Annah est de retour!

Posted on Mai 19 2016 - 10:01 by annah

Bonjour à vous tous mes chers lecteurs

cela faisait un moment que je n’étais plus revenue poster un article. Comme dans toute relation, il arrive parfois que nous ayons besoin de prendre un peu de recul, nous éloigner pour mieux revenir.

Il n’aurait pas été judicieux pour vous comme pour moi que je me force à vous écrire par habitude. Je tenais à préserver cette envie qui m’habitait et perdue depuis ces derniers mois.

J’ai eu la chance de recevoir de gentilles attentions pendant cette pause qui m’aura permis de répondre à cette question existentielle : A quoi puis-je bien servir ???

Trop de projets, des questionnements internes même si dans ce blog, il est question de moi, il est une évidence à laquelle je me suis pliée, il y a beaucoup de vous. Mon histoire  n’est que le miroir dans lequel vous vous reconnaissez et certaines options celles qui vous autorisent à emprunter de nouveaux sentiers. Alors oui, j’ai toute légitimité de continuer puisque cela vous est utile

Il est fort possible que le format du blog soit amené à bouger et certains ne s’y retrouverons plus. Un cycle se termine pour laisser place à un nouveau. La vie est en mouvement et c’est bien heureux de se permettre d’évoluer et/ou mûrir. J’ai passé le cape de la quarantaine mes désirs et mes choix ne sont plus les mêmes.

La première chose, à laquelle je vais m’atteler : Votre désir individuel
car s’il est une ineptie qui circule sur les réseaux, c’est bien celle que nous puissions perdre notre désir.

Nous sommes par définition des êtres désirants.

A cela, à part ressentir de la frustration de ne pouvoir tout réaliser, nous ne pouvons pas grand-chose.

Notre désir reste et restera toujours plus grand que sa mise en mouvement.

Puisqu’ici il est question de sexualité, toutes sexualités sans jugement de forme, je vais vous interroger sur ce sujet.

Si vous lisez ces quelques lignes, c’est bien l’évidence que le désir est là. Vous cherchez à le nourrir et j’insiste ce terme en opposition au mot gavé comme nous pouvons l’être devant un film de cul.  Ici rien n’est à prendre à la lettre. Je vous soumets des pistes, je soulève très probablement des questionnements mais aucune réponse toute faite à vous apporter.

La solution est bien personnelle en relation avec votre dynamique de couple.

Qu’est-ce qui fait si le désir de vous épanouir est là et l’envie d’aller explorer de nouvelles pistes que votre situation ne s’améliore pas.

Pour ceux qui me suivent depuis un moment, je persiste et signe avec ce mot : LA COMMUNICATION.

C’est très étonnant de vivre sa sexualité sans en parler ??? Ni à soi, ni aux intéressés.

Si par exemple, je vous demandais de me dire quel animal incarne votre désir.

En avez-vous une petite idée ? Euhhhhhhhh

Si les femmes me répondent le mot panthère, lionne, louve ou poisson rouge

Et de l’autre côté ces messieurs me répondent grenouille écureuil ou taureau

Vous comprenez bien que les images parlent d’elles mêmes et de ce faite s’opposent ou se complètent.

Avant de vous obliger à accepter vos désirs, soyez sûr d’avoir trouvé le partenaire qui vous correspond !

Attention, à la tigresse qui sommeil 🙂 les apparences sont parfois trompeuses.

Soyez sincère, ensuite cherchez les raisons de cet écart entre votre animal totem et ce que vous acceptez de vivre.

Le sujet n’est pas de chercher son désir mais de l’accepter !

Je vous embrasse

Au plaisir d’échanger à nouveau avec vous

Pour ceux et celles qui souhaitent accéder à une meilleur compréhension de l’intime, vous avez un relais auprès d’une coach à votre écoute. Il est rare de trouver une personne avec qui échanger sur ce sujet sans y voir de la déviance ou du dysfonctionnement.

Autorisez-vous à explorer votre part d’ombre, votre jardin secret.

Annah

Leave A Response