Si je te dis « plaisir » tu prendras le train en marche ou pas ??

Le bonheur, c’est tentant, mais il tient davantage du concept que tu ressenti, c’est un peu ce que tu te racontes.

Je vais écourter ce voyage interminable vers des terres inconnues pour t’offrir une astuce.

Apprends à jouer avec la chimie de ton cerveau.
Il te suffit de faire une activité sportive, ludique ou excitante pour doper ton niveau d’endorphines et de dopamine. Fais preuve d’affection envers toi et ton ou ta partenaire pour entretenir ce lien d’attachement que t’offre l’ocytocine.

Si tu n’es pas un(e) grand(e) sportive ou si l’idée de te challenger en 2020 pour sortir de ta zone de confort ne tente pas, au mieux te distraira le temps des nouvelles résolutions entre le 1 et le 15 janvier, j’ai une idée toute trouvée pour concilier ta flemme et ton envie de plaisir 🙂

Fais-toi jouir !
> caresse toi ou fais toi caresser ou amuse toi avec ton ou ta partenaire du moment que tu reçois une dose quotidienne.
Un câlin de quelques minutes rempli ta dose quotidienne déjà avant de prendre le temps de faire plus.

Pour les filles

Que dois-tu faire ?
Arrête de m’ignorer ! Avoir honte de vouloir te donner du plaisir. Me donner à caresser à ton/ta partenaire sans jamais me prêter attention. Pire, il ou elle m’utilise dans le but de mieux glisser avec ta vulve et ton vagin et obtenir à la clé un orgasme à la va-vite.

La résolution pour cette nouvelle année
> apprendre à bien te servir de ton organe dédié uniquement à ton plaisir.

On reprend les bases avec ce court métrage Lori-Malépart Traversy



Et en KDO

ma nouvelle version du e-book comment caresser son joyau

Je ne le répéterais jamais assez, la pornographie ne représente en rien le standard du plaisir féminin.
Je ne connais pas des femmes qui se projette pour être prise dans tous les sens par de beaux spécimens au membre hors norme. Les femmes de ce siècle ne pensent pas pouvoir être comblées à la seule idée de se savoir pénétrées. Ce cliché est véhiculé par et pour le plaisir de l’homme en mal de pouvoir.

Et vous mesdames si vous souhaitez guider votre partenaire, il est important de savoir ce qui vous plaît. À vos doigts !

Pour les hommes

Je dirai que la voie du plaisir semble plus simple, seulement, tu te trahis juste à expédier la tâche au lieu de profiter des sensations.

Alors dans ton cas, apprends à dissocier la montée du plaisir et la libération pour te maintenir à un degré d’excitation suffisamment agréable pour y rester.

Que dire de s’offrir le plaisir de se caresser et rester spectateur de cet abandon.

N’est-ce pas une grande preuve de confiance et de complicité?

Il est temps d’aborder l’onanisme comme un cadeau, une preuve d’amour que l’on s’offre et non un plaisir coupable à défaut de mieux.

Annah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.