ANGELA BEHELLE, auteure romans érotiques

Posted on Août 11 2014 - 2:50 by annah

Faites chanter le coq, je viens de découvrir tout à fait par hasard si tant est qu’on y croie, un nouvel auteur français, en faite, UNE,

Angela Behelle. 

Angela Behelle prêt photo collection privée angela behelle

Angela Behelle prêt photo collection privée angela behelle

Vous allez me dire, mais nous la connaissons bien ! Elle a écrit bon nombre de romans.

Excusez mon manque de culture, mesdames.

Je vous l’avoue, je suis tombée dans l’érotisme que très tardivement et si je n’avais pas ouvert le blog, je ne pense pas que j’aurai poussé autant mes recherches sur le sujet.
Ce qui je l’avoue, aurait certainement été une erreur, de ma part.

Depuis que j’ai quitté les auteurs américains érigés comme les spécialistes du genre à grand renfort de campagnes marketing, je me délecte un peu plus à chaque nouvelle découverte européenne.

Nous sommes de nature plus sensuelle et subtile, qualifiées de romantiques invétérées avec qui tout homme qui se respecte voudrait avoir une aventure et pour cause quand on a des auteurs comme Angela Behelle pour entretenir nos fantasmes.

> Nous ne pouvons qu’être fantasques et coquines dans notre sexualité. Merci à vous !

Décrite comme la « 50 nuances Française ». Étonnant ! Étrange de la part d’un journaliste de  qualifier une personne par le nom d’un roman surtout quand ce n’est pas le sien.
Je rebondis dessus, car en faite, même si la comparaison n’est pas très gracieuse et ne rendre pas hommage à son style et à ses intrigues.

Je me range cependant derrière lui, car en faite, ça reprend assez bien les émotions qu’elle va susciter en vous. Pour la couleur, je pencherai vers une gamme de rouge qui sciait plus au ton de l’extase plutôt que le gris J

donc pour en revenir à ANGELA BEHELLE, je ne connaissais aucun de ces livres,

Très nombreux puisqu’elle ne dénombre pas moins de 13 ouvrages érotiques. Je ne lui ai pas demandé son âge, mais il ne me semble pas qu’elle soit si vieille !! Elle s’investit et le contenu s’en ressent.

Loin des stéréotypes, chaque tome, nous, révèle une histoire d’amour sensuel et torride et pas besoin de mettre en scène un milliardaire et une cruche.

Chaque femme décrite est une femme spéciale, forte, intelligente. Tout notre portrait !!:)

Bon et comme ses héroïnes, il nous est toutes arrivées de nous perdre.

Passer la journée en « pyjmout ». Sortir avec une tête affreuse. Négliger notre chevelure. Avoir la touffe qui ressemble plus au tablier de forgeron qu’au triangle riquiqui pour lequel on se torture habituellement.

Angela Behelle a réussi l’exploit avec ces histoires de nous faire sourire, rager nous prendre littéralement au jeu et en redemander.

Je pense qu’elle sera vous rendre plus exigeante envers votre désir.

Pour cela, il faudra plonger dans l’une de ses histoires !

Je ne vous parle pas de petites nouvelles érotiques jetées sur le coin d’une page, mais bien d’un vrai pavé jeté dans la marre de mon plaisir.
Il faut compter environ 300 pages pour arriver à bout de l’un des tomes.

Si comme moi vous une lectrice compulsive, vous n’avez pas fini de passer des nuits blanches.

Dès le premier Tome de la société « Qui de nous deux ? »

couverture romans érotiques Angela Behelle prêt photo photothèque privée Angela Behelle

couverture romans érotiques Angela Behelle prêt photo photothèque privée Angela Behelle

Angela a su me ferrer et je n’ai pu relever le nez et décrocher qu’à la fin, après plusieurs heures de lecture très tardives.

J’en suis déjà au 6 et je n’ai toujours pas récupéré en sommeil.Aïe.

A vous de vous prendre au jeu de cette intrigue en 10 tomes.

Oui tant que ça !

Pas de panique nous ne sommes ni dans 50 nuances ou crossfire.  Aucun risque de perdre des bouts de l’histoire à rallonge… Ici chaque tome est presque autonome. Vous pouvez les lire dans n’importe quel sens ou presque.  Vous arrêter à la fin sans sentir de frustration sauf celle de lire plus d’ouvrages bien écrit.

Puisque aujourd’hui je suppose être plus en avance  Et toc !

> Je vous conseille quand même de les prendre dans l’ordre, car si les histoires d’amour ne se ressemblent pas, elle a su introduire une seconde intrigue qui ne peut se révéler qu’au travers de la collection complète.

Son fil conducteur en trame de fond « la société », non seulement on peut continuer à suivre l’évolution de certains personnages au travers des tomes, mais elle a su imposer une vraie intrigue autour de son fonctionnement.

Le pouvoir de cette Société secrète, son intrication dans le plaisir et le pouvoir qu’elle exerce auprès de ses membres est fort intéressante. Si

> elle s’était orientée vers le polar nul doute qu’elle aurait su captiver son lectorat jusqu’à la dernière page.

Tout est orchestré d’une main de maître, si je puis dire.

Avec son scénario, elle nous ouvre les portes d’un monde parallèle où monsieur tout le monde peut être amené à se retrouver en fâcheuse position, s’il venait à se savoir, aucune de ses petites manies et perversités ne sera épargnée.

Elle montre bien qu’il n’y pas une sexualité, mais des sexualités, guidées par les fantasmes l’éducation, la fonction  qu’on exerce, le pouvoir,  les rencontres fortuites, un amant plus doué, un besoin inassouvi, notre évolution personnelle.

Ces livres allument le feu aux poudres. Il peut être amené à révéler la vraie femme en vous.

Il vous donnera quelques clés pour répondre à vos questions en matière de normalité. Il vous confondra dans le plaisir que quelque soit le moyen d’y parvenir.

Il doit être fait dans le consentement, tout gardant son libre arbitre sinon attention aux conséquences…

Gardez toujours en tête, le plaisir, la sensualité et la beauté

J’ai aimé chacun de ces tomes sans exception.

Ils sont tous bien différents est répondent à des désirs aussi variés que la domination la soumission, le voyeurisme, l’exhibitionnisme, le fétichisme, l’onanisme, le libertinage l’homosexualité le masochisme.

L’auteure fait un catalogue exhaustif des pratiques sexuelles  où chacun pourra alimenter son vice.  Soit les vivre par procuration, les laisser à l’état de fantasmes soit vous pourrez passer à l’acte en prenant l’une de ses idées.

Pour vous donner l’eau à la bouche voici le résumer du 1er Tome

LA SOCIÉTÉ « Qui de nous deux ? »

Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, un lent apprentissage mené de main de maître qui éveille son corps et comble ses désirs les plus inavouables, Mickaëlla Valmur est loin d’imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire …..    aux éditions de la Bourdonnaye 

 

qui de nous deux prêt photo photothèque privée angela behelle

« Qui de nous deux » prêt photo photothèque privée angela behelle

 

Vous allez me dire encore une nouvelle potiche qui tombe au premier claquement de doigts. Non l’histoire est beaucoup plus subtile.

Ce qui nous manque souvent dans notre sexualité ce n’est pas de faire des prouesses en gymnastique tout connaître sur le kama sutra, mais bien de faire monter la pression.

Nous sommes toutes de novices concernant le plaisir, le nôtre et celui de notre partenaire. Nous connaissons mal notre potentiel érotique.

C’est pourquoi pour faire durer une relation, attiser le feu et exciter ses sens, toutes les leçons sont bonnes à prendre.

La tension sexuelle la mise en place de scènes érotiques, le jeu de cache-cache, la lenteur auxquels s’adonnent avec délectation les héros de son roman sont très importants pour votre couple.

On oublie trop souvent de se séduire

Avec ce roman, elle nous rappelle à l’ordre pour continuer à progresser et monter d’un cran sur l’échelle du plaisir :

Ne pas s’arrêter aux qu’en-dira-t-on et avoir peur !

Elle remet en place le pouvoir attribué à chacun et ainsi on comprend davantage le rôle d’une soumise, pas si démunie ! Elle nous explique bien le comment et le pourquoi, la dépendance sexuelle, le besoin du corps, sa soif jamais tarit.

Et puis, il y a un plus, je persiste sur le sujet du plaisir de la fontaine, l’orgasme du point G.
C’est la seule auteure à ma connaissance avoir eu l’intelligence de traiter le sujet avec subtilité. Elle démontre comme il est possible de le partager sans honte.

Hormis une scène un peu dure comme toujours au détour des scènes érotiques à caractère BDSM, ce livre, nous fait passer un agréable moment et donne beaucoup d’idées.

A la demande de l’auteure, je ne peux vous en offrir davantage et vous glisser quelques passages croustillants. Une mésaventure a conduit un ado à relier ses mots sur un site non réservé aux adultes avertis et conscients de leurs lectures. En échange ellevous offre  un lexique des membres, leur fonction, sans dévoiler leur implication dans la Société.

Ils sont par ordre d’apparition.

Mickaëlla VALMUR, 27 ans, professeur de philosophie au lycée St Haymard*. Veuve de Henri VALMUR, écrivain philosophe.

* Le nom du lycée n’est pas mentionné dans « Qui de nous deux ? ». Il l’était cependant dans un autre tome qui n’a pas été inclus dans la série. J’ai cru de bon ton de vous le révéler tout de même

Henri VALMUR, 64 ans, philosophe, écrivain. Décédé deux mois avant le début du récit.

Samuel FORGEAT, 35 ans, professeur de mathématiques au lycée St Haymard. Père en série.

Michel MOREL, 56 ans, proviseur du lycée St Haymard. Intéressé, dans tous les sens du terme.

Jacques DUIVEL, 51 ans, l’un des directeurs d’une importante société de cosmétiques de luxe. Mystérieux, dans tous les sens du terme également.

Éléonore Duivel, 48 ans, nez internationalement reconnu. Raffinée, élégante, discrète… ne pas se fier à cette description.

Aléxis DUIVEL, officiellement 17 ans… officieusement un peu plus. Officiellement lycéen,… officieusement plus doué que sa mère. Les renseignements particuliers sur ces personnages seraient si nombreux que je préfère vous laisser découvrir par vous-même.

Julia SIMON, 18 ans, lycéenne. Instrument pédagogique.

( Dans le tome 1, vous croiserez Charlotte, la femme ménage de Mickaëlla, George, l’indispensable majordome de la famille Duivel et enfin un certain Lucas, sans doute encore un peu traumatisé à l’heure qu’il est)

Si vous désirez connaître en connaître davantage vous n’avez plus qu’une solution… l’acheter ou vous le faire offrir.

Pour les adeptes du numérique, il existe en version téléchargeable pdf ou ebook epub et kindle

Site de l’auteure http://angelabehelle.wordpress.com/

Je vous souhaite un agréable moment en sa compagnie

A bientôt

Annah

 

2 Comments so far. Feel free to join this conversation.

  1. erika shoval 15 août 2014 at 15 h 55 min - Reply

    super interessant ,merci pour le partage

    • annah 15 août 2014 at 17 h 44 min - Reply

      de rien érika je suis heureuse qu’il vous ai plu, toute sa bibliographie est intéressante

Leave A Response