la Fondation Bill GATES au service de la contraception

le PRESERVATIF NOUVELLE GENERATION

préservatif, capote Image issue site maxisciences
préservatif, capote
Image issue site maxisciences

La technologie mise au service de notre bien être.

Le fondateur de Microsft qui a créé une fondation avec sa femme,

« Bill et Mélinda Gates »

viennent d’offrir une bourse de 100 000 Dollars à un collectif de chercheurs australiens de l’université de Wollongong. 

Leurs travaux portent essentiellement sur le remplacement du latex par un hydrogel dans la composition des préservatifs.

> Leur intention donner au préservatif la sensation de second peau.

> Bonne nouvelle avec cette matière ultra résistante, fini la peur qu’il se déchire et une grossesse non souhaité !

Ils vont détourner l’hydrogel de son usage, déjà utilisé pour le confort de notre corps!

Il rentre dans la composition des muscles artificiels

Et pour ceux qui portent des lentilles, il se peut sans le savoir que votre nouvelle génération de lentilles soient faites avec!

Affaire à suivre, patient il n’est pas encore près de passer les frontières.

En attendant garder toujours quelques capote près de vous!

A bientôt

Annah

contraception L’ANNEAU VAGINAL

Dans le volet contraception, je continue ma liste non moins exhaustive des possibilités offertes aux femmes

L’ANNEAU VAGINALE

credit photo CHU ROUEN
credit photo CHU ROUEN

La voie transvaginale :

  • L’anneau vaginal œstroprogestatif

    (Existe en France depuis 2004)
    à la fois souple et facile à appliquer dans le vagin comme lorsque que vous appliquez un tampon. Le plus profondément possible pour ne pas sentir de gène.

 

Il délivre des œstrogènes et de la progestérone en continu, pour 3 semaines. Il suffit de le retirer pour déclencher les règles et d’attendre une semaine pour en mettre un autre.

Il coûte 16€ et est délivré sous ordonnance en pharmacie

Quand le mettre en place l’anneau vaginale

crédit photo santé.gouv
crédit photo santé.gouv

Si vous n’aviez aucun moyen de protection hormonale
Positionner l’anneau le 1er jour des règles.

Si vous avez tardé ! Rattrapage entre le 2è et le 5è jour des règles.
Pour éviter tous risques, capote obligatoire pendant 7 jours

Efficacité
Dans la condition optimum d’utilisation, 99.71%.

Risques d’utilisation
– Il peut être expulsé (après un rapport sexuel, par exemple). S’il est expulsé, vous devez le remettre en place. En revanche, s’il est expulsé depuis plus de 3 h, vous devez prendre les mêmes précautions qu’après un oubli de pilule supérieur à 12 h.

–  effets secondaires : gonflement douloureux des seins, saignements, etc

Qui peut le prescrire ?

–          un médecin généraliste

–           un gynécologue

–          une sage-femme

Délivré en pharmacie sur ordonnance.

Coût
16€ par mois et n’est pas remboursé par l’Assurance maladie.

LA CONTRACEPTION PAR VOIE TRANSDERMIQUE

LE PATCH

Il s’agit d’une contraception hormonale utilisant des patchs

C’est une contraception hormonale qui distribue en continu un estrogène et un progestatif (ça coupe l’ovulation, ça empêche la « nidification » et ça limite l’arrivée des spermatozoïdes)

  • sous forme de timbre, il délivre une dose hormonale à travers la peau, et ce, durant une semaine. Trois patchs par cycle menstruel : un patch par semaine, et une semaine libre sans patch pour déclencher les règles. Vous êtes protégée pendant les 4 semaines

Dans les conditions optimales, le patch est efficace à 99,7%. Vérifier sa mise en place régulièrement, dans 2% des cas, il y a un décollement partiel voir total

Efficacité dès le 1er patch!
Il c’est déplacé ou si vous avez oubliez de le changer, pas de panique
Vous restez protégée pendant 48h, dans tout les cas poser un nouveau dans les 24h.

Mécanisme d’action : inhibition de l’ovulation et altération de la glaire cervicale et de l’endomètre.

Lieux d’application : les fesses, l’abdomen, face externe des bras et la partie supérieure du torse (jamais sur les seins).

Avantages de la contraception Transdermique

il est mieux toléré que la pilule
Vous pourrez retrouver un cycle regulier.
Dès son arrêt vos règles seront moins abondante et pour certaines moins douloureuses

Effets secondaires de cette contraception

nausées, gonflement douloureux des seins, saignements, migraines… comme la pilule. Irritation de la peau à l’endroit de l’application. Pour certaines femmes apparition de rougeurs voir d’urticaire

Contre indication du Patch

> antécédents cardiaques
> hypertension sévère,
> antécédents de thrombose veineuse.

Il vous est recommandé de ne pas l’associer avec le tabac, risques cardiovasculaires (infarctus du myocarde, thrombose).

Inconvénients de ce type de contraception

Vous avez toutes connues, la trace de collant quand on a appliqué un pansement! Cette trace noire qu’on a dû mal à enlever. Pas très esthétique et bien avec le patch c’est pareil alors recollez-le au même endoit si vous ne voulez pas ressembler à une mosaïque monochrome.

Il ne protège pas des IST

Pour les utilisatrice de la contraception par voie Transdermique

Mon conseil à celles qui débutent une contraception plus facile que la pilule! Pour les plus espiègles qui s’assument, vous pourrez toujours le décorer de strass et en faire un atout.

  • les femmes de moins de 45 ans très actives avec des problèmes d’horaires ou décalages horaires
  • les femmes qui ne souhaitent pas prendre la pilule tous les jours
  • les femmes qui cherchent une alternative à moyen terme pour un voyage à l’étranger ou en attente d’un autre moyen de contraception
  • les femmes dont la pilule est contre-indiquée

Méthode d’utilisation du patch

Pour la première utilisation : un patch par semaine, en commençant le premier jour de règles, donc les jours de l’application sont le : 1e, 8e et 15e jours du cycle menstruel et une semaine libre (22e et 28e)

C’est un moyen contraceptif envisagé en second après avoir écarté d’autres moyens. Son opportunité sera donc envisagée avec le gynécologue médecin ou sage femme

Coût
Une boîte de patch (Contraception par voie transdermique) coûte environ 15 €/par mois et est non remboursée par l’Assurance maladie.

La Contraception, Féminine : QUELLE PILULE CHOISIR ?

« la pilule », contraception par excellence, choisit par de nombreuses femmes dans le monde, après le préservatif chez les hommes.
Elle reste le moyen le plus sûr pour éviter une grossesse.

2 Types de pilules vont sont proposés par votre médecin, votre gynécologue ou  votre sage femmes
> Les pilules œstroprogestatives  ou dites combinés ( PC) vous avez dû en entendre parler aux informations. Problème de thrombose avec les pilules de 3 et 4ème génération !
>Les pilules progestatives

Ce moyen de contraception est efficace à 99% toutefois,  il semblerait que beaucoup de femmes oublient de la prendre ce qui fait chuter sont taux à 91% !!!

Réel problème d’organisation, manque de prise de conscience sur les risques encourus ou trop contraignante à prendre à heure fixe!!!

Comment remédier à cet oubli, de la prise de pilule!

  1. Pensez à associer la prise de pilule avec un geste quotidien matin
    ou soir sinon programmez l’heure sur votre i phone.
  2. Prévoyez toujours une plaquette de rechange dans votre sac, si jamais vous n’êtes pas chez vous à l’heure dite
  3. Gardez l’ordonnance dans votre sac, si besoin, un jour en déplacement vous pourriez toujours vous faire délivrer une nouvelle plaquette auprès de la pharmacie la plus proche.
  4. Si vous êtes du genre tête en l’air, ou dépassée par un travail sans horaires fixes , envisagez peut être de prendre un autre moyen de contraception.

Comment les pilules contraceptives agissent-elles ?

Ce moyen de contraception utilise des hormones très proches de celles produites par les ovaires (œstrogènes et progestérone) et qui bloque l’ovulation au niveau des ovaires et/ou provoque des modifications au niveau des trompes.
L’endomètre et la glaire cervicale empêchent la pénétration des spermatozoïdes à travers le col utérin et rendant la nidation de l’œuf fécondé dans l’endomètre impossible.

Comment la prendre la pilule?

La pilule et toutes ses variantes,
Cette contraception s’absorbe par voie orale, sous la forme de comprimés et de façon quotidienne.

  • Plaquette de 21 comprimés, avec un arrêt d’une semaine entre deux plaquettes.
  • Que faire si l’intervalle de 7 jours a été dépassé ?Attention, vous n’êtes plus protégée.et même si vous avez redémarrez une nouvelle plaquette, il vous faudra pendant 15 jours cumuler avec une autre protection (préservatif)Risque éventuel, d’ovulation pendant cette période.
  • Que faire si l’intervalle d’arrêt est de 3 ou 4 jours ?Ce ne sera pas nécessaire de finir votre plaquette.
    Attention, protection préservatif ou abstinence oblige vous n’êtes plus protégéeAttendez un nouveau cycle pour redémarrer une nouvelle plaquette.Evitez de les prendre toutes en 1 seule prise, cela n’aura aucun effet !
    Dixit, fait rapporté dans un cabinet de gynécologie !
  • Ou si vous en prenez plusieurs le même jour !!
    Oui, c’est arrivé à certaines!Ca n’a pas de conséquence! Hormis quelques saignements sans gravité durant 1 ou 2 jours
    Le lendemain, reprenez une posologie normale. Vous êtes toujours protégée.Attention, il ne reste plus suffisamment de pilule sur votre plaquette, soyez prévoyante avec une plaquette de secours.
    Plaquette de 28 comprimés sans interruption avec toujours un intervalle de 24 heures entre 2 comprimé

    Que faire si vous oubliez de prendre la pilule ?

    En cas d’oubli de plus de 3 heures, une autre méthode contraceptive doit être absolument rajoutée pendant au moins 7 jours. (Préservatif)

    Décalage inférieur à 12h

  • Prendre immédiatement le comprimé oublié
  • Poursuivre la plaquette à l’heure habituelle
    (2 comprimés peuvent être pris le même jour)
  • Vous continuez à être protégéDécalage supérieur à 12h
  • Prendre immédiatement le dernier des comprimés oubliés
  • Poursuivre la plaquette à l’heure habituelle
    (2 comprimés peuvent être pris le même jour)
  • Pendant 7 jours suivant l’oubli, utiliser en même temps une contraception non hormonale (préservatifs)Si l’oubli concerne un des 7 derniers comprimés :
  • Continuer votre plaquette
  • Supprimer l’arrêt de 7 jours
  • Enchaîner directement une nouvelle plaquette
  • (il est possible que vous n’ayez pas de règle)En cas de rapport sexuel, dans les 5 jours précédant l’oubli, prendre la contraception d’urgence. (Pilule du lendemain)
    En cas d’inquiétude, faire un test de grossesse 3 semaines après la date de l’oubli.
    Il ne sert à rien de faire pipi sur la languette dès que vous vous en rendez compte !
    SURTOUT, ALLEZ CONSULTER VOTRE GYNECOLOGUE POUR VOUS RASSURER.
    CA NE SERT A RIEN DE PSYCHOTER !

    Contre indications de cette contraception

    Pour les femmes avec des problèmes de santé grave

  • AVC
  • ANGOR
  • INFARTUS
  • PHLEBITE
  • Les femmes présentant des problèmes artérielles,  héréditaires ou confirmés par votre médecin
  • DIABETE
  • TENSION ELEVEE
  • CHOLESTEROLE
  • PANCREATITE
  • PROBLEME DE FOIE
  • INSUFFISANCE RENALE
  • CANCERLes premières années avec les pilules PC risque de thrombose veineuse ou artérielleIl est fortement déconseillé aux fumeuses de plus de 35 ans de prendre ou d’arrêter la pilule.

    Les différentes pilules contraceptives

    à choisir suivant sa tolérance, son mode de vie et sa vie sexuelle.

  • Pilules œstroprogestatifs :
    contenant un estrogène et un progestatif
    proches des actions des estrogènes et de la progestérone naturelles sécrétées par vos ovaires.
  • Les pilules œstroprogestatives normo-dosées 
  • Les pilules oestroprogestatives mini-dosées 
  • Le contraceptif œstroprogestatif comportant un estrogène semi-naturel : commercialisé en France en 2010, cette pilule œstroprogestative est composée d’une estrogène semi-naturel avec un schéma de prise des 28 jours.
  • Le contraceptif œstroprogestatif comportant un estrogène naturel : commercialisé en France en 2011, cette pilule œstroprogestative est composée d’un estrogène naturel avec un schéma de prise des 28 jours.
  • La pilule progestative
    (hormone à action proche de l’action de la progestérone naturelle sécrétée par les ovaires) :La prise de ces pilules est continue sans arrêt entre deux plaquettes (28 comprimés par plaquette).
  • Les pilules progestatives micro-dosées ou les microprogetatifs contiennent une quantité très faible d’un progestatif ; cette quantité n’empêche pas l’ovulation
    Elle entraîne :
    – des modifications au niveau de la glaire cervicale dans le but d’empêcher la pénétration des spermatozoïdes dans le canal cervical et la cavité utérine- des modifications dans la mobilité des trompes utérines empêchant la migration de l’œuf fécondé vers la cavité utérine. des modifications au niveau de l’endomètre pour empêcher la nidation en rendant cet endomètre incapable à recevoir l’oeuf fécondé.
  • La pilule microprogestative bloquant l’ovulation, 28 comprimés par plaquette
    Attention !
  • Un comprimé par jour chaque jour sans interruption à la même heure, de sorte que l’intervalle entre la prise de 2 comprimés soit toujours de 24 heures.
  • Le premier comprimé doit être pris le premier jour de règles.
  • Le premier comprimé de la plaquette suivante doit être pris obligatoirement le lendemain du jour où la plaquette précédente a été terminée.
  • Les femmes déjà traitées auparavant par un contraceptif progestatif faiblement dosé peuvent commencer le traitement n’importe quel jour, sans période d’interruption entre les comprimés.
    Elle convient le mieux aux femmes qui allaitent et à celles qui ne peuvent pas ou ne veulent pas utiliser les œstrogènes.
  • Les pilules progestatives normo-dosées qui contiennent une quantité suffisante pour empêcher l’ovulation si la prise par voie orale est poursuivie durant 20 à 22 jours successifs par cycle (cycles de 28 jours)

    Son coût

    Selon le type de pilule, le coût est de 1,88 à 14 €/mois. Certaines pilules sont remboursées à 65%. Elles existent aussi en génériques.

    Mon Avis

    il n’y a pas, à propremment parlé, de bonnes ou de mauvaises pilules!
    C’est un moyen très efficace pour se prémunir d’une éventuelle grossesse, pour peu qu’on la prenne régulièrement.:)
    Il suffit de choisir, votre pilule contraceptive,  adaptée à votre rythme de vie, à vos tolérances chimiques mais surtout à vos habitudes sexuelles.

CONTRACEPTION MASCULINE / LA VASECTOMIE

BONJOUR À TOUS,

Je continue mon chapitre sur la contraception réservée aux hommes.

Très peu de choix, à vrai dire dans ce domaine !

Le préservatif reste le n° 1 sur la liste pour sa fiabilité et son manque de contraintes.

Voici un autre moyen!

– La vasectomie

Elle est légalisée seulement depuis 2001 !

Cette alternative reste très marginale (-1%) d’hommes y ont recours en France.

Nous sommes beaucoup plus frileux que nos voisins européens.

C’est une contraception définitive et irréversible qui n’est en rien une décision anodine et facile à prendre.

C’est la raison pour laquelle, elle est plus adressée aux hommes avancés dans leur vie de couple, qui ont déjà eu des enfants ou ne souhaitent pas en avoir.

Malgré tout, votre chirurgien vous laissera encore un temps de rétractation de 4 mois après votre première consultation à l’hôpital.

Il voudra s’assurer de l’exactitude de votre décision.

Elle devra être prise sans contrainte.

Il vous demandera alors de formuler votre motivation dans un petit courrier !

Nos sommes parfaitement libres de nous faire charcuter le visage pour ne plus ressembler à rien, mais pas totalement libres, du choix porté à notre connaissance, pour arrêter de procréer !

Je serais curieuse de savoir hors risques médicaux bien sûr, quelles pourraient être les raisons qui motivent un refus !

Attention, L’intervention sous anesthésie locale est rapide, mais pas effective dans l’instant. Il faudra compter à peu près 3 mois pour que vos spermatozoïdes ne soient plus actifs.

Pensez aux préservatifs !

CONTRACEPTION MASCULINE

Bonjour à tous!

vous avez été nombreux à me poser des questions en mail privés sur la contraception.

Qu’est-ce que je dois choisir la première fois?
Qu’elle est la meilleure contraception?
Qu’est-ce qui existe vraiment?
Comment faire son choix?

Pour pouvoir répondre à chacun, j’ai fait un tour de ce qui existait.

La liste est tellement exhaustive que j’ai trouvé plus clair de vous répondre contraception par contraception et en distinguant celle des hommes et celle des femmes.

Je commence ce chapitre avec les préservatifs car en plus de préserver le couple d’une grossesse, il a aussi l’avantage de vous protéger des IST et VIH

> N’hesitez pas à me donner votre avis, vos astuces.

> De nous raconter vos péripéties, vos premières fois, qui ne manqueront pas de rassurer les 1er utilisateurs.

seulement 3 contraceptions sont validées par les instances médicales.

> les autres contraceptions dans un prochain article!

préservatif, capote Image issue site maxisciences
préservatif, capote
Image issue site maxisciences

1-  Le préservatif

La capote ou le tue l’amour pour ses détracteurs !

Certains hommes et femmes se plaignent que le préservatif diminue la sensation et la spontanéité du rapport. Oui c’est peut être un peu vrai pour la spontanéité. Il faut s’assurer d’en avoir un à porté de main, prendre le temps de le mettre avant l’ultime pénétration.

Cela ne vous empêche pas de toucher votre compagnon pendant qu’il le met.
Cela n’empêche pas la fille de le mettre et vous, de vous caresser.

Dire que ça coupe l’élan, je dirais plutôt que l’on attaque le rapport sous un angle différent. En cela, est-ce néfaste? Je ne crois pas! Faire l’amour doit être avant tout un jeu. Amusez-vous et faites un pied de nez à ces détracteurs.

Pour ce qui est du ressenti, je ne vous le cache pas le contact peau à peau est très agréable mais quand il est question de protection, le jeu en vaut la chandelle. Et quand bien même la sensation est différente, elle n’altère en rien le plaisir.

Il est Fiable à 97%, je crois que tout est dit!

 

Non, vous en voulez plus?

Alors, pour la petite histoire, vous avez réchappé aux boyeaux de mouton. Bien que les scientifique américains se penchent toujours sur la question!

> Il est aujourd’hui commercialisé sous forme de gaines de différentes tailles parfums et matières. Cela va du plus répandu en latex jusqu’au polyuréthane pour les peaux allergiques.

Pour les fétichistes, certaines boutiques les vendent en forme de personnages, d’animaux, de formes, avec des piques, de toutes les couleurs à usage récréatif et non contraceptif, attention.

Soyons un peu sérieux!

A quoi sert-il?

Il se pose sur le pénis en érection pour retenir le sperme après l’éjaculation.

Le préservatif est à usage unique !

Il a l’avantage de pouvoir se combiner avec d’autres moyens de contraception (Spermicides, cape, stérilet, pilule, ligature des trompes, vasectomie etc.

120px-Attention même avec une bonne utilisation et s’il reste un des moyen de contraception les plus efficace, il ne garanti pas le risque 0.

Il préserve du risque de grossesse et prévient des risque de contamination par IST (SIDA, herpès, hépatite virale, chlamydiose, etc .) pour le receveur et le porteur.

Recommandation

posez le préservatif avant tout et pour tous rapports : buccal, vaginal, anal.

Je sais que cela ne paraît pas très ragoûtant de faire une fellation avec du plastique dans la bouche !
Il faut savoir qu’il existe des préservatifs de différents goût vanille fraise chocolat etc. Je suis sûre que vous saurez en trouver un à votre goût 🙂

Comment poser un préservatif ?

  1. A mettre sur votre pénis en érection
  2. Vous pincez l’extrémité pour créer une petite poche qui servira de réservoir à sperme et évitera les fuites.
  3. Pour les préservatifs qui sont déjà dotés d’un réservoir,
    pincez l’extrémité pour chasser les bulles d’air responsable de l’éclatement.
  4. Vous le déroulez lentement sur la verge, jusqu’en bas SVP
  5. Au moment du retrait, n’attendez pas de perdre votre érection!!!
    et pour ceux à qui c’est arrivé de perdre leur préservatif dans le vagin de votre partenaire,c’est assez moyen!
    Pensez à le tenir à la base au moment ou vous vous retirez.

Cela semble aller de soit, mais au vu de ce qui se poste sur les forums, vous êtes et serez pas le 1er à qui ça arrive.

  1. Faites un nœud avant de le jeter, question d’hygiène.

N’hésitez pas à vous entraîner

> pour les garçons, sur vous!
> et les filles, les manches à balai,oui et non ce n’est pas une blague.
C’est à peu de chose prêt l’épaisseur du pénis.
Vous pourrez  après mieux guider votre partenaire et minimiser les risques

Très facile d’accès
Achat par tous !

Vous pourrez vous en procurer gratuitement au planning familial près de chez, dans les centres de dépistage et dans les associations de lutte contre le VIH.

Achat
Vous pourrez en acheter en pharmacie à l’intérieur et à l’extérieur, en parapharmacie et dans les grandes surfaces, dans votre lycée pour 0.20€ dans des lieux moins discrets mais à votre porté, les bureaux de tabac–presse, et les stations-services.
Si j’en ai oublié, n’hésitez pas à me le signaler.

Si après ça, vous prétextez ne pas en avoir trouvé! C’est que vous mettez de la mauvaise volonté pour préserver votre santé et celle de votre partenaire

Choisissez toujours votre préservatif avec les marques portant le sigle CE (Communauté européenne) ou NF (Norme Française) ainsi éviter les contrefaçons avec risques allergiques accrus et malfaçons.

Je vous recommanderais aussi de l’utiliser avec un peu de lubrifiant à base d’EAU, très important sinon cela le rend poreux avec risque d’éclatement ou fissures.

Attention, l’addition d’un lubrifiant spermicide au préservatif peut réduire le risque de grossesse certes mais ils peuvent augmenter le risque d’infection du tractus urinaire chez la partenaire. Ne pas en abuser !

  • Vaseline, huile végétale, l’huile d’amande douce ou pour les idiots le beurre sont à bannir

> Laissez moi des commentaires

A bientôt

Annah

COMMENT CHOISIR UN MOYEN DE CONTRACEPTION

La contraception est un droit aujourd’hui en France pour permettre aux hommes et femmes de vivre leur sexualité sereine et épanouie.

source internet auteur inconnu! moyen de contraception
source internet auteur inconnu!
moyen de contraception

La meilleure contraception c’est celle que l’on choisit… seule ou à deux c’est encore mieux.

Faut-il encore pouvoir avoir l’accès et savoir faire un choix !!!

Même s’il apparait comme une évidence, la contraception n’est pas qu’une affaire de femmes.

Une majorité de jeunes femmes songent à un moyen de contraception avant leur premier rapport pour un contrôle évident de leur fécondité. Enjeu majeur quand on est adolescente, se retrouver enceinte c’est la honte, panique, comment va-t-on l’annoncer au père ? Mes parents vont me tuer ! Bref un tas de questions. Donc, pour éviter des déconvenues soyez prévoyante, c’est mieux !

Je sais que pour les adolescents l’accès à l’information et la possibilité de prescriptions gratuites au planning familiale ne sont pas toujours équitables. Le milieu rural est fort dépourvu dans ce domaine.

Le secret professionnel pas toujours honoré et le remboursement pour seulement 3 types de contraception (la pilule, les implants et dispositifs intra-utérins) accessible aux adolescents de plus de 16 ans muni d’une carte vitale !

On se laisse souvent dépassé, l’ignorance, le manque d’argent ou l’excès de confiance envers le nouveau petit copain,  l’amoureux pour toute votre vie !

Il va apporter des capotes.
Elle prend la pilule c’est évident

Et c’est un premier rapport non ou mal protégé qui s’annonce !

Oui messieurs, je vous l’accorde pour la majorité d’entre vous, vous êtes de bon boyscout ! Vous avez toujours dans votre porte-feuille, des préservatifs! Toujours faut-il savoir le mettre !!!

Sachez que ce n’est pas votre seul choix. Il préserve des infections sexuelles, mais pas d’une grossesse. Car dans ce domaine connaître et comprendre le cycle de votre petite amie c’est vous demandé de parler chinois
Vous n’êtes pas à l’abri à vos débuts :

–          de mal le mettre

–          qu’il perce,

–           que votre petite amie le déchire,

–          ou de le laisser dans son vagin

Il existe une contraception masculine hormonale comme chez la femme ou thermique.

Je sais qu’avoir ce genre d’informations n’est pas chose facile en France.

–         Soit parce que les médecins ne sont pas ouverts au dialogue

–         Soit c’est vous qui avez peur. Peur de perdre votre virilité

–         Soit, c’est du côté des femmes qui ont peur étonnement de perdre le monopole sur le contrôle de leur fécondité !

Il est important de penser la contraception plus dans sa globalité.
Elle est là pour éviter une grossesse au moment du rapport, mais aussi pour vous protéger des IST et du VIH malheureusement un peu passé de mode pour les nouvelles générations !!!

C’est pour cette raison que je vous recommanderais d’utiliser une contraception locale ET hormonale au moins à vos débuts et si vous changez souvent de partenaires.

Vous êtes en couple certes, mais au début pensez d’abord à vous. C’est peut-être un peu égoïste, mais il est question de votre santé et de votre avenir.

Vous vous protégez et vous protégez votre partenaire.

Pour faire votre choix et rester maître de votre corps, il faudra vous poser quelques questions pour faire le choix qui vous conviendra le mieux et non celui que l’on vous imposera.

  • Si vous êtes très jeune – de 16 ans
    vous connaissez peut-être déjà mon avis sur la question, je vous conseillerai d’attendre.
    Si vraiment vous avez envie de le faire, c’est un besoin et non une réponse à l’empressement de votre petit ami. Entreprendre une vie sexuelle avec certains moyens de contraception ne convient pas aux très jeunes femmes. Il serait préférable de consulter un gynécologue et d’aller au planning familial pour avoir de meilleurs conseils
  • Si vous avez + de 16 ans
    vous ne souhaitez pas en parler avec un proche majeur.

Renseignez-vous auprès du planning familial ou prenez rendez-vous chez un médecin ou une gynécologue. Si vous souhaitez que la consultation reste anonyme, cassez votre petit cochon. Sachez toutefois que le remboursement de votre moyen contraceptif sera affiché sur le relevé de votre parent affilié !

QUESTIONS

  1. Avez-vous des règles douloureuses ?
  2. Est-ce que vous fumez ?
  3. Êtes-vous sujet/te à l’acné ?
  4. Avez-vous un partenaire fixe ?
  5. Êtes-vous en couple ?
  6. Êtes-vous du genre tête en l’aire ? dans ce cas la pilule à heure fixe représenterait un risque
  7. Avez-vous des problèmes de santé ?
  8. Êtes-vous sous traitement ?
  9. Arrivez-vous à vous introduire quelque chose dans le vagin sans êtes rebuté (cape ou anneau ou préservatif féminin)

PS. le coït interrompu est un moyen naturel de vivre sa sexualité, mais loin d’être un moyen de contraception, qui plus est, pas efficace pour limiter les risques IST et grossesse. Débutant s’abstenir !

> Articles à venir tous les moyen de contraception dans le détail disponible en France

A bientôt
Annah

Cosmétiques érotiques mais bio !

Cosmétiques BIO
voici la nouvelle trame en matière d’accessoires  érotiques.

Bonjour à tous.

Beaucoup de mes amis habitent le Canada est l’une d’entre elles m’a fait parvenir un article qui m’a particulièrement surpris.

Cet article parle de la tendance écologique qui envahit le domaine de l’érotisme.

 cosmétiques bio
La première gamme de produits bio érotiques, coquins, sensuels, intimes et gourmands, composée d’huiles de massage comestibles, parfums intime, baumes fesses.

Cosmétiques « ECOLO et DESIGN »,

Après s’être fait réapproprié par la haute couture,(voir mon article sur le sujet- La petite histoire du Pahllus) les sextoys passent au vert. Les fabricants d’objets et produits érotiques, ont créé toute une gamme de produits design, mais aussi avec respectueux.

Les cosmétiques érotiques bio, une véritable niche pour notre plaisir.

Des gélules aphrodisiaques biologiques, des vibromasseurs sans phtalatedes lubrifiants naturels, des préservatifs éthiques: le segment de l’érotisme écologique cherche à pénétrer le marché français. (sans vilain jeu de mots):)

la question qu’on est en droit de se poser :

Les cosmétiques bio
un grand coup marketing pour développer une nouvelle branche du secteur « érotique »?

 ou un vrai engagement écologique?

Frédéric Donnât, a lancé il y a deux ans la première marque de produits de cosmétiques érotiques entièrement biologiques, la société divinextases.

Grâce à son baume après fessée aux parfums intimes, ainsi que des gels, lubrifiants et parfums intimes, composés essentiellement de produits naturels, des produits fabriqués exclusivement sur le territoire français, la marque a triplé son chiffre d’affaires en moins de 2 ans, passant de 150 000 € 450 000 € de revenu.

cosmétiques bio
Baume BIO Fesses Lisses » et « Parfum Bio intime Coco Vanille« .

Leurs produits sont fabriqués avec un impératif d’engagements durables, vous ne trouverez aucune huile de palme mais seulement du karité ou de la cire d’abeille, il faut noter que le tout est conditionné dans des emballages entièrement recyclables.

«Prendre soin de l’amour», c’est aussi l’obsession de la marque Laboratoires Claude qui distribue depuis 2010 en pharmacie, magasins bio et sex-shops une petite collection de gélules 100% bio aux noms très suggestifs à utiliser «en cure ou de manière ponctuelle, 30 à 60 minutes avant l’acte» pour plus d’épanouissement sexuel.

Ailleurs aussi, l’alternative green business cherche à plaire à d’autres amoureux, et amoureux de la nature.

C’est le cas de la société britannique French Letter, qui vend des préservatifs éthiques au bilan carbone neutre, fabriqués en Allemagne avec un latex naturel issu de forêts indiennes gérées durablement.

Le préservatif vert, pour draguer
Le préservatif vert, pour draguer !

La forêt, un thème cher aussi au site arbredesplaisirs.com qui déclare planter un arbre au Pérou afin de reboiser l’Amazonie pour tout achat d’un appareil et invite les clients à recycler leurs accessoires.

Certaines sociétés envisagent de faire fabriquer un nouveau sex-toy plus efficace, fonctionnant à l’énergie solaire.