charge, toujours au rendez-vous )

mais sous quel angle moi, j’avais engagé l’activité sexuelle et ce que j’en attendais?

  1. Est-ce qu’il répondait à une satisfaction immédiate ou différée ?
  2. Avais-je le temps ou pas.
  3. Quel plaisir je recherchais ?
  4. Avais-je envie de quelque chose de subtil ou de plus corrosif ?
  5. Avec qui j’avais vraiment envie de m’amuser ?
  6. Pour qui je recherchais le plaisir ?
    pour m’exhiber et exciter mon partenaire – pour répondre au contrat qualité de la marque – pour moi, par ce que j’étais d’humeur curieuse ????

La défaillance n’est pas toujours le fait de l’homme ou de mon sextoys, parfois ………..seulement 🙂 je peux aussi m’imputer l’échec.

Le manque d’entrain, ou un scénario qui ne déverrouille pas le cerveau. Je suis restée câline sans passer en mode coquine. La curiosité du concept, mais pas réellement l’envie de ce toys, en particulier. Les causes peuvent être aussi diverses et variées et conduire à la frustration, si l’on reste ainsi !

La leçon à prendre quand la relation sexuelle prend l’eau et sans mauvais jeu de mots, il faut penser à revenir à soi !

Pas besoin de surjouer le mélo,  « je suis nulle, je n’y arriverais jamais, je suis anorgasmique et tout le patin couffin ». Aujourd’hui, ce n’était pas le jour !  On se concentre sur l’autre. Au cas où vous l’auriez oublié, nous étions deux et ce fût tout aussi frustrant pour lui que pour moi.

Ne pas atteindre ses objectifs ne veut pas dire que le moment partagé ne peut être agréable.

Vous le savez maintenant, il est possible de prendre du plaisir de bien des manières, il faut juste remonter en scelle 🙂

2e essai quelques jours plus tard
Nouvelle rencontre avec Patchy Paul et pour ne pas risquer de complexer une deuxième fois mon binôme, j’ai fait le test en solitaire.

  • Déjà, je répondais à un besoin, c’est plus simple pour obtenir des sensations 🙂
  • Piquée au vif, j’avais très envie d’en apprendre un peu plus sur cette petite chenille
  • Je n’étais pas en manque et plutôt détendue pour cette nouvelle rencontre avec moi-même
  • Je me suis octroyée du temps devant moi, pas stressée
  • Et un plan de secours le cas échéant, pas folle la guêpe

Dans de meilleures conditions, je n’avais plus qu’à me laisser bercer et profiter du voyage !

Résultat des courses, un très bon moment passé avec le Patchy Paul

comme quoi, même avec mes impressions, il aura joué au yoyo!

et je reprendrai les propos très juste  d’AVA  » la technologie est mise au service du plaisir féminin »

Patchy Paul

  1. Plaisir vaginal
    les va et vient avec une surface bullée et non raynurée, en plus de la matière en peau de pêche rendent les caresses très sensuelles. Une base un peu plus évasée qui donne l’impression d’être bien remplie.
    Des vibrations qui font écho dans toute la cavité même si elles restent trop invasives à mon avis!
  2. Fontainisation (grâce à sa tête chercheuse)
    Attention quand on sait localiser son point G, plus facile d’ailleurs au moment d’un forte excitation, on comprend qu’un jouet si long n’est pas utile! Il n’est reste pas moins efficace quand on l’a bien en main!
  3. Clitoridien mais là aussi c’est assez tendancieux.
    Sa flexibilité permet d’être en interne et en externe d’où sa longueur. Grâce à sa forme, le côté bubulles superposées, vous pouvez caresser vos lèvres mais aussi le clitoris. La vibration qui a été installée jusqu’à sa base, électrise tout sur son passage. Le tout réside dans son apprentissage c’est la raison pour laquelle la première découverte ne s’est pas avérée concluante. Ce n’était pas moi qui l’avais en main et je n’étais pas décidée à lâcher les commandes de mon corps à un tiers:)

Laissez-vous du temps pour vous familiariser avec l’objet de votre préférence. Celui-ci compte tenu de sa taille, demande un temps d’adaptation. Il est destiné aux femmes aimant les sex-toys  (long) attention toutefois il n’est pas si large!

Patchy Paul

Apprenez à vous découvrir, changez de position, prenez votre temps.

Quand vous serez sûr de vos sensations, alors mettez-le dans les mains de votre partenaire.

La qualité des produits Funfactory  est toujours au rendez-vous après je rajouterai que c’est plus une histoire de timing ou de sensibilité.

En prime le pdf du manuel d’utilisation.

Pour la vibration sur toute sa longueur, c’est à mon sens de trop. Et comme tous les goût sont dans la nature, il se pourrait qu’au contraire, pour d’autres, ce soit justement son plus!

Même si je vous concède que certains fabricants sont plus doués que d’autres pour vous proposer des produits érotiques, le mérite de la découverte du plaisir vous revient.

Pour conclure, Le Patchy Paul est un très bon vibromasseur.

Voilà, j’espère que ma mésaventure aura éclairé votre quête vers le plaisir !

Partagez vos impressions!

Je laisse aussi la parole aux VDI habituées de ce produit pour nous donner quelques infos supplémentaires.

Merci encore au service de com, chez Funfactory pour cet envoi produit

À bientôt

Annah

Test du vibromasseur CALLA Fun Factory, chez Annah.fr

Une lectrice m’a demandé conseil dernièrement sur le choix d’un masseur efficace à un prix raisonnable.????

Vous êtes toujours curieuses de trouver,  le masseur qui pourrait allumer l’étincelle.
Le problème, c’est que je vous présente des masseurs de qualité.
Ils sont souvent vraiment chers voire très cher!

C’est pourquoi, je comprends votre inquiétude avant l’achat.Vous voulez être sûr d’investir correctement.

A cela, je réponds à la collégiale.
> Il n’existe pas de masseur idéale mais certains s’en approche de très près.

Il y a toujours un petit truc qui fait baisser la moyenne : son prix, sa grosseur, son temps de charge, sa texture, des problèmes au nettoyage.

Il ne faudrait pas oublier que le meilleur outil pour vous apporter du plaisir, c’est vous , vos fantasmes, vos doigts et après ceux de votre partenaire.

Les sex-toys ne sont que des valeurs ajoutés à votre sexualité!

Mais comme on me demande mon avis, je conseillerais :

Le CALLA qui répresente un bon compromis.

Je dirais qu’il sait ouvrir les vannes du plaisir.

Disons que parmis tous ceux que j’ai déjà testé, c’est celui qui offre le plus de choix :
plaisir vaginal,  anal, clitoridien et point G.

C’estdonc un bon rapport : qualité – prix – plaisir

Vous pourrez le retrouver chez mes partenaires . Il me semble que néoplaisir vous le vend en ce moment, aux alentours de 69€.

Retrouvez le test ci-dessous

La flamme qui libéra ma pussy, oh,oui !
statue-de-la-liberte
Sa forme est étudié pour faire éclore votre désir.

Il ressemble à un arum fermé, en contrepartie c’est votre sexe qui va s’ouvrir.
Une belle fleur épanouie vous allez devenir si FunFactory ne cesse de nous présenter des jouets aussi intéressants et performant pour développer votre plaisir!

calla prise en main

 

Avec ce moteur ultra puissant et silencieux placé à sa base, vous allez sentir les vibrations de la pointe de vos doigts jusqu’au bout de la tige.

C’est aussi un inconvénient quand on passe un bon moment avec.
Votre main qui enserre la poignée va absorber les vibrations et risque de vous démanger un certain moment.hihi

Voilà ce qui arrive quand on est gourmande 🙂

Ce CALLA offre 4 plaisirs en même temps.

  • le vagin,
  • le point G,
  • les lèvres,
  • le clitoris.

> Si vous le placer à l’intérieur, il viendra masser les parois de votre vagin.
> Changez un peu l’angle, en appuyez vers le bas et la pointe viendra titiller votre point G
Il est fait pour multiplier les plaisirs, qu’a cela ne tienne profitons-en .

On continue l’exploration !

11

Sa base est évasée stimule au même moment vos grandes lèvres .
C’est comme si elles venaient l’envelopper pour l’absorber.
La sensation est diffuse, c’est tout votre sexe qui ondule.

Et ce n’est pas fini< il faut vraiment que je trouve une autre phrase !!
> La base est irrégulière et la pointe du grand pétale vient s’appliquer et agacer la racine du clitoris.
C’est juste une petite merveille.

C’est une caresse complète de la vulve qu’il prodigue.

En règle générale les vibromasseurs sont soit trop longs ou trop courts.
Si, ils ont la bonne taille, ils n’ont pas le bon moteur ou la bonne vibration.
Et quand on trouve le bon, il est soit pour l’intérieur ou soit pour l’extérieur.

Le Calla fait les deux, c’est un tout en un avec qualité.

Et pour celles qui restent sur leur faim avec l’impression de ne pas être remplies.
Vous aurez tout loisir de varier la dilatation .
Vous passerez de la taille d’un doigt à la pointe, à la dilatation de 3 de mes doigts à sa base. Bon, j’ai une petite main et de petits doigts.

Ce CALLA est efficace !

11

Pour le moment, je n’ai qu’un seul bémol

La matière silicone, toucher velours, habituellement douce à un aspect poreux (celui que j’ai en test). Même après lavage à l’eau chaude et au savon antibactérien, il a tendance à pelucher comme si du lubrifiant avait séché !!!!

Mon astuce pour détecter les bonnes ondes

Je fais un test moteur pour voir si la vibration est suffisamment profonde.
Je le pose uniquement sur mon mont de vénus et si je sens que quelque chose s’éveille à l’intérieur comme une brûlure ce sont les prémices du plaisir qui montent, en général, le jeu en vaut la chandelle.

Il a la fonction plaisir anal que je n’ai pas testé.

On se retrouvera ultérieurement pour ce test car je vous sais plus réticente au plaisir de votre feulle étoilée. Nul nécessaire de brusquer les choses!

Si vous voulez retrouver la flamme chez funfactory c’est ici : cliquez ici.

Je remercie au passage Ava Oiknin pour l’envoi de ce petit bijou

A vous maintenant!

>Postez vos impressions

Bonne semaine
Annah

Test de l’INA WAVE vibromasseur multi-orgasmique de chez lelo

Cette année, je repars à la chasse pour vous dégoter LE VIBROMASSEUR d’excellence.

Celui qui fera sortir le grand méchant orgasme qui se cache derrière la forêt et se dérobe jusqu’alors !

Je vais encore devoir passer à la casserole pour sélectionner la perle rare 🙂

Ne sachant, lequel choisir entre vibromasseurs clitoridiens, vibromasseurs vaginaux et/ou vibromasseurs, spécial point G, j’ai décidé de ne pas restreindre le champ des découvertes.

J’ai sélectionné un vibromasseur capable de répondre aux trois plaisirs.
L’hédonisme à son paroxysme, la femme est multi orgasmique qu’à cela ne tienne!.

Je ne perds pas à l’esprit que c’est mon 1er test. J’ai pris de longues vacances sur le plan physique.

Vais-je réussir à prendre du plaisir et vous donner envie de l’essayer ?
Réponse en dessous de l’article, laissez-moi un commentaire.

L’objet des délices est beau à regarder, un bras avec une petite pousse. Vous l’aurez deviné, c’est un rabbit dernière génération, encore plus design que son prédécesseur l’INA 2 présenté en fin d’année 2014 retrouver mes conclusions ICI

Il est important de se valoriser et de pousser ce vice de la perfection, jusqu ’à choisir des masseurs intimes de qualité. L’INA WAVE est beau à regarder, doux au toucher jusqu’à sa base. Terminé la partie plastique . Il est enveloppé d’une couche silicone ultra douce sur sa totalité.

credit photo Lelo
credit photo Lelo

Dommage, de ne pas rajouter l’odeur,  au sens mis en action ! C’est toujours possible avec une bougie ou une huile. Pensez-y !

Comme je suis Française avec une nette préférence pour les couleurs punchy, j’ai opté pour un  rabbit aux couleurs d’Annah. Le mystère est grand, roulements de tambour , il est rose fuchsia.

Oui, la testeuse est une fille, féminine qui n’a plus peur d’affirmer ses goûts et assume son côté bonbon rose !

À ce stade, ne nous perdons pas ! Il est temps de se lancer dans ce nouveau voyage explorer votre potentiel érotique.

Sera-t-il à la hauteur , en corrélation avec ce qu’a pu vanter la marque.

  • Il vous renvoie des vagues successives de plaisir
  • Procure des orgasmes intenses
  • Vibromasseur double action interne et externe, en simultanée
  • Et cible, le point G

Pour celles qui n’ont jamais ressenti de plaisir, bloquées dans une problématique sexuelle. Ce masseur vous sera d’une grande utilité, car il pourra vous suivre tout au long de votre évolution.

Il faut bien sûr accepter de se caresser, mettre en place un petit scénario grivois et tranquillement descendre sur votre mont  de vénus. Pas si simple. Je le sais, mais dans un premier temps, il est question de découverte. C’est une prise de contact en douceur. Pas de pression pour obtenir d’orgasme.

Pensez à vous lubrifier. Vous n’êtes pas une machine de guerre, toujours prête !

Avec L’INA WAVE, trois  solutions s’offrent à vous.

Option n°1

Avec les 10 vibrations, vous trouverez très vite celle qui provoquera de petits frissons.
J’ai bien aimé la 5ème qui permet une vibration intense puis une petite accélération.
Elle pourrait vous surprendre et vous éviter ainsi quelque chose de trop monotone ou mécanique.

N’hésitez pas à changer le sens au départ posé sur le haut puis on descend sur le clitoris.
Enveloppez-le de vos lèvres telle une couverture. L’intérêt, renvoyer  les vibrations. La résonance va envahir tout les capteurs de votre sexe. À ce propos, celle qui le garde assez longtemps en place peuvent ressentir comme des fourmis après utilisation, hihihi. Voilà ce que c’est d’être gourmande !

Comme vous êtes toujours en extérieur, vous pouvez avoir la partie blanche soit vers le haut ou soit vers le bas.

Il est important de ne pas négliger cette découverte extérieure, car on vous parle de multiples orgasmes ou d’intensité +++. Mais ils sont réservés aux femmes qui se connaissent et savent allumer la lumière sans interrupteur.

À ce stade, plus vous vous exciterez : mont de vénus, capuchon ,  grandes et petites  lèvres , plus vous allez faire affluer le sang et mettez de chance de votre côté pour atteindre le plaisir et/ou augmenter le plaisir. L’intensité de l’orgasme est en lien avec votre pratique ou passif, mais, on y arrive, rassurez-vous.

Quand on vous annonce que 82 % des femmes sont clitoridiennes, cela montre bien la méconnaissance de votre corps et/ou son potentiel. À la décharge des hommes, ils ne sont pas responsables de tout. Et certains plaisirs peuvent se découvrir seuls !

Maintenant que vous êtes excitée, option n°2

Vous rentrez le bras de L’INA WAVE

Là, oh miracle ! Il épouse les courbes de votre intimité, tout s’ajuste à la perfection.

À l’intérieur rien de blessant, j’ai lancé le mode vague et le bras s’articule pour venir masser mon vagin, cela n’est pas sans rappeler la technique du massage vaginal manuel ! Le plus de la technologie. Il ne fatigue pas sauf si vous avez oublié de le recharger, normalement il a une autonomie de 2 heures. De cas, vous aurez de l’avance pour faire le tour de la question.

Donc, je vous le disais, l’association bras et appendice est intéressante dans le sens où à chaque rotation interne du bras,  l’appendice à l’extérieur est soulevé et vient taper votre clitoris. À cela s’ajoute sa vibration indépendante. C’est juste un délice.

Non seulement vous  pouvez avoir un orgasme clitoridien et ensuite un orgasme vaginal. Mais vous pouvez les cumuler ! Si, si. Avec l’option où vous introduisez le jouet sans toucher au préalable au clitoris. Ou encore mieux, jouer le doublé gagnant ? Car rien à par vous, ne vous empêches après un premier orgasme clitoridien, d’en avoir un second. Vous multipliez les orgasmes. Ce sera  juste un peu plus sensible, la seconde fois.

Je donne raison à  LELO indiqué que ce masseur INA WAVE stimule en interne, en externe et en simultané et multiplies les orgasmes le cahier des charges est en adéquation avec le résultat soumis au test tout terrain d’Annah.

Très souvent chez ses homologues Rabbit une fois en place au chaud, les oreilles sont trop courtes pour masser le clitoris ou trop dur et cela rend le massage désagréable. Ce n’est pas son cas. Il est vraiment très doux.

Les vibrations sont suffisamment subtiles et intenses pour déclencher le plaisir. Combiner raffinement et avancée technologique, Lelo ne cesse de me surprendre

Option 3

Pour le point G. j’ai mon astuce.

Quelque soit la polémique autour du liquide qui coule de vos cuisses urine ou pas urine. C’est un orgasme bien réel et salvateur qui vous attend. S’il est un plaisir qui vous soulage au sens propre comme figuré, c’est bien celui-ci.

Il irradie tout votre corps et quand enfin le Saint Graal se révèle, c’en est terminé de la frustration.
On est plus calme, sereine, en paix avec soi comme si on avait réussi à se connecter avec la partie la plus primitive de son être.

La partie théorique va vous dire et moi la première, cherchez le bras un peu rugueux sur votre plancher pelvien pour arriverez à boule de la taille d’une pièce. Ensuite, frottez dessus, par va-et-vient. Disons que tout ceci est un bon indicateur et valable quand on met le doigt dans le pot de confiture, avec le masseur dans la main, c’est différent.

Je vous recommande de l’introduire jusqu’au bout. Ensuite, appuyez un peu vers le bas. (poussez la partie blanche comme ci vous vouliez vous rapprocher de l’anus) Vous allez incliner le masseur  en oblique la tête pointe vers le nombril. Il est en place, pile sur le point G. On mode Wave, c’est parfait. Sans le mode Wave avec ou sans vibration. Il a la longueur idéale donc si vous lâcher prise et que l’envie de pipi vous reprend alors que vous êtes déjà allés vider votre vessie, ne retenez plus.  Votre tour est arrivé !

L’exercice il n’y a que ça de vrai 🙂

J’ai, je pense, réussi à vous démontré que l’emballage ne fait pas tout. L’innovation accompagnée d’un certain lâcher-prise un peu de pratique et une bonne dose de curiosité vous mèneront :

  • aux plaisirs multiples, clitoridien – vaginal – point G
  • Aux plaisirs simultanés, point G et clitoridien, car la racine est la même, le clitoris.
  • La clé pour des orgasmes profonds et intenses, l’entraînement.

Dans ce cas un peu exceptionnel, les sensations ne se localisent plus uniquement sur les parties génitales, mais courent à l’intérieur du corps. Vous pouvez ressentir des spasmes dans le bas ventre, des contractions involontaires dans les jambes. Vous gesticulerez dans tous les sens parce que c’est presque ‘insupportable tellement c’est fort.

Nota bene aux femmes qui se sentent sales!

car malheureusement beaucoup trop de maman qui croyaient bien faire. On dit au stade où leur petite fille était en pleine découverte de son corps et de ses zones érogènes « non, ne fait pas ça, c’est sale ou ne te caresses pas ce n’est pas bien ou encore ce n’est pas convenable pour une fille bien élevée !! » Ces paroles vous parlent-elles encore aujourd’hui ?

Bonne nouvelle, vous allez pouvoir vous masturber dans le bain hihihi Il est étanche !
Vous serez propre, tout astiquée.

Il est plus que temps de faire tomber ce tabou sur la masturbation.

POINTS POSTIFS
De belles améliorations techniques apportées à L’INA WAVE 3ème génération.
Entre le MONA –  l’INA 2 et le WAVE mon ne balance plus

L’INA WAVE est le plus complet en terme de plaisir.

2 modes et non des moindre car ils contiennent LA VAGUE
le plus : l’appendice ultra flexible. Vous pouvez vous pencher sans risque de vous blesser!

Garantie et qualité produit, identiques à toute la gamme rabbit chez LELO

Profitez, sans culpabilité !
Nous sommes dans une nouvelle ère. Ce ne sont pas  déjà présenté et plus des propos ni des revendications féministes, mais une prise de conscience.
Accepter ce que le corps a à vous offrir. La masturbation n’est pas incompatible avec une sexualité saine et une bonne éducation.

Pourquoi ne pas venir gonfler les rangs des 74 % de Français qui possèdent déjà un sex-toys ?

J’espère avec ce nouveau test, vous aider à repousser vos limites et approfondir vos connaissances en matière d’éducation sexuelle, le seul objectif, de ce blog !

Merci au service de presse de chez Lelo pour l’envoi de ce nouveau jouet INA WAVE
Vous pourrez le retrouver sur leur site ICI

Attention, le bémol

identique à tous le sproduits de ce fabricant, le prix supporte l’innovation.
Il faudra débourder 159€

à très bientôt

Annah

Retrouvez mes impressions sur L’INA 2 rabbit lelo

rabbitCette semaine j’ai donnée un peu de ma personne et testé pour vous un nouveau rabbit. Tout le monde connaît ce type de vibromasseur.

Hormis le K5 de chez ovo j’en étais restée à l’âge du plastique avec mes rabbits roses, durs, avec les 2 petites oreilles. Assez conséquent à mettre en place et pas toujours confortable.

 

INA 2 de chez LELO, que j’ai eu le plaisir d’utiliser; est un petit bijou de technologie silencieux et d’une extrême douceur .

LELO-Ina2-orange-handshot

Retrouvez toutes mes impressions sur plaisir féminin

Interdiction de montrer l’éjaculation Féminine dans le Porno anglais!

@Annahplaisir

Nouveau coup de gueule ce matin après avoir été black listée sur cette photo

masturbation caresse

Bien évidemment, très suggestive sur le plaisir qu’une femme s’apprête à ce donner !.

Visiblement cette vision de la femme maître de son plaisir à quelque chose de dérangeant.

Les bigotes et les frustrés sont de sorties !

Ils font écho avec la morosité ambiante, outre-Manche la loi de 2003 vient d’être améliorée sans vous préciser pas le contenu de départ.

sperme faceDans les films pornographiques, la femme comme chacun le sait à une place de choix .

Bien prise en main et en Que…par ses messieurs. L’avilissement n’a plus de limite.

Sa docilité et sa soumission à recevoir son foutre en pleine figure ne choque personne ! Par contre, l’éjaculation féminine ou squirt même surjoué devient répréhensible au point d’avoir voté un amendement pour ne plus avoir à supporter les images perverses d’une femme aux prises avec ce phénomène.

éjaculation féminine

Franchement, il ne faudrait pas pousser d’ici à ce qu’on prenne la place des hommes.

Le plaisir et l’éjaculation leur sont réservés.

Toutefois, je trouve intéressant que cette émanation naturelle du corps de la femme par simple stimulation de son point G, ne soit plus mélangée et salit par la décadence de la pornographie.

Au moins, les femmes qui souhaiteront provoquer ce phénomène n’auront plus ce type de visuel comme simple référence.

fessée interditeAttention,  les hardeurs mâles seront punit, confiscation de leur jouet fétiche le fouet, cravache. Désormais, interdiction de donner la fessée !!!!! Hilarant, vous ne trouvez pas. Peut-être est-ce parce que trop de couples lambda le font déjà à la maison.

 

En revanche, quel bonheur de voir se faire prendre une bimbo qui simule un viole par un pénis démesuré (qui complexe nos hommes). Et comme si cela ne suffisait pas, car la femme est très gourmande, il faut appeler à la rescousse tous les copains.

à plusieurs

visageLe final en apothéose, la touche beauté, pour garder sa peau élastique et jeune, quoi de mieux qu’un peu de semence régénérante de ces Cro-magnons.

Et là, pas de suppression de script ? Suis-je bête, c’est la manifestation de la virilité.

Quel plaisir !

bonne semaine

Annah Grognon le lundi matin

Mes impressions après le test du DESIR PAPILLON

Voici un extrait de l’article sur le « désir papillon » de chez idée du désir.
Pour retrouver l’intégralité cliquez ici

Ce pourrait –il que le plaisir de la chair rend les gens heureux et bien dans leur peau ?
L’artisan est devenu créateur de bonheur par plaisir et l’utilisatrice que je suis approuve le beau concept qui participe à son épanouissement.

À quoi sert mon désir papillon?

Assurément à vous donner du plaisir.

La majorité des sensations vont se concentrer à l’intérieur de votre vagin !
Il est important comme nous sommes pas équipées d’un interrupteur on/off pour déclencher le désir, le notre et celui de l’autre, l’envie de faire l’amour, et la mise en marche automatique de la pompe de lubrification, d’accompagner sa mise en place, d’un fantasme, de reprendre le passage le plus torride d’une de vos lectures préférées, ou imaginer une scène coquine avec votre partenaire.

mise en place du désir papillon

Bonne journée
Annah

Orgasme féminin, nouveau nom : point J – la joie

Bonjour à tous

Ce matin, j’ai reçu un très joli cadeau dans ma boite mail, une analyse de la relation homme femme, une redéfinition du plaisir féminin.

Vous connaissez tous, mon penchant à aller embêter les professionnels de la santé!

Une fois n’est pas coutume après mon article sur L’ORGASME FEMININ , je suis allée demander conseil auprès du psychanaliste et sexothérapeute Alain Héril.

Pour ceux et celles qui écoute l’émission radio sur RMC « Lahaie, l’amour et vous » ont certainement déjà entendu  Alain s’exprimer avec finesse et humour.

J’étais curieuse de connaître sa vision de  professionnel, celle de l’homme mais aussi celle de l’ écrivain, » la place de la femme et son plaisir ».

Cette sensibilité exacerbée au contact des femmes avait donné naissance à un très beau livre sur lequel je reviendrai dans le mois « les continents féminins »

Je me doutais qu’il ne pouvait rester indifférent, alors je lui ai laissé  carte blanche pour s’exprimer quand il le souhaiterait sur le blog.

C’est chose faite!
Je vous livre son écrit, comme quoi, il n’y a pas meilleur plaidoyer qu’un homme respectueux et amoureux de la femme.

comme la femme est belle dans son plaisir!
Comme la femme est belle dans son plaisir! Vous ne trouvez pas?

Le point J

Le corps des femmes a été souvent nié et bafoué, il a aussi été adulé au point de l’idéaliser pendant des siècles.

Depuis le début du XX° siècle et la compréhension de la douleur sexuelle des hystériques il est considéré de manières différentes par les psys et la médecine. Mais il reste toujours objet d’interrogations, de suspicions.

C’est comme si la jouissance féminine faisait peur et que l’expression de celle-ci constituait un scandale qu’il fallait mesurer, maintenir dans des normes faciles à repérer et à inscrire dans des nomenclatures.

Il y a derrière tout cela une peur de la fougue, de la puissance des femmes.

Car, à y bien réfléchir, la femme porte en elle, en son corps, les éléments libertaires d’un rapport à la nature qui est plus proche de l’animisme* que des interdits monothéistes.

Car c’est bien de cela dont il s’agit : mettre l’homme, le père, le pouvoir patriarcal au centre des enjeux relationnels et ne laisser à la femme des droits à la jouissance essentiellement cadrés par la science, la psychologie, les règles d’un pouvoir masculin.

C’est pour cela que le corps féminin est encadré, scruté, parcellisé avec des points, des zones, des lieux qu’il faut connaitre et activer. Comme s’il s’agissait de l’apprentissage d’un mode d’emploi infaillible.

Où est la liberté de jouissance dans ce cadre là ?
Où sont les possibilités de surprises, d’inattendus ?
Où peut se trouver les espaces pour une vision souple, ample et non cadrée du rapport de chaque femme à son propre plaisir, à son propre corps ?

La sexualité contemporaine devient axe de performance pour les hommes comme pour les femmes. Nous devenons soumis à des diktats impérieux qui ne nous laissent que très peu de place à la créativité et à la joie de l’instant.

Le point G devrait être remplacé par l’espace J comme joie.

Et cet espace là appartient à chacune car il n’engage pas une partie du corps mais l’Etre dans son entier et sa vibration unique et singulière.

Alain HERIL.

*L’animisme dans ce cadre c’est formaliser l’essence de la femme comme une entité animé. La femme a dans sa nature le pouvoir de faire bouger les choses.
Quelque chose de non palpable mais essentielle!

> petit Bonus une piste de plus pour maintenir la relation, la faire évoluer et qui sait arriver au plaisir!

la Construction du Désir. Extrait.

Bon et après tout ça, vous ne pourrez plus dire qu’il est impossible d’être heureux/se. Tout ceci dépend un peu de vous!

le couple
Nous sommes complémentaires!

à bientôt
Annah

PS : merci beaucoup Alain, quand vous voulez pour partager à nouveau!

Le point G et l’éjaculation Féminine

Petit clin d’oeil pour trouver le chemin de la source!

Je continu cette introspection pour éveiller votre point G.

J’espère que vous goûterez à cet orgasme émouvant emplit d’amour et de générosité. Il saura vous apporter la sérénité.

Vous trouverez un interview de Déborah Sundahl la spécialiste du genre. Elle anime des congrets et stages. Elle a écrit plusieurs livres et propose des vidéos pour faire connaître au plus grand nombre ce plaisir.

C’est vers elle qui les femmes depuis 20 ans ont trouvé

écoute -compréhension, accompagnement sans jugement ni tabou.

Elle a une approche qui vous semblera peut être vulgaire.
Il se peut que vous soyez mal à l’aise avec ses propos et la méthode pour visualiser le point G.

Dans ce cas, je vous conseille de lire son livre plutôt que de visionner son film très éloquant cependant surjoué comme à chaque fois par les stars de X.
Je trouve que cela manque de finesse et d’élégance

Pour ma part, j’ai trouvé les croquis tout aussi parlant.

voici le lien du livre

Vous pouvez lui faire confaince elle maîtrise le sujet quitte à mettre les doigts:)

A bientôt

Annah

L’appel du sourcier, témoignage

Voici un joli témoignage d’un lecteur qui a bien voulu partager son apprentissage

« sur la femme fontaine ».

Dans son cas, c’est une curiosité naturelle pour la sexualité, qui l’avait fait ce questionner et chercher des réponses. (Je ne l’ai pas associé à du pissing comme certains érudits qui ne connaissent rien à l’anatomie féminine.)

J’avoue que dans ce genre d’histoires ce n’est pas l’arrivée mais le chemin parcouru qui est stimulant.

Devenir fontaine n’est ni une obligation ni une fin car malheureusement contrairement à ce que pensait cet homme. Les glandes de skene ne sont pas montées en série chez toutes les femmes !

C’est un plaisir primaire auquel certaines femmes arrivent à se reconnecter et c’est un bonheur de pouvoir constater leur profond apaisement intérieur.

Car il existerait une source de plaisir caché au fond de notre corps,
une manière différente de jouir et on ne nous l’aurait pas dit ? … c’est vrai qu’on ne nous dit pas tout !

Alors, si çà existe je veux le savoir, je veux le découvrir, m’en servir, tester, l’exploiter et si çà me plait … en user et en abuser !

Il a été éclaboussé par la représentation de la fontaine dans le monde très gracieux du X.

Il a écouté avec soin, les conseils de  l’ancienne hardeuse OVIDIE, huées l’or d’interviews par les autres  invités car une femme ne pouvait pas éjaculer

NON ! Madame, c’est l’homme, le seul vrai mec qui peut éjaculer … la femme … pfff
n’importe quoi, et pourquoi pas revendiquer des orgasmes aussi … 🙂

Ensuite, il a lu « Osez le point G – d’Ovidie  » (je ne connais pas, aperçu chez les revendeurs de toys mais le contenu m’échappe)

  • et il faut dire que çà commençait à devenir un peu plus concret cette affaire dans ma tête

Ce qui l’intriguait le plus :

Si on associait la stimulation du point G à la volonté de gicler, la femme pouvait découvrir des plaisirs insoupçonnés

femme fontaine 2

Bon sang, …, j’étais passé devant un truc là !

Ce fameux point G dont tout le monde parle, il était où ?

Devant ?, derrière ?, au fond ?, à gauche ? À droite ?

J’avais loupé cette grosse fraise (c’est assez gourmand comme appellation même si pour une fois vous ne pourrez pas la sucer:))

à l’entrée de la grotte, moi le pilonneur, le gros mâle pénétrateur imbu de mon marteau piqueur, je passais devant lui, je ne voyais pas qu’il était pourtant là, le bougre. Gardien de la mangue, discrètement caché derrière la clito-cacahuète il me laissait passer sans broncher. Mais c’est que c’est vicieux un point G !

Mais attends mon p’tit père, tu ne vas pas t’en tirer comme çà !

    • J’en ai parlé à mon épouse, et à la banalisation et à l’indifférence première est venu s’immiscer de la curiosité 
    • et une certaine volonté de prendre une revanche

Un film pédagogique plus tard …….

Elle m’appela toute retournée et planante !

Nous avions bien tenté de faire jaillir cette fontaine ensemble, mais je ne devais pas bien m’y prendre puisque çà n’était pas venu. Il valait mieux qu’elle la découvre toute seule.

Bon maintenant, je dirais qu’elle s’en sert quand elle veut … pour ma plus grande satisfaction quand elle veut bien partager la chose.

Ah, ce fameux lâcher-prise, plus facile d’en parler que de le faire !

La première fois ensemble fût une source de jouissance extrême pour tous les deux… peut-être plus pour moi d’ailleurs.

Une barrière tombait …

Nos sexualités sont différentes par nature … je veux dire homme/femme. Je suis fermement convaincu que nous sommes différents, mais que sexuellement nous sommes, nous devons être égaux.  Si nous sommes égaux, alors … tout ce que je peux faire … elle peut le faire aussi non ?

Et pourquoi elle ne me gratifierait pas d’un éjaculat à la fin ? ….. Ca existe … ? En plus çà excite ? …
Vas-y donne moi tout chérie ! Lâche-toi ! Moi je donne tout, alors … vas-y fait pareil !

  • Une récompense dans l’apprentissage comme je les aime.

Ça été merveilleux, épanouissant, exaltant, troublant, et tellement tendre entre nous !

Ce couple n’est pas une exception mais la complicité de leur union a créé un nid parfait pour recevoir le jaillissement : de l’amour, de la curiosité, beaucoup d’attention pour sa femme, l’envie de faire différemment, peu de tabou en tout cas du côté de l’homme, un lâcher-prise, des encouragements au moment voulu.

Merci d’avoir déposé cette part d’intimité !

Annah

 

vidéo « Les femmes fontaines »

APARTE DEPLORABLE

LA FEMME FONTAINE sujet intriguant qui alimente les fantasmes et déstabilise.

Il me semble toutefois important de maîtriser son sujet!

Quand une vidéo se fait avec une chroniqueuse qui ne semble pas comprendre l’enjeu et interview des personnes des plus ignorantes!

Seule l’experte pose des mots sur les maux.

C’est bien dommage!

La vidéo est bloquée sur le site de yahoo, il vous suffit de cliquer sur l’image pour accéder.

vidéo femme fontaine

Appel à témoignage sur les femmes fontaines

Bonjour à toutes et à tous

Aujourd’hui je fais un appel à témoignages sur le sujet des femmes fontaines.

J’attends de vous chères lectrices que partagiez votre expérience.

  • soit en mail privé

(Précisez-moi si vous acceptez sous anonymat que je poste votre témoignage)

  • un commentaire sur les différents articles

Voici une série de questions pour  éviter la page blanche !

  1. Comment avez-vous découvert ce potentiel ?
  2. À quel moment, s’est-il  révélé à vous ?
  3. À quel âge vous êtes-vous réapproprié votre corps ?
  4. Est-ce que l’éjaculation a été une découverte spontanée lors d’un rapport ?
  5. Vous êtes-vous rendu finalement rendu compte que vous étiez fontaine et ce que coulait entre vous jambes n’était pas que de la cyprine?
  6. Arrivez-vous à inviter la source à chacun de vos ébats ?
  7. Comment le vivez-vous en couple ?
  8. Savez-vous comment le vit votre homme ?
  9. Trouve-t-il cela sale, pense-t-il que vous êtes un ovni ?
  10. Est-ce que c’est lui qui vous a initié ?
  11. Est-il fier du phénomène ?
  12. Êtes-vous toujours à la recherche de ce plaisir ?
  13. Les 3 articles vous aident-ils à vous y retrouver ?

Si cela vous amuse, vous pouvez poster un poème, ode à votre plaisir. 🙂

Merci par avance

Annah